Chambre de commerce et d’industrie du Mali : Bientôt la Délégation de Koulikoro dotée d’un siège de haut standing pour plus de 328 millions de FCFA

0

Dans un délai de six mois, la Délégation régionale de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali de Koulikoro sera dotée d’un siège flambant neuf avec toutes les commodités de travail. La première pierre de ce bâtiment, qui s’inscrit en droite ligne du programme d’infrastructure de la mandature de Jeamille Bittar, a été posée, le dimanche 7 août, par le ministre de l’Industrie, des investissements et du commerce, Mme Sangaré Niamoto Ba. L’immeuble, qui comprend un rez-de-chaussée  et un niveau, coûtera un peu plus de 328 millions de FCFA sur préfinancement de l’adjudicataire.

Après Sikasso en 2005, Mopti en 2006 et Kidal en 2009, Koulikoro sera la prochaine capitale régionale dotée d’un siège moderne  de la CCIM par le bureau du président Jeamille Bittar. C’est tout Koulikoro qui s’est mobilisé pour fêter la pose de la première pierre de ce siège qui va se dresser fièrement à Kolébougou, juste à l’entrée de la ville en face de la Maison d’arrêt de la ville.

 

Autour du ministre et du président Bittar, toutes les autorités politiques et administratives ainsi que  les opérateurs économiques de Koulikoro et des délégations venues des autres régions étaient au rendez-vous.

Le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Youssouf Papa Traoré, tout comme le président de la Délégation régionale de la CCIM de Koulikoro, Baba Sanogo, ont salué cet évènement qui permettra aux opérateurs économiques de la région d’avoir un cadre agréable de travail et de rencontres.   Selon M. Sanogo, ce siège est la suite logique des efforts déployés  par son prédécesseur, Ba Chiaka Guindo. Il a rappelé qu’en lançant les travaux de ce bâtiment, Jeamille Bittar honore un engagement qu’il avait pris en 2006 lors d’une rencontre avec les opérateurs économiques en marge de la Semaine commerciale 2006. Tout en se félicitant de cet acte, il a invité les opérateurs économiques à l’union sacrée autour de la CCIM.

 

Le président de la CCIM a souligné que les réalisations des infrastructures est une préoccupation du plan de mandature. Bittar est revenu  sur la construction du siège de Kidal qui  a été érigé grâce à la détermination du feu Abdoul Salam  Ag Assalat. Cependant, le président de la CCIM a regretté le fait que certains disent que les fonds destinés au siège de Kidal ont été détournés. "Nous disons que c’est le monde à l’envers car voici des actes posés non pas pour nous-mêmes mais souvent pour la prostérité et pour le devenir de ce pays. Nous avons pu atteindre tous ces objectifs grâce à la baraka, à l’appui de tout un chacun et très souvent contre vents et marées " a ajouté Bittar. Qui a remercié les autorités de la cité du Méguétan pour leur disponibilité à offrir une parcelle pour le siège. Ce qui a favorisé Koulikoro par rapport aux cinq capitales régions en attente de siège de CCIM (Ségou, Kayes, Tombouctou et Gao).

La parcelle est d’une superficie de 3 000 m2

 

. Le bâtiment occupera 942, m2

.

Selon l’architecte Gaoussou Kodio du bureau ASTEC, l’immeuble, qui sera conforme à l’architecture   des autres sièges de la CCIM, sera composé d’un rez-de-chaussée avec une salle polyvalente de 250 places et un niveau avec les bureaux dont celui du président. Le coût de réalisation est estimé à 328 394 612 FCFA TTC sur préfinancement de l’adjudicataire du marché. Les travaux seront exécutés dans un delai de six mois par l’entreprise Volcan Negoce Sarl. M. Kodio d’indiquer que le bâtiment va bien s’intégrer dans son environnement et respectera les normes de construction.

Au nom du président de la République, le ministre de l’Industrie, Mme Sangaré Niamoto Ba, s’est félicité du dynamisme du secteur privé malien qui est le moteur de la croissance économique. Elle a exprimé le soutien total du gouvernement à soutenir la CCIM dans son programme de réalisation des infrastructures qui s’inscrit en droite ligne de la politique du gouvernement d’amélioration du cadre des affaires.

Elle a, ensuite, posé officiellement la première pierre dans une atmosphère festive. La  fête sera encore plus belle si les travaux seront exécutés comme prévus car, a prévenu Bittar, " une chose est de lancer les travaux et une autre est de pouvoir les achever ". Donc, il a invité les opérateurs économiques, notamment ceux de Koulikoro, à redoubler d’efforts pour la réalisation du bâtiment qui sera inauguré par ATT, tel  que le président  lui-même a promis.

Youssouf CAMARA

PARTAGER