Présidentielle d’avril 2012 : ATT dit non à la candidature de Séméga

0
0





Le ministre de l’Equipement et des Transports, Ahmed Diané Séméga, non moins  président du Parti pour le développement économique et la solidarité, ne sera pas candidat de son parti à l’élection présidentielle de 2012. C’est ce qu’a finalement décidé son père adoptif, Amadou Toumani Touré.

Depuis quelques jours, la nouvelle, qui a circulé sous le manteau, est désormais sur la place publique. Ahmed Diané Séméga ne sera pas candidat. L’homme, qui nourrissait des ambitions pour succéder à son mentor ATT à la tête de l’Etat à l’issue de la présidentielle que notre pays s’apprête à organiser en avril 2012, rumine actuellement sur son sort politique.

Le président du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) Séméga vient d’apprendre à ses dépends que son statut d’enfant choyé au sein du système ATT, qui lui a pendant longtemps monté la moutarde au nez, ne peut pas lui permettre tout. Le président Touré, dont on se dit être son parrain, n’a pas voulu cette fois ci accéder à sa demande de  lui succéder à Koulouba.

Cette volonté du président de ne pas voir son enfant briguer la magistrature portera certainement un coup dur à la carrière politique du ministre de l’Equipement et des Transports. L’homme, qui ne jurait que de continuer l’œuvre d’ATT, devait croire à son étoile. Son ascension fulgurante sur la scène politique, il le doit au général président dont il continue de bénéficier de sa protection, malgré ses frasques. Et surtout du lâchage de Djibril Tangara, un des fidèles parmi les fidèles, dans la guerre de transformation du Mouvement citoyen en parti politique, par ATT au profit de son protégé, a donné l’occasion à Séméga de pousser des ailes. Autre atout : son ministère stratégique. Ce département  lui a permis de parcourir le pays et de prendre un bain de foule.

ATT a certainement compris que Séméga confond foule et électeurs.

Est-ce une victoire pour le clan Bittar ?

Yoro SOW

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.