Mali : La Cour de Justice de l’UEMOA décide du « sursis à exécution » des sanctions contre le Mali

7

L’information a été donnée par le ministère malien de l’Economie et des Finances. Elle est confirmée par plusieurs sources indépendantes. La Cour de Justice de l’UEMOA a effectivement décidé de « décider du sursis à exécution des mesures et sanctions » de la Conférence des Chefs d’Etat contre le Mali.

Le 9 janvier dernier, les Chefs d’Etat et de gouvernement avaient convoqué à Accra un double sommet CEDEAO / UEMOA. Une première dans l’histoire de ces deux institutions. D’abord parce que le pays hôte du sommet n’est pas membre de l’UEMOA. Ensuite, parce que l’UEMOA est avant tout une instance monétaire et non politique. En dépit de ces irrégularités procédurales, des sanctions inouïes, assorties d’un embargo économique et financier, ont été imposées au peuple malien.

L’objectif, dira plus tard le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, est de pousser la population à la révolte et faire chuter le régime de Bamako tourné vers Moscou pour la résolution de sa crise sécuritaire. Officiellement, la raison de ces sanctions, prises en « violation de tous les textes » de ces deux institutions, n’est qu’un chronogramme électoral n’a été proposé par les autorités maliennes de la transition.

Le 15 février 2022, un collectif de six avocats maliens a été constitué et une plainte a été déposée au greffe de la Cour de Justice de l’UEMOA. Le premier recours tendait à obtenir de la Cour de Justice de l’UEMOA l’annulation des sanctions contre le Mali. Le second recours visait à demander la suspension de l’exécution des sanctions eu égard aux effets gravement préjudiciables à l’État du Mali, aux populations maliennes et africaines vivant au Mali.

La cour de Justice de l’UEMOA a donc tranché en faveur du Mali, ce jeudi 24 mars, sur ce deuxième recours qui « arrête les sanctions » avant une décision finale.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. 😊LE GOULAG ARABO FRANÇAIS EN AFRIQUE! CESSONS DE BROUTER LE CFA ET RECITER DES SOURATS😂

    😊 SOYONS SOLIDAIRES SEULEMENT ! LE RESTE VIENDRA! LES PETITS NEGRES DE BLANCS SONT UNE POIGNÉE DE LARBIN FORMÉE POUR LE JOB! DEBOUT TOUS! DEBOUT LA NATION NOIRE! DEBOUT LES ENFANTS DES FAROHS! DEBOUT KAFRIHW! DEBOUT MAFRIHW! DEBOUT FAROH FINW! DEBOUT MAA NIN FINW! 😊

  2. Arrêtons de fanfaronner pour si peu. Cette décision de la cour est plus ou moins ambiguë. Au lieu de recommander la levée pure et simple des sanctions, elle veut un sursis à l’application des sanctions. Un sursis n’est pas une liberté ou une impunité. 💡💡💡💡

  3. Hooray hooray hooray! More we solve our security problem more we make steps toward becoming nation we should be. That is nation as feasible possessing practical Greater Good approach to governance plus security.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. Ils n’ont rien vu encore. Le Mali va continuer a poursuivre l’UEMOA pour dommages causés au populations maliennes par ces sanctions illégales.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here