Allemagne: Merkel lâche du lest sur le mariage gay

2
Allemagne: Merkel lâche du lest sur le mariage gay
La Chancelière allemande Angela Merkel lors d'une interview avec le magazine Brigitte le 26 juin 2017 à Berlin / © AFP / TOBIAS SCHWARZ
Après s’y ĂŞtre longtemps opposĂ©e, la chancelière conservatrice Angela Merkel a ouvert la porte Ă  une autorisation du mariage gay en Allemagne face Ă  une pression politique croissante en vue des lĂ©gislatives de septembre.

Elle a opĂ©rĂ© cette volte-face lundi soir, lors d’une interview organisĂ©e en direct dans un théâtre de Berlin avec “Brigitte”, le magazine fĂ©minin le plus vendu du pays.

InterrogĂ©e sur le “mariage homo”, que l’Allemagne n’a toujours pas adoptĂ©, Mme Merkel s’est dite pour la première fois ouverte Ă  un vote “en conscience” des dĂ©putĂ©s de son camp conservateur, c’est Ă  dire sans consigne partisane.

“Je souhaite orienter la discussion dans une direction qui relève de la dĂ©cision de conscience, plutĂ´t que de vouloir imposer quoi que ce soit”, a dĂ©clarĂ© Mme Merkel. En 2013, elle s’Ă©tait opposĂ©e au mariage pour tous en invoquant ses craintes pour “le bien-ĂŞtre des enfants” des couples mariĂ©s.

Ce changement ouvre la voie Ă  une possible lĂ©galisation : une partie des dĂ©putĂ©s de son parti dĂ©mocrate-chrĂ©tien (CDU) y est en effet favorable et leurs voix s’ajouteraient Ă  celles des autres partis actuellement reprĂ©sentĂ©s au Bundestag, qui font tous campagne pour le mariage gay.

– “LibĂ©rateurs” –

Le parti social-dĂ©mocrate allemand (SPD), dont le chef de file Martin Schulz est le principal rival d’Angela Merkel pour les lĂ©gislatives, s’est immĂ©diatement engouffrĂ© dans la brèche.

Il a demandĂ© mardi un vote au Bundestag dès que possible. Le SPD pourrait l’inscrire Ă  l’ordre du jour dès la fin de cette semaine, plaçant le camp conservateur dos au mur. Un moyen pour lui de reprendre la main dans la campagne, alors qu’il est Ă  la traĂ®ne dans les sondages.

La perspective d’un vote rapide a Ă©tĂ© saluĂ©e par des Ă©lus de la CDU. L’un d’eux, Stefan Kaufmann, a parlĂ© de propos “libĂ©rateurs” de la chancelière.

Le changement de cap de la chancelière sur le sujet reste toutefois dĂ©licat, l’aile droite de son parti et, surtout, son alliĂ© bavarois de la CSU, très traditionaliste sur les questions sociĂ©tales, y Ă©tant hostiles.

Selon les mĂ©dias, Angela Merkel a bien pris soin de se mettre d’accord avec le patron de la CSU, Horst Seehofer, sur ce virage, une semaine avant la prĂ©sentation lundi du programme commun CDU/CSU pour les lĂ©gislatives du 24 septembre, oĂą la chancelière briguera un quatrième mandat consĂ©cutif.

Officiellement, la chancelière a expliquĂ© son changement d’opinion en citant l’exemple d’un couple lesbien de son fief Ă©lectoral du nord-est du pays, qui s’est vu confier la garde de huit enfants par les services administratifs.

Dans ces conditions, “je ne peux plus aussi facilement argumenter avec le bien-ĂŞtre de l’enfant”, a-t-elle convenu lundi soir.

Mais sa volte-face est avant tout dictée par des considérations politiques: la plupart des formations ont en effet fait du mariage gay un thème fort de campagne.

Tant les sociaux-démocrates que les Libéraux du FDP (centre-droit), les plus susceptibles de gouverner avec les conservateurs après les législatives, ont fait de la légalisation du mariage de personnes de même sexe une condition pour une future coalition.

– “Arrière-garde” –

L’enjeu est donc crucial pour la chancelière, favorite pour un quatrième mandat mais qui, compte-tenu du scrutin proportionnel, aura besoin d’un alliĂ© au gouvernement.

Mme Merkel a aussi laissĂ© entendre que sa formation ne pouvait plus ĂŞtre la seule en Allemagne Ă  s’opposer au mariage gay aux cĂ´tĂ©s de la droite nationaliste de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) : le parti anti-immigration a certes dĂ©signĂ© une homosexuelle, Alice Weidel, pour codiriger sa campagne, mais il demeure très hostile au mariage gay.

L’Allemagne fait partie des rares pays occidentaux Ă  ne pas l’avoir lĂ©galisĂ©, mĂŞme si Berlin a adoptĂ© en 2001 une union civile offrant les mĂŞmes droits, sauf en matière fiscale.

Le mariage gay est à ce jour légalisé dans une vingtaine de pays, dont 13 en Europe.

(©AFP / 27 juin 2017 13h13)

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. la fin du monde arrive Ă  gran pas.Tous ceux qui ont peu de morale ou de conscience ont peur car le signe irreversible de la fin de l’univers commence Ă  se faire partout dans le monde.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here