Un dangereux tueur en série arrêté par la Brigade d’Investigations judiciaires

    11

    Fin de course pour Oumar Doumbia qui a été écroué par l’unité de Recherches la Brigade d’Investigations judiciaires (BIJ) de la police nationale, le 21 décembre dernier à Djicoroni Para.

    En treize mois d’activités criminelles sous prétexte de délivrance de visas, ce tueur en série aura fait au total cinq victimes qui ont été retrouvées sur ses indications en différents endroits de la périphérie de Bamako. La première victime a été retrouvée dans la forêt classée de la commune du Mandé avec la collaboration des éléments de la Brigade territoriale de Bamako-Coura. D’autres l’ont été dans les secteurs de Sanankoroba, de Kéléya, de Sénou et de Banancoroni.

    Au fil de l’interrogatoire, le prétendu pourvoyeur de visas est passé aux aveux. Ainsi, son mode opératoire était le même pour toutes ses victimes, à savoir leur promettre des visas de l’espace Schengen contre la somme d’un million cinq cent mille francs CFA. Dès le paiement de l’avance de la transaction (en général 1 000 000 f CFA), il invite ses victimes chez lui pour le règlement du reliquat et la délivrance du visa. C’est bien en ce moment qu’il offre à ses victimes, tout heureuses de recevoir leur visa, de la boisson frelatée contenant des produits hallucinogènes. Une fois droguée, l’imposteur transporte son faux client hors de la ville avant de lui briser la tête avec un gros caillou, certainement pour couper court à velléité de remboursement. Deux de ses complices ont également été arrêtés par la BIJ.

    De cette enquête bien aboutie, il ressort deux leçons majeures. D’une part, la bonne coordination et la collaboration entre les forces de sécurité tant sur le plan de l’intervention lors des interpellations que sur celui des enquêtes qui ont été une grande occasion d’échanges entre les professionnels de la police judiciaire. D’autre part, la contribution significative des populations riveraines des lieux de crime est à saluer à juste titre. D’où la nécessité pour celles-ci de continuer à appuyer les forces de sécurité dans leurs actions dont la finalité est tranquillité publique. Aussi, est-il indispensable pour les candidats à l’immigration d’éviter des circuits clandestins de délivrance de visas dont les conséquences peuvent être désastreuses comme ce fut le cas des cinq victimes d’Oumar Doumbia et de ses complices. Les intéressés seront présentés au Procureur  de la République de la Commune III du  district de Bamako pour toutes fins utiles.

         Source sécuritaire

    PARTAGER

    11 COMMENTAIRES

    1. Il faut le faire encore parler il na pas touts dit puisque c’est son travail et après il faut l’exécuter il ne mérite pas la vie.

    2. il devrai delivrer son visa doumbia-schengen aux precheurs et aux imams de BAMAKO avant d’etre arrete….

      LE MALI EST UN PAYS DE CRIMINELS SOCIABLES
      LES FRERES ET SOEURS PERES ET MERES SONT LES PREMIERS CRIMINELS METTANTS RELATIFS SUR CHEMINS D’ EXILS ET LES EMPECHANT DE RETOURNER PAR PILLAGES SYSTEMATIQUES DES TOUNKARANKEH!

      VIVEMENT LES VISAS DOUMBIA-SCHENGEN AU SIRIFOU’W PRECHEURS ET IMAM DEBILISANTS

    3. Il faut le faire encore parler il na pas touts dit puisque c’est son travail et après il faut l’exécuter il ne mérite pas la vie.

    4. il y a trop de criminels de ce type en liberte dans la circulation… parfois avec la complicité des services de securite avec lesquels ils sont de connivence….

      felicitations a la bij qui a mis la main sur ce criminel… tuer des gens pour un million…. il ne reste plus que ça pour completer le tableau sombre de l’ere ibk…!

      il faut l’exécuter…!

    5. Comrades this is a case where justice should be decisive plus swift after ascertaining all parties involved. Those who take life while committing criminal act have by their actions ascertain their sentence should be death if they are sentenced by a just court. Thus question in this condition is do Mali have a just court? Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

    6. visa direct au dela de l’espace cheini’djeni jusqu au paradis de moishe-jesuah-mohmoh’doux!

      IL FAUT DONNER UN VISA AU PRECHEUR SIRIFOU DE BAN’KHONI.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here