Mali: L’Union Africaine admet sa lenteur à réagir

4

Al Qarra – C’est un aveu d’échec que l’Union Africaine a fait ce dimanche lors d’un sommet à Addis Abeba. Alors qu’il s’apprêtait à passer la présidence tournante de l’UA au premier Ministre Ethiopien, Thomas Boni Yayi a déploré la lenteur du continent à  agir dans le nord duMali.

Il a  également pointé du doigt la Cedeao, qui déploie actuellement selon lui ses troupes au compte-goutte.

Regrettant par la même occasion, la mise à l’écart des autres régions africaines, dans la gestion des problèmes sécuritaires dans la zone ouest africaine.

Celui qui est par ailleurs, chef de l’Etat du Bénin en a également profité pour remercier la France.

Paris qui a lancé depuis plus de deux semaines, une très vaste offensive pour permettre au Mali de retrouver son intégrité territoriale.

Thomas Yayi Boni, President du Bénin et Président sortant du l’Union Africaine.

« Je salue la France qui face, au temps de réaction extrêmement long des leaders africains et même de la communauté internationale, a pris les devants pour faire ce que nous aurions dû faire, face au terrorisme international qui menace le Mali. »

Ban Ki Moon, également présent à ce sommet a salué l’intervention de la France et son assistance à l’armée malienne.

Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies

« Le Mali est sous la menace d’extrémistes rebelles et armés. Je salue l’assistance bilatérale apportée à l’armée malienne en réponse à la demande du gouvernement. »

Le secrétaire des Nations Unies a pressé le déploiement de la Misma, La mission Internationale de soutien au Mali.

Il a dans le même temps demandé des clarifications à Bamako, à commencer par la mise en place d’une feuille de route visant à rétablir complètement l’ordre constitutionnel.

La situation au Mali, fera par ailleurs, ce mardi, l’objet d’une conférence de donateurs internationaux réunis dans la capitale.

 

Par Antoine Mokrane

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. General de bars sekouba konate’ de la force spciale africaine
    pourquoi jusqu’ a present ce silence sur le Mali. Et le Mr qui tu as mis au pouvoir en Guinee'(Alifa conde’) ossi lent dans ses decisions.Trop tard le Mali n’a plus besoin de vos militaires voleurs,bandits, violeurs de femme, tro 👿 p tard le mali n’a plus besoin de votre aide!

  2. Merci Professeur Boni Yayi pour ton engagement sincere en cette crise Malienne et a ton franc parler.Tu as fais pour le Mali plus que les politiciens Maliens pour l’unite et la survie de notre nation.

  3. bonjour mes freres et soeurs la lenteur est due a la reaction des fait alassane et blaise il y a eu trop de discours sans actes ils sont tres mal agit manque de communication et pas de coperation avec les maliens sur leurs problemes ils ne maitrisaient pas la situations ils n ont pas ete resposable tout simplement la france n a pas fait de reunion elle est directement venus a cote des militaires maliens et faire avec eux danst tout les cotes la cedeao ne pouvait pas mis a l ecart les maliens meme notre president dioncounda n est pas ecoute c est tout simplement l echec de la cedeao et ses responsables il ne voyais que la situation a bamako c etait pas le probleme

  4. La lenteur devra être causée par le défaut de moyens. Ils l’ont dit et redit!

Comments are closed.