Lutte contre les stupéfiants : un réseau de trafic international de cocaïne démantelé par l’OCS

    0

    Les éléments de l’Office central des stupéfiants (OCS) ont mis la main, le 15 décembre, sur les membres d’un réseau de trafic international de cocaïne. Mais l’annonce a été faite à la presse le 26 décembre.

    10 grammes de cocaïne et 36,68 grammes de Haschisch qui représentent le reliquat de marchandise écoulée la nuit précédente et divers matériels de recyclage de cocaïne. C’est l’importante quantité de stupéfiants et de matériels saisis par les services de l’Office central des stupéfiants.

    Ce travail a été rendu possible grâce à une action coordonnée des éléments de l’OCS, qui ont procédé à des opérations simultanées d’interpellation de dealers à Yirimadio commune VI du District de Bamako et à Djelibougou en commune I du District de Bamako. Ces actions menées d’une main de maître  ont abouti au démantèlement d’un réseau de trafic international de cocaïne composé de trois personnes, deux Maliens et un étranger de nationalité nigériane.

    En effet, selon le communiqué de presse de l’OCS, c’est à la suite de l’interpellation d’un consommateur de cocaïne que les unités d’enquête de l’OCS ont poussé leur investigation pour identifier un premier fournisseur qui habiterait à Yirimadio. «Les missions de surveillance et de renseignement ont permis d’identifier la personne recherchée, son domicile et son réseau. Nantie de ces informations, une équipe de l’Antenne Rive droite de l’OCS a été mise en mouvement dans la matinée du 15 décembre 2020 vers 06 heures, où elle a interpellé le nommé C. Diallo», renseigne le communiqué.

    Au même moment, une équipe de l’Antenne Rive Gauche s’est rendue à Djélibougou pour interpeller le nommé O. D. Diarra, qui serait le premier gros client du nommé C. Diallo. Les fouilles du domicile de celui-ci ont permis la découverte d’un atelier de fabrication de crack et d’Off.

    Au cours de leur interrogatoire, les deux individus interpellés ont dénoncé leur fournisseur du nom d’A. OBl, de nationalité nigériane. Il était recherché depuis 08 mois par les antennes de l’OCS de Bamako pour trafic international de stupéfiants. C’est ainsi qu’une équipe a été dépêchée au quartier Hippodrome II en commune II du District de Bamako, où elle a procédé à son interpellation avec du matériel de recyclage de cocaïne.

    «Les enquêtes se poursuivent au niveau des antennes des rives  Droite et Gauche sous la coordination de la Division des Opérations pour démanteler le reste du réseau», conclut le communiqué de l’OCS.

    Abdrahamane SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here