MOUSSA SISSOKO A TOULOUSE: « Je veux d’abord faire mes preuves en France »

0

Moussa Sissoko, un jeune footballeur malien de 17 ans, vient de signer son premier contrat professionnel avec Toulouse football club (TFC, Ligue 1 française). Sorti du centre de formation dudit club, Sissoko a signé un contrat de trois ans, dont le montant n”a pas été révélé.

« Je suis content, car ça fait longtemps que j’attends ce moment-là. J’aurais pu partir en Angleterre, mais c’était peut être un peu tôt et ce n’était pas forcément une bonne solution. Il vaut mieux débuter en France et faire ses preuves. En travaillant, j’espère intégrer le groupe pro le plus vite possible », a souligné le jeune talent sur le site Internet de Toulouse.
Le jeune footballeur malien avait refusé des offres venant de grands clubs anglais, comme Liverpool et Bolton, espérant intégrer rapidement le groupe professionnel de son club formateur. Pour beaucoup d’observateurs, le milieu défensif international a fait le choix de la raison, en refusant de céder aux sirènes venues d’Angleterre (Liverpool, Bolton…). Il vient de poser sa signature sur un contrat de trois ans le liant avec le TFC jusqu’à ses 20 ans. Possédant un solide gabarit (1,86 m, 83 kg) et originaire du Mali, le garçon a été repéré par le club toulousain en région parisienne, où il est né.
Le jeune Franco-Malien est aujourd’hui considéré comme une valeur sûre du football français. En tout cas, ceux qui le connaissent ne tarissent pas d’éloges sur lui.
« C’est important pour le club, qu’un jeune comme ça, une pointure en plus, sollicité par des clubs étrangers, reste là. Ça veut dire qu’on veut faire des choses, que le club veut avancer. Il faut qu’on ait une place plus importante dans le football français », a souligné Elie Baup, son coach. Pour le directeur général du TFC, Hughes Henry, « Moussa est un des joueurs les plus talentueux de notre centre de formation. Suivi par de nombreux clubs anglais, on devait rapidement s’engager avec lui. Je suis content qu’il ait choisi de rester ».
« Moussa est depuis début décembre dans mon effectif. C’est un joueur qui a un gros potentiel, il est monté avec moi pour passer un cap supplémentaire. Mais il a encore besoin de travailler, de se mettre dans le rythme du championnat CFA, qui est un championnat compliqué. Il ne faut pas brûler les étapes avec lui, il a signé professionnel, mais il faut qu’il reste avec moi jusqu’à la fin de la saison. Il ne passera au-dessus que s’il est vraiment très performant, ce que je lui souhaite », souhaite Pascal Sempé, l’entraîneur de l’équipe B de Toulouse.
Au centre de formation depuis 2002, il est sélectionné régulièrement en équipe de France, dans chaque catégorie d’âge. La sélection nationale des moins de 17 ans, conduite par Luc Rabat, était réunie à Clairefontaine jusqu”à hier pour participer aux tests médicaux. Parmi les vingt-trois joueurs présents figurait naturellement Moussa Sissoko. Déjà, l’année dernière, il avait revêtu le maillot bleu pour la première lors d”un match amical contre la Turquie.
Moussa Bolly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER