Premier Conseil des ministres du gouvernement d’union nationale : “Le temps est compté pour nous” dixit le président Dioncounda

2

Le tout premier Conseil des ministres du gouvernement d’union nationale s’est tenu hier au palais de Koulouba. Rencontre qui a permis au président de la transition, Pr Dioncounda Traoré, de sonner l’alerte générale pour la course contre la montre…
Après sa formation, le lundi 20 Août 2012, le gouvernement d’union nationale a tenu son tout premier Conseil des ministres, hier jeudi 23 août à Koulouba sous la présidence du président intérimaire Dioncounda Traoré. A part le ministre du Budget, Marimpa Samoura en mission en Guinée Conakry, tous les ministres étaient là, bien élégamment vêtus, presque en tenue toutes neuves comme celle de grands jours.
Dans son mot de bienvenue, le président par intérim Dioncounda Traoré a félicité ses ministres pour la confiance renouvelée pour certains et placée en d’autres (les nouveaux). Pour le chef de l’Etat “le choix est lourd de responsabilité dans un pays où les 2/3 du territoire sont occupés par des bandits armés et autres mouvements djihadistes. Ainsi, appartenir au gouvernement d’un tel pays est un sacerdoce”. Pour cela, il a appelé chacun et tous à dégager une synergie d’action pour relever les défis qui s’articulent autour de deux points : le recouvrement de l’intégrité du territoire national et l’organisation des élections libres et crédibles.
Pour ce qui concerne le premier point, le président Dioncounda Traoré a appelé à la restauration de la confiance au sein de l’armée et l’équipement de celle-ci. S’agissant du deuxième point, l’organisation des élections libres et crédibles, le président Dioncounda a engagé le gouvernement à entreprendre des concertations pour restaurer  un climat de dialogue entre tous les acteurs afin qu’il y ait un consensus autour du processus électoral. Dans ce cadre, il a demandé à ce que “le budget du processus soit rapidement évalué”. Aussi, le président Dioncounda a invité le gouvernement à tout mettre en œuvre pour rétablir la confiance entre le Mali et ses partenaires techniques et financiers (PTF).
Pour la réussite de la transition, le chef de l’Etat a soutenu qu’il entend compter sur chacun et sur tous et que lui-même ne ménagerait aucun effort pour l’accomplissement de la mission.
Alassane DIARRA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. “le temps est compté “…….c’est maintenant qu’il s’en apperçoit ?? et pour les gens du Nord çà fait des mois qu’ils comptent le temps !!

  2. REGARDER MOI CE GOUVERNEMENT DE VOLEUR DE REGIME DE GMT UN VOLEUR COMME LUI REGARDER CETTE MASCARADE
    NOM IL FAUT DEGAGER CE GOUVERNEMENT DE FAMILLE DU REGIME DE GMT NOM A CE GOUVERNEMENT MONTER PAR DIARUS PIECE PAR PIECE
    NOM A CE GOUVERNEMENT PEUPLE DU MALI DITE NOM A CE GOUVERNEMENT FABRIQUER PAR DIARUS 😈 😈 😈

Comments are closed.