Premier Mai 2007 : L’UNTM demande une augmentation générale des salaires

0

                Le Mali, à l’instar des autres pays du monde, a célébré la journée internationale du travail-1er mai hier. A cet effet, l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) a organisé une cérémonie officielle pour commémorer cette journée. C’était en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République , de la Secrétaire Exécutive de la CAFO , du président du Conseil National du Patronat et de plusieurs invités s’intéressant à la promotion des conditions des travailleurs. Une occasion pour l’UNTM de rappeler les succès remportés avant de poser d’autres revendications, à savoir l’élaboration et la mise en oeuvre d’un agenda du travail décent au niveau tripartite, l’augmentation générale de salaires.rn

                Ainsi, à cette cérémonie officielle, les secrétaire général de l’UNTM M. Siaka Diakité a souligné que le 1er mai est devenu une tradition forte qui mobilise les travailleurs du monde. Selon lui, il constitue un passage obligé d’évaluation du travail accompli et de revendications à faire aboutir. “C’est le plus bel instant pour le mouvement syndical international, de revoir les images des événements qui portent les stigmates des oeuvres au miroir de l’histoire de l’humanité”, a-t-il dit, avant de rappeler à tous et à chacun les durs sacrifices consentis par les martyrs de Chicago.

rn

                Il a par ailleurs souligné que le 1er Mai 2007 coïncide cette année, comme en 2002, avec les élections générales (présidentielles) de notre pays. Selon lui, l’UNTM reste muettes sur le bulletin de vote par respect pour sa charte et pour ses adhérents, il observe cependant la scène politique, en tant qu’acteur social, soucieux du bien-être général et de la préservation des intérêts vitaux des mandants.

rn

DES QUESTIONS AUX CANDIDATS

rn

                Par la suite, il a dit : “c’est d’ailleurs pourquoi nous avons posé aux Candidats aux élections présidentielles (8) huit questions”. Ce sont entre autres:

rn

                1) – Quelle est votre vision du Mali qui gagne dans l’environnement actuel de notre sous-région?

rn

                2) Etes-vous sûr qu’en 2015, le Mali sera au rendez-vous de l’Education Pour Tous?

rn

                4) – Quelle est votre ambition pour l’éclosion d’une médecine de pointe au Mali?

rn

                Et leurs réponses permettront d’arriver à une analyse fine de l’ambition qu’ils nourrissent pour notre pays. Cependant, il a rappelé les succès remportés qui ont permis d’améliorer le niveau de vie d’une frange importante des travailleurs comme:

rn

                – le plan social de l’Huilerie Cotonnière du Mali, la reprise des travailleurs licenciés de Transrail, la valeur du point d’indice, le rappel de la correction de la grille B1 et B2.

rn

                C’est ainsi qu’il a souligné qu’il leur appartient d’être vigilants et de ne jamais perdre de vue, puisque leurs faiblesses aussi peuvent être exploitées.

rn

DES LENTEURS CONSTATEES DANS LE TRAITEMENT DE CERTAINS DOSSIERS

rn

                Il a par ailleurs souligné les lenteurs excessives qui ont été constatées dans le traitement des différents dossiers, alors que les délais suffisants permettant de leur apporter des réponses crédibles ont été concédés. Selon lui, ils ont déjà alerté l’opinion publique nationale et internationale sur les risques de dérives qu’il ont la responsabilité d’éviter tous. Il a ensuite souligné qu’il est temps de sortir de la littérature politique lyrique à laquelle les gouvernants les ont habitués.

rn

                Le nombre des jeunes augmente considérablement et le marché de l’emploi ne parvient pas à les absorber. <<Pauvreté ne rime pas avec démocratie>>. Et c’est pour permettre à l’UNTM d’agir plus efficacement en faveur des jeunes que notre 11ème congrès ordinaire a créé un bureau auprès du Bureau Exécutif un Département Chargé de l’insertion des Jeunes. Ainsi, il a rassuré qu’ils sont disposés à s’associer avec d’autres partenaires pour agir vivement, à travers des plans et des politiques en matière de Jeunesse.

rn

                Aussi, il a souligné qu’il est urgent et nécessaire de prendre des mesures visant à encourager la création et la croissance des entreprises, à créer des conditions qui permettent à la multitude d’unités informelles de s’intégrer dans l’économie et d’attirer l’investissement étranger. Pour résoudre ces problèmes, selon lui, il faut parvenir à une réforme de la méthode utilisée jusqu’ici, améliorer la gouvernance et innover résolument dans plusieurs directions. En plus, les préjugés juridiques ou culturels auxquels les femmes entrepreneurs sont confrontées doivent être pris en charge prioritairement, pour libérer et contibuer à l’épanouissement de ce groupe important.

rn

 Cette cérémonie de commémoration a été marquée par un imposant défilé des 13 syndicats nationaux du Mali.

rn

Dado CAMARA

rn

Commentaires via Facebook :

PARTAGER