Le FDR enfin sur orbite pour avril 2007 : ‘’Nous allons gagner ! ‘’

0

C’est sans la moindre hésitation dans la voix que Soumeylou Boubèye Maïga,  d’habitude pondéré, s’est exprimé lors de la signature du Protocole d’accord du Front pour la démocratie et la république, Fdr. A l’évidence, une ambiance d’espoir régnait à l’espace culturel ‘’Blonba’’ sis à Faladié.rn

Comme pour défier ses camarades de la Ruche qui se concertaient au même moment sur son sort, le porte-étendard Convergence 2007 est persuadé de l’issue heureuse des élections pour le front qu’ils venaient de porter sur les fonts baptismaux. ‘’Nous allons gagner’’ car ‘’c’est nous l’espérance’’ a tenu à renchérir El Hadj Ibrahim Boubacar Kéita. Pour mieux afficher leur détermination à relever le challenge, Tiébilé Dramé a précisé qu’aucun sacrifice n’est trop grand pour le Mali. Il a regretté que le consensus ait été en réalité le champ de ruines des partis politiques.

rn

« Le régime actuel est une catastrophe pour le pays, le reconduire serait un désastre national. » a professé Issa N’Diaye qui rêve à un vaste espace populaire pour un Mali nouveau. Maître Gakou a rappelé que sans alternance, il n’y avait pas de démocratie.

rn

Le Protocole d’accord, lu par El Madani Diallo, qui est le président de la commission technique d’élaboration de la plateforme, assure aux 16 signataires une stratégie politique claire pour les futures échéances électorales. Les membres du Fdr ont souligné leur volonté de mettre un frein à l’opportunisme et à la corruption, lesquels sont qualifiés de honteux par S. Boubèye Maïga, pour un pays qui a sacrifié plusieurs de ses enfants.

rn

Les formations signataires de la plateforme sont : le Rpm, le Parena, Convergence 2007, le Faso, l’Adj, la Cds, la Copp, le Rdr, la Cd, le Rdt, le Rdj, la Dpm, le Pari, le Per, le Prddm et le Mpdd. Modibo Sidibé du Mpdd  n’a fait aucun doute quant à la capacité des signataires: ‘’Nous avons ici cinq têtes connues qui savent comment faire chuter un régime’’.

rn

 Ibrahima Cissé du Parti espoir réel, a ajouté : «dans notre pays, nous savons maintenant qu’il y a des patriotes.» Ils ont donc insisté sur les possibilités d’une vraie alternance. A ce propos, Tiébilé a fait remarquer que leur action ne s’inscrit pas dans le cadre d’une rancune mais d’un combat républicain pour la morale publique. IBK a soutenu que c’est le Fdr qui pouvait faire changer les choses face à un regroupement d’une succession de zéros.  Tous les leaders du Front ont de ce fait reconnu la nécessité de l’union pour réaliser le changement. Soumeylou a réconforté ses partisans en soulignant qu’ils vont combattre par la main, par la bouche et par le cœur.

rnBaba Dembé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER