Tournée du candidat du PACP à Doirila et à Niagadina : Le maire ADEMA de Niagadina soutient la candidature de Yeah Samaké

0
3

Le candidat investi du parti pour l’actions civique et patriotique (PACP) et non moins maire de la commune de Ouéléssébougou, Niankoro Yéah Samaké, à la tête d’une forte délégation s’est rendu, le jeudi 23 févier, à Diorila et à Niagadina, deux localités situées à une centaine de kilomètres de la capitale, Bamako. Cette visite s’inscrit en droite ligne dans le cadre des préparatifs des échéances électorales de cette année. Dans toutes ces localités les visiteurs ont eu droit à un accueil chaleureux. Au cours d’une rencontre l’élu de Niagadina, Mamadou Konaté, a invité ses concitoyens à  voter pour le candidat du PACP, Yeah Samaké.

 

Il était onze heures lorsque la délégation du jeune parti a foulé le sol de Diorila. La place publique de la localité a abrité les activités de cette rencontre. D’entrée de jeu, le chef de village, Namory Touré, après son mot de bienvenue a planté le décor : ” j’ai reçu une délégation de Yeah nous faisant part de son intention de créer un parti politique, en vue de se lancer dans la course à la magistrature suprême de notre pays “.

L’enfant du Djitoumou accueilli en roi à Diorila

Le troisième adjoint au maire de Dialakoroba, Lassana Doumbia a, pour sa part, exposé les différents problèmes qui minent le quotidien des habitants de Diorila, au nombre desquels : le manque d’infrastructures routières, de maternité pour diminuer le calvaire des braves femmes. La clôture de la mosquée a, largement, dominé les échanges. Ensuite, le président du PACP de Oueléssébougou, Broulaye Doumbia a dévoilé les réalisations du maire candidat à la présidentielle de cette année. Selon lui, Yeah Samaké a construit et équipé en manuels scolaires plus de quinze écoles à travers tout le Mali. ” J’ai été sollicité par les représentants des habitants de Diorila pour la construction d’une école dans leur localité. Yeah a accepté sans détour  cette doléance et grâce à Dieu ce rêve est devenu une réalité ” a-t-il clamé. Yeah Samaké est le candidat qui se rend dans les petits villages du Mali pour vivre le quotidien des habitants, s’est glorifié Broulaye Doumbia. Quant au candidat du PACP, Yeah Samaké il s’est servi d’une notion d’histoire pour s’introduire

Dans l’Afrique ancienne, la dignité était un facteur déterminant qui caractérisait toutes les actions de l’homme. Malheureusement, aujourd’hui ce facteur est échangé contre de l’argent “. Le maire candidat a rappelé à ses interlocuteurs que le jour où il a accepté de construire une école à Diorila, il n’avait pas d’ambition politique ” je l’ai fait parce que, vous étiez dans le besoin “. Cette rencontre, qui a pris fin par une visite guidée de l’école construite par les soins de Yeah Samaké, restera gravée en lettres d’or dans la mémoire des habitants de Diorila.

Yeah Samaké à l’écoute des populations de Niagadina

Après, plus de deux heures d’échange avec les habitants de Diorila, la délégation a mis le cap sur Niagadina, une localité située à 30 kilomètres du premier lieu visité. C’est aux environs de quatorze heures que les invités du jour ont été accueillis chaleureusement par une foule des grands jours. Les locaux de la mairie ont abrité les travaux de cette rencontre.

A  l’entame le représentant du chef de village de Niagadina, Amadou Camara a déclaré que ” depuis les années 60 jusqu’à nos jours Oueléssébougou et Niagadina sont deux poumons d’un même corps “. Yeah Samaké n’est pas un étranger, c’est un enfant de Niagadina car, avant la décentralisation le village de Niagadina relevait de la commune de Oueléssébougou a-t-il ajouté.

Le représentant du PACP dans la localité, Balla Fofana a étalé les difficultés de ses concitoyens : manque d’eau, d’infrastructures routières, problème de santé, en passant par la scolarisation des enfants.

Le maire ADEMA de la localité, Mamadou Konaté, dans son adresse a sans détour invité ses administrés à porter leur choix sur le maire candidat. Selon lui, c’est la première fois qu’un maire se lance dans la conquête à la magistrature suprême du Mali car, notre pays a vu des présidents, enseignants, militaires.

L’occasion était bonne pour le candidat du PACP, Yeah Samaké de faire de la décentralisation son cheval de bataille. Il a invité les plus hautes autorités à accélérer le transfert des ressources et des compétences aux collectivités territoriales. L’enfant du Djitoumou a profité de cette rencontre pour inviter les autres élus communaux à soutenir sa candidature car, il est le candidat le mieux placé pour les comprendre.

                               Boubacar PAITHAO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.