Mort mystérieuse de Pierre DIAKITÉ : Les non – dits d'un «Accident»

0

République Dominicaine dans les Caraïbes : Deux frères étudiants Taïwanais sont assassinés pendant la 2ème semaine de ce mois de Novembre. Des individus non identifiés ont fait irruption dans le bâtiment et ont ouvert le feu… Quelques jours plus tard, le dimanche 12 Novembre, plusieurs personnes sont interpellées relativement au meurtre d’un citoyen d’Ottawa. La Victime a été abattue par au moins un coup de feu a indiqué la police. La veille, c’est notre compatriote Pierre Diakité qui retrouvait lui aussi la mort dans des conditions jusque là inexpliquées.  La thèse de l’accident d’ascenseur a du mal à convaincre à cause des indices qui attestent plutôt d’un coup fourré. Les Îles Caraïbes ne sont pas un havre de paix ni un paradis terrestre comme les cartes postales s’appliquent à le faire croire aux touristes.

Toutes les informations recueillies et recoupées par nos soins sont disponibles sur la Toile mondiale et sont, pour la plupart, des articles de la presse  malienne, dominicaine ou internationale présente sur cette Ile dans le cadre des Assises de l’Association Internationale de Boxe Amateur (AIBA).

Pierre, selon le Quotidien National l’Essor, était présent en République Dominicaine avec un compatriote du nom de Sambaly Traoré également délégué. Selon d’autres sources, les deux hommes n’habitaient pas sous le même  toit. Le Doyen était logé à l’Hôtel MELIA  Santo Domino en plein cœur de Saint Domingue, la capitale. Un mot sur cet établissement hôtelier. On peut lire ceci sur la carte touristique : 245 Chambres dont 8 Junior Suites, 8 Suites, 1 Suite Présidentielle ; 3 Étages de Service Royal au derniers étages, avec service de repassage sur l’arrivée et une salle de réunion gratuitement ; Balcon avec spectaculaires vues sur la mer des Caraïbes dans la plupart des chambres ; Salle de bains en marbre avec séchoir à cheveux ; Air conditionné Télévision par satellite et programmes à la carte, vidéos et jeux Nintendo ; Téléphone direct ; Accès à Internet ; Minibar… Il s’agit comme on le constate, d’un Hôtel 5 Etoiles avec son confort et sa sécurité. Il appartient à la Chaîne Hôtelière Sol Meliá lequel occupe la 3ème place  au niveau européen et le douzième au niveau mondial. Elle est leader mondial en matière de vacances, en Amérique Latine et aux Caraïbes et dispose de 350 hôtels, 85 000 chambres, dans 30 pays de quatre continents. Peut-on imaginer un seul instant que survient ici un mortel accident d’ascenseur ? Approché par la presse « un directeur de l’Hôtel de Melia a refusé de commenter » a indiqué la presse Taïwanaise.

Selon des informations recueillies sur les différente agences d’informations, en l’occurrence «L’Associated Press JONATHAN M» et «CBS SportsLine.com» , Pierre « a été vu pour la dernière fois à l’Hôtel à 08 :30 PM quelques heures après qu’il ait vomi dans sa salle de bains de l’Hôtel de Melia Santo Domingo ». On note par ailleurs que « le corps a été retrouvé, le samedi 04 Novembre dans l’axe d’ascenseur par un électricien de l’Hôtel ». Le décès remontait pourtant au mercredi 1er Novembre. Pendant 72 heures, personne ne s’est visiblement inquiété de la disparition du Doyen. C’est seulement après la mise en place du nouveau bureau de l’AIBA que « les représentants des autres pays africains ont signalé la disparition du Malien ». On est bien tenté de demander quel rôle a joué son propre compatriote pour le retrouver avant les travaux. Et, qui a pris sur lui la responsabilité d’attribuer la cause du décès à une « crise cardiaque » (une information relayée par la télévision nationale) alors qu’à Santo Domingo, la thèse retenue par la police locale était l’accident d’ascenseur ? 

Lesdites  Assises devraient permettre de renouveler le bureau de l’Association. A ce sujet, on peut lire ceci : « Pierre s’opposait au Président sortant ANWAR CHOWDHRY lequel a été évincé lors de l’élection. Le corps du Malien a été retrouvé deux jours plus tard. Les rapports d’autopsie montrent que le décès remontait de quelques jours…». En clair, Pierre avait pris position pour ou contre un candidat en lice. Il jouissait, à ne pas en douter, d’une influence non négligeable au sein  de l’Association. 

Un nouveau président sera élu à l’issue de ces assises. Il s’agit de CHING KUO WU du Taipeh Chinois. Il a gagné contre CHOWDHRY à 83  voix contre 79. Un score serré et qui ne tient pas en compte le vote du délégué malien décédé. Dans son premier discours officiel, M Wu ne fit pas allusion au défunt. Mais joint au téléphone,  il dira ceci : «nous devons nous occuper de cette affaire. J’ai commis un fonctionnaire dominicain  de la Boxe afin d’élucider l’affaire. J’attends son rapport ». M Wu, selon les mêmes sources, aurait fait envoyer de l’argent à la famille de Pierre au Mali. De l’argent, comme si cela suffisait !  Le nouveau président a visiblement des doutes lui aussi sur les véritables causes du décès. Mais pourquoi confier l’affaire à un fonctionnaire local au lieu de demander l’ouverture d’une enquête internationale qui sied en pareilles circonstances ? Autre personne a avoir un doute affreux : l’Avocat conseil de l’Ambassade du Mali à Cuba, Me KUUNDIA ARAMA. Lui, a parlé de « jeu fétide » pour évoquer cette mort mystérieuse. En tout état de cause, la thèse de l’accident d’ascenseur ne résiste pas à l’analyse des faits, encore moins celle d’une crise cardiaque.

 C’est bien dommage que nos autorités n’aient eut à présent la moindre réaction officielle. Le Mali et la République Dominicaine, ont seulement établi des relations diplomatiques formelles en septembre dernier, il y a seulement deux mois. Pour l’instant, les deux pays n’ont aucun intérêt économique réciproque même si l’Ambassadeur plénipotentiaire, M Fidel Diarra s’applique en ce moment à trouver des centres d’intérêts communs.

 

B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER