Mali: le M5-RFP demande des explications après l’attaque de Bounti

5

Au Mali, la société civile et la classe politique réagissent aux événements de Bounti.

Le 3 janvier, une frappe aérienne avait touché cette localité du centre du pays, faisant une trentaine de victimes. Le ministère de la Défense malien et l’opération française Barkhane ont expliqué par communiqué le 8 janvier que des avions de chasse français avaient neutralisé un groupe de terroristes de la katiba Serma.

Détails flous

Une association peule, la Jeunesse Tabital Pulaaku, affirme quant à elle depuis le 4 janvier que des civils qui assistaient à un mariage ont été touchés. Aujourd’hui, les détails de cet événement restent flous. Et le mouvement politique M5-RFP (Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques) demande des clarifications au gouvernement malien.

« Vous avez des versions contradictoires, celle de l’armée française et celle de ceux qui sont sur les réseaux sociaux, déclare Choguel Maïga, président du comité stratégique du M5-RFP. Il faut que notre gouvernement, après les investigations et surtout s’il est associé à l’opération, dise la vérité au peuple malien. Le gouvernement du Mali, dans tous les cas de figure, a l’obligation d’assurer la sécurité des citoyens. Or, dans beaucoup de régions, les populations sont attaquées souvent, des villageois sont rançonnés à payer des impôts et quand ils s’adressent à l’administration, aux représentants de l’État, il n’y a aucune réponse ».

« Dire la vérité »

« Le gouvernement malien a l’obligation de dire la vérité aux Maliens sur tous les événements et de faire en sorte que les Maliens ne soient pas abonnés seulement aux versions des gouvernements étrangers et des réseaux sociaux, poursuit-il. Cela n’est pas acceptable. Maintenant, comme il semble qu’il y a des enquêtes qui vont être menées ici et là, nous attendons ici la suite de ces enquêtes mais nous continuons d’être extrêmement vigilants sur tout ce qui se passe dans notre pays ».

SOURCE: https://www.rfi.fr/fr/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. On ne peut même pas célébrer un mariage dans la zone et on parle de mariage et de massacre de civils parmi lesquels il n’y avait ni femmes ni enfants. Je pense qu’on peut même traiter Choguel de Djihadiste car il est entrain de faire l’apologie du terrorisme. Que Choguel nous laisse respirer

  2. MANIFESTATION DES DJIHADISTES N EST CE PAS!?

    NOUS AUTRES SOUVERAINISTES DISONS : “DETRUISONS LES MOSQUEES! MORT AUX DJIHADISTES CRIMINELS ET MORT A LEURS IDIOTISES CRIMINELS! NOUS DISONS BIEN QUE COMBATTRE LA FRANCE DE LA MEME MANIERE QUE COMBATTRE LE COLONIALISME ET L EXPLOITATION FRANCAISE! A BAS L ISLAM ET L ESCLAVAGISME ARABO MUSULMAN EN AFRIQUE! A BAS LA DOMINATION FRANCAISE! FERMONS CES MOSQUEES DE DEBILES ET CONSTRUISONS DES HOPITAUX DES ECOLES AFRICAINES ET DES LIBRAIRIES BRANCHEES SUR NOUS ET LE MONDE ! NON A L ISLAM EGALEMENT NON A LA FRANCE DANS NOTRE VIE!

    https://m.youtube.com/watch?v=Aonrs9e5lDU

    ARRETONS LE CFA ARRETONS L ISLAMISATION! QUFAR

  3. Choquel tu dois preparer les elections legislatives et presidentielles pour nous montrer combien vaut ton MPR et tu la fermes pour le reste, nous allons tuer autant que nous pouvons des Jihadistes, terroristes et racistes et nous n’avons de compte a rendre a personne! Le Mali est UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI

    • IL SAIT QU IL NE SERA MEME PAS DEPUTE ,NE PARLONS PAS DE PRESIDENT, MINISTRE, C EST FINI, SOUMI EST PARTI, PERSONNE N A BESOIN DE CES IDIOTS COMME CHOGUEL KOUKALA!

      QU ILS NOUS MONTRENT LE CHEMIN DE LA DELIVRANCE DU CFA ET DU DJIHADISM MUSULMAN U LIEU DE NOUS FAIRE DE FAUX PROBLEMES

    • KINGUIRANKE, tu sais bien que dans notre bled quelqu’un comme ton nouvel ami faro est pris pour un moins que rien alors que ceux que tu appelles djihadistes mêmes les considèrent comme horonw, mais qu’il faut combattre pour “manger” ,si c’est nécessaire. alors qui est pire que qui?
      il vaut mieux créér chacun son état. on se gène seulement face au développement nécessaire, pour nos sociétés. on n’aura plus besoin de moisir en france pour financer année par année le 1/3 du budget national pour que d’autres s”en servent pour se faire la fête au village.
      On n’en peut plus, les faros n’ont qu’aller combattre qui ils veulent. Sauf que vouloir et pouvoir font deux. Mais tout ça je m’en fiche.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here