L’Afrique du Sud se prépare à expulser des immigrés zimbabwéens

0

L’Afrique du Sud a clôturé lundi un programme spécial de délivrance de visas concernant plus d’un million d’immigrés sans papiers ayant fui les troubles politiques et économiques du Zimbabwe, réunissant ainsi les conditions d’une éventuelle expulsion massive.

Une rafle à grande échelle semble toutefois improbable parce qu’elle impliquerait un coût élevé pour l’Afrique du Sud et que le président zimbabwéen Robert Mugabe – qui veut organiser des élections cette année – verrait rentrer dans son pays des migrants acquis pour la plupart à ses adversaires politiques.
Les immigrés envoient en outre régulièrement des devises dans leur pays dont l’économie est plus que chancelante.

Le ministre sud-africain de l’Intérieur Nkosazana Slamini Zuma a déclaré lundi que les nouvelles mesures législatives ne prendraient pas "les Zimbabwéens pour cibles".

Mais le directeur général adjoint de son ministère avait déclaré le mois dernier à des médias: "Toute personne découverte en Afrique du Sud sans permis de séjour en règle sera expulsée."

L’Afrique du Sud a laissé entrer sur son territoire plus d’un million de Zimbabwéens sans documents il y a trois ans, alors que le pays voisin était secoué par des violences politiques et son économie laminée par une hyperinflation.

Selon le ministère sud-africain, environ 275.000 Zimbabwéens ont présenté des documents pour régulariser leur situation dans le cadre du programme spécial qui prenait fin le 31 juillet. Des spécialistes de l’immigration jugent possible que près de deux millions de Zimbabwéens se trouvent en Afrique du Sud.

Des observateurs mettent en garde contre les appels populistes à l’expulsion de travailleurs étrangers censés occuper des emplois convoités, faisant valoir qu’ils risquent de multiplier les actes d’agression.

Une série d’attaques lancées en 2008 contre des travailleurs étrangers ont fait 62 morts et des dizaines de milliers de sans-abri, ce qui avait entamé la confiance des investisseurs dans l’économie sud-africaine.

\"\" via Les Echos.fr – 01/08 | 19:03
 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER