Mamoutou Touré dit Bavieux lors du déjeuner de presse de la Femafoot offert par Orange-Mali : “Aujourd’hui, le Mali est l’un des pays qui ont pu jouer l’ensemble de leurs compétitions”

0

“C’est dans l’unité et l’entente que nous pouvons réussir  les grands chantiers du football malien

C’est dans le cadre de la commémoration de son deuxième anniversaire à la tête de la Fédération malienne de football que Mamoutou Touré dit Bavieux a organisé, le samedi 28 août dernier, à l’Hôtel de l’Amitié, un déjeuner de presse à l’intention des journalistes sportifs du Mali. Offert par Orange-Mali, ce déjeuner de presse a été une occasion pour le président de l’instance dirigeante du football malien de faire le bilan à mi-parcours de son mandat et de s’exprimer sur les perspectives pour les années avenir.

Le déjeuner de presse a enregistré la présence de Mamoutou Touré, président de la Fédération malienne de football ; Oumar Baba Traoré, président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) ; Mme Doucouré Fatoumata Sangaré, représentante du directeur général d’Orange-Mali ; Aliou Goloko, formateur à la CAF ; ainsi que plusieurs membres du Comité exécutif de la Fédération malienne de football.

Dans son allocution, le président de la Fédération malienne de football a indiqué que lors de l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de football qui s’est tenue le 29 août 2019 au CICB, les acteurs du football malien lui ont confié la responsabilité de gérer cette discipline pour les quatre (4) années à venir.

“Dieu merci, nous sommes à mi-parcours. C’est le lieu pour moi de vous montrer ce qui a été fait durant ces deux années. Pour nous, le plus important était d’amener les jeunes à jouer au football. Aujourd’hui, le Mali est l’une des rares fédérations parmi les 54 au niveau de la Confédération africaine de football qui ont pu jouer l’ensemble de leurs compétitions. D’ailleurs, je profite de l’occasion pour remercier tous les responsables des clubs et les présidents des ligues qui ont contribué à ce résultat. Dans le cadre de la réconciliation, nous avons pu approcher nos pairs, notamment les anciens responsables du football. En plus de cela, nous avons également approché certains responsables des clubs et des ligues afin qu’ensemble nous puissions développer le football malien. C’est dans l’unité et l’attente que nous pouvons réussir les grands chantiers du football malien”, a-t-il précisé.

Il a également ajouté qu’au niveau des instances comme la CAF et la Fifa, le Mali est beaucoup apprécié. “C’est grâce à cette marque de considération que le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Gianni Infantino, a effectué le déplacement à Bamako pour poser la première pierre du nouveau Centre technique de la Fémafoot. Ce centre est une fierté pour nous et la sous-région”, a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Mme Doucouré Fatoumata Sangaré, représentante du Dg d’Orange-Mali, a remercié le président et les membres du Comité exécutif de la Fédération malienne de football pour avoir accepté d’associer Orange-Mali aux activités commémoratives de ce deuxième anniversaire.

“Orange-Mali est soucieuse de participer à toute initiative de promotion de sport au Mali afin d’exercer son rôle d’entreprise citoyenne. C’est dans ce cadre qu’Orange-Mali alloue des moyens matériels et financiers pour soutenir les activités sportives au dans notre pays. Le sponsoring de la plus grande fédération sportive du Mali témoigne la volonté de notre société à s’engager pour le développement du sport. Toujours présente dans les grands rendez-vous sportifs aux côtés de différentes sélections nationales, Orange-Mali a été d’un apport important dans pour le développement du sport au Mali”, dit-elle.

L’un des moments forts de ce déjeuner de presse a été la remise des attestations de formation aux journalistes sportifs qui avaient suivi une formation des deux jours sur les processus d’accréditation de la CAF. Cette formation était dirigée par Aliou Goloko, formateur à la Confédération africaine de football (CAF).           

 Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here