Coupe Alou Badra Haïdara : Succès sur toute la ligne

0
Le parrain Boukary Sidibé remettant le trophée au capitaine du Centre Mallé
Le parrain Boukary Sidibé remettant le trophée au capitaine du Centre Mallé

Quand, au détour d’une activité sportive, le chemin d’un journaliste sportif Indépendant, qui livre l’information vraie et vérifiée croise celui d’un dirigeant sportif doublé d’un opérateur économique et homme d’affaire sociable, humble et généreux, le résultat est intégral. Telle fut la 13è édition de la coupe Alou Badra Haïdara, 1er vice-président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM) et rédacteur en chef adjoint du quotidien L’Indépendant parrainée par Boukary Sidibé dit Kolon, 1er vice-président de la Fédération malienne de football, président du Stade malien de Bamako, PCA de l’Agence malienne des services aériens (AMSA) et PDG du groupe Azur Voyages. La fête fut belle et clôturée en beauté le 09 août dernier par la victoire finale du Centre Mallé de Korofina aux dépens d’Africa de l’Hippodrome.

 

Boukary Sidibé « Kolon » a placé haut, et même très haut, la barre de la coupe Alou Badra Haïdara, notre confrère de l’Indépendant. De mémoire de témoins, jamais cette compétition, instituée il y a treize ans, n’a connu autant d’engouement et d’éclat du match inaugural à la Der. La raison ? Le parrain « Kolon » a mis les petits plats dans les grands en donnant au tournoi les allures d’une compétition fédérale : jeux de maillots et ballons pour les deux équipes finalistes ; 500 000 FCFA plus un beau trophée pour l’équipe vainqueur, 250 000 FCFA pour la finaliste et médailles pour les acteurs et les arbitres. Les équipements modernes et les lourds billets de banque ont donc remplacé les simples maillots, les béliers et les enveloppes symboliques. Si le parrain a mis son cœur à l’ouvrage, c’est parce qu’il aime le football, une discipline qui se confond quasiment à sa vie. Mais, c’est aussi pour la grande estime que Boukary Sidibé « Kolon » a pour le promoteur de la coupe, Alou Badra Haïdara, indépendant à tous égards. Pour lui, le journalisme se résume à la description des faits, sans penchant, ni parti pris et après recoupements.

 

Kolon n’a donc pas lésiné sur les moyens pour donner satisfaction à ABH, honorant du coup l’ensemble des journalistes sportifs du Mali qui parlent de lui comme de l’espoir du football malien dans les instances africaines (CAF) et mondiales (FIFA).

 

Au départ, étaient alignées 32 équipes du District de Bamako et de Koulikoro. A l’arrivée, ce sont le Centre Mallé de Korofina et Africa de l’Hippodrome qui étaient aux prises en finale le samedi 09 août sur le terrain …Africa de l’Hippodrome. La qualité des invités qui entouraient le parrain Boukary Sidibé en disait long sur l’éclat donné à cette finale. De Mamadou Sow (président de la ligue de football de Ségou) aux parents, proches, amis, collaborateurs et confrères du promoteur, en passant par Seydina Oumar Sow (président de la Jeanne d’Arc de Bamako), Mahamadou N’Diaye (président d’honneur de l’AMPC), Oumar Baba Traoré (président de l’AJSM), et le chef de quartier de l’Hippodrome, tous étaient là pour rehausser le niveau de la fête.

 

Au finish, ce fut l’une des finales les plus enlevées de la coupe ABH, le match ayant été joué de bout en bout. En témoigne le score serré, en faveur du Centre Mallé, qui avait pourtant concédé l’ouverture du score (but à la 31è mn de Issa Ombotimbé, désigné meilleur joueur de la finale par les journalistes sportifs), avant de réagir aux 44è (Dramane Sissoko) et 57è mn (Amara Tigana).

 

Qui sera le parrain de la 14è édition ? Nous osons compter sur ABH pour nous dénicher un autre « Kolon ».

 

Sékou Tamboura

PARTAGER