Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise : «ATT n’a qu’une coalition d’accompagnement derrière lui»

0

1- Votre candidature se résume à un concept "le Mogotiguiya" c”est quoi le Mogotiguiya ?

Ma candidature ne se résume pas seulement au mogotigiya. Mais elle est soutendue par le mogotiguiya qui est un concept profondément malien qui veut dire en bamanankan, langue nationale du Mali, la candidature soutenue par le peuple et essentiellement comprise par le peuple.

2- Que veut le peuple, que proposez-vous au peuple malien ?

Ce que nous proposons au peuple malien, c”est d”être collé à lui, au plus près de sa réalité. Mais également de prendre en charge ses préoccupations fondamentales.

3- Quelles sont vos priorités, l”agriculture ou industrialiser davantage le pays?

D”abord nos priorités, c”est de réorganiser l”agriculture afin qu”elle ne soit plus essentiellement fondée sur la cellule mais qu”elle soit celle du développement. Une activité capable de faire la promotion des produits de transformation, d”importation et d”industrialisation. C”est surtout cela, parce que à la chaîne, nous allons non seulement produire, transformer mais aussi vendre nos produits agricoles. Ce qui ferait de tous ces secteurs, des pourvoyeurs d”emplois.

4- Selon vous, sous ATT, le Mali s”est développé ?

Non, le Mali peut avoir connu une croissance mais le développement c”est autre chose. Le développement est un tout intégré. Cela part de la base jusqu”au sommet, à la satisfaction des besoins sociaux ou des besoins fondamentaux des hommes.

5- Vous reprochez quoi aux cinq ans de pouvoir de ATT ?

Concrètement, nous disons que nous n”avons pas senti qu”il y avait un véritable plan de développement soutenu par un groupe politique organisé comme parti politique ou comme un système de partis politiques qui soutiendrait une action économique.

6- Soyez clair, vous êtés en train de faire observer que le président ATT n”est pas passé par le canal historique pour arriver au pouvoir. Il n”a pas de parti politique propre à lui ?

Il peut ne pas avoir de parti politique propre à lui au départ parce que, la démocratie aurait pu être chez nous l”articulation entre les partis politiques et un homme d”Etat qu’est ATT. Mais seulement actuellement on voit des partis politiques qui sont partie prenante au pouvoir et des programmes de développement sont endossés par les seuls acteurs politiques qui entourent ATT. Nous, nous sommes des candidats politiques, responsables de partis politiques. Nous disons qu”il faut quelqu”un qui va ramener la démocratie sur ses pieds.

7- Descendons sur le terrain, pouvez-vous nous donner deux ou trois raisons qui peuvent inciter les militants à voter pour vous ?

Le Mali est un pays très grand à tradition agro- silvo -pastorale. Cependant, aujourd”hui, on s”interroge sur ce que l”agriculture du Mali produit. Est-ce que cette agriculture arrive à produire pour la satisfaction des besoins des populations? Non ! Est-ce qu”elle est capable de donner du travail aux jeunes. Non ! Est-ce que cette agriculture du Mali est capable de supporter une industrialisation sur la base de ses produits naturels? Nous disons encore non !

8 – Est-ce que Amadou Toumani Touré vous fait peur ?

Qu”est-ce que vous voulez dire par faire peur?

9- Il a une machine électorale !

Non, il n”a pas de machine électorale mais plutôt une coalition de partis politiques qui d”ailleurs ne ressemble pas du tout à notre coalition. Notre coalition est battante et gagnante. Et lui, il n”a qu”une coalition d”accompagnement. Faites-vous même la déduction.

Transcrite par Abdoul Karim Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER