Maracana super 7 : Un joyau pour la jeunesse bamakoise

0

Incessamment fréquenté, le Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ dispose désormais d’un Centre de sport en son sein. L’installation a été réalisée par un féru du sport en la personne de Mohamed Haïdara.

Ordinairement pris d’assaut lors des évènements culturels ou artistiques, le Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ ne drainera plus que le monde de la culture ou celui de l’art. L’enceinte attire désormais les passionnés du sport notamment ceux du football. Cela depuis la réalisation d’un terrain de foot sur surface réduite dénommé « Maracana Super 7 ». Natif de Badalabougou Sema, Mohamed Haïdara est le promoteur dudit terrain entouré de toutes les commodités nécessaires à la tenue d’un match de football. A ses dires, son penchant pour le football et le choix du quartier Badalabougou ne sont pas fortuits. « Le terrain Maracana que je viens de mettre sur place est une initiative qui m’est venue comme ça par rapport à mon affinité pour le quartier. Je suis un enfant de Badalabougou Sema. J’ai grandi ici et j’ai même vu naitre le Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ. Si aujourd’hui j’arrive à faire un centre sportif pour émerveiller la jeunesse de ce quartier voire celle de la Commune V ou encore même la jeunesse bamakoise, ce n’est qu’une simple reconnaissance car Badalabougou Sema m’a vu grandir et m’a tout donné. En retour, c’est tout ce que je peux lui donner pour que les jeunes puissent s’épanouir… J’ai été footballeur à un certain moment donné. Pendant ce temps, j’ai contracté une grave blessure. Ce qui m’a fait éloigner des terrains pendant longtemps. A cause de ça j’avais pris mes distances avec le football. Mais je suis resté fan du football. Je sais que les jeunes de Badalabougou aiment bien le football. L’opportunité s’est présentée je l’ai saisie », a expliqué celui qui est également président de la Fédération malienne des Sports Equestres.

Si les terrains de football sont légion actuellement, ce « Maracana Super 7 » a une particularité unique. En effet, l’installation dispose d’une pelouse certifiée FIFA qui peut recevoir les professionnels du domaine. En outre, elle offre plus d’opportunités par rapport aux autres Centres de Maracana. « On a des vestiaires, des toilettes, une buvette et le parking. Des dispositions sont également prises en ce qui concerne la sécurité. Donc venir s’exercer ici est un plaisir. Le cadre même s’apprête à ce genre de loisir. Vous jouez au ballon après vous pouvez vous reposer sur les herbes du jardin. On peut s’offrir à boire. C’est une bonne adresse en plus c’est connu », a fait savoir Mohamed Haïdara.

Avec ses prix de location compris entre 25 000 et 35 000 F CFA (selon les jours de la semaine), le Maracana Super 7 offre des possibilités de réduction à ses clients réguliers : « C’est-à-dire plus vous jouez moins vous payerez ».

Alassane Cissouma

 

BOXE

La vice-championne d’Afrique chez le ministre

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, a reçu le vendredi 29 juillet 2022, la vice-championne Afrique de Boxe. Mlle Fatoumata Marine Camara était accompagnée du vice-président de la Fédération malienne de Boxe M. Mahamadou Draba.

Mlle Fatoumata Marine Camara a été championne du monde dans sa catégorie des 57Kg, obtenue à l’occasion du tournoi européen indoven tenu en juin 2022 au Pays-Bas. Ainsi, elle remporte la médaille d’or. D’ailleurs, elle a accepté de dédier cette médaille au gouvernement à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports. Il faut également noter qu’elle a aussi été vice-championne d’Afrique des jeux africains de Rabat en 2019.

A chaque niveau de son parcours sportif, elle a su hisser haut les couleurs du drapeau du Mali. Elle a participé à plusieurs tournois à travers le monde. Le ministre Mossa a exprimé toute sa fierté et celle de l’ensemble du gouvernement pour les titres et victoires obtenus. A cet effet, il a instruit à ses services techniques de prendre toutes les dispositions idoines en vue d’un soutien et d’un accompagnement financier de Mlle Fatoumata Marine Camara pour lui permettre d’affronter avec efficacité les challenges futurs. Il s’agit notamment des jeux africains d’Accra en 2023 et des jeux olympiques de Paris 2024.

𝑪. 𝑪𝑶𝑴 / 𝑴𝑱𝑺, 𝑪𝑰𝑪𝑪𝑪

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here