MERITE AU DEVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE: Le Groupe Tomota primé par le prestigieux IIPP de Génève

0
Trente ans d’efforts inlassables de rigeur et d’excellence, mais aussi trente de compétivité et de performance enfin reconnus et récompensés par le prestidieux Institut International de Promotion et de Prestige (IIPP). Du célèbre TOP 500 des entreprises africaines, le Groupe TOMOTA (première socité privée malienne) rejoint le cercle très restreint des entreprises primées par l’IIPP de Génève dont la Présidente du Comité Exécutif, Mme Gisèle RUTHMAN, accompagnée du célèbre physisien français, Denis BRETON (Membre de l’académie des sciences de New York, et père de l’actuel locataire de Bercy), a personnellement fait le déplacement pour la remise de la distinction « Mérite au Développement de l’Industrie ».
 
Cérémonie sobre pour un vendredi saint (carême oblige), mais grandiosse par l’objet et la qualité des invités. A l’appel du Groupe TOMOTA, a répondu présent à l’Hôtel Sofitel de l’Amitié le ghota du monde des affaires et du Patronant malien. Outre le Moussa Balla COULIBALY, on pouvait noter la présence de : Amadou DJIGUE (président du Conseil malien des Chargeurs), Djonké YERNANGORE dit Babou YARA (vice-président de la Chambre de Commerce), l’Honorable Cheickna Hamala BATHILY ((vice-président de la Chambre de Commerce), Madou Sinsin COULIBALY (vice-président du Patronat)… plusieurs PDG et DG de sociétés du secteur privé malien. Le Tout bien sûr sous la présidence du Ministre de l’Industrie et du Commerce, le Dr Choguel K MAIGA, représentant personnel du président de la République chef de l’Etat, SE Amadou Toumani TOURE, en Roumanie pour le sommet de la Francophonie.
 
Prenant la parole, Mme Gisèle RUTHMAN fait un brillant éloge sur le parcours de l’Opérateur économique malien de la Librairie Papétérie Soudanaise à Groupe TOMOTA et exprimé toute sa fierté, pour notre pays, quant à la réussite, à la performance et au succès du Groupe TOMOTA. Il est souhaitable, a-t-elle dit, qu’il y ait des entreprises comme cela au sein de l’Union européenne et même en France. Le choix du Groupe TOMOTA procède de la performance, de la rigueur, de l’effort constant et soutenu au service du Développement de l’Industrie au Mali. En cela, l’entreprise primée est la première au Mali à être primée, rejoingnant ainsi des mastodontes de l’économie mondiale comme IBM(USA), Microsoft (USA), Mital (Inde), Américan Airlines (France), Alcatel (France), Mutuyoto (Japon)…
 
Fondé en 1963 à Genève et présent dans 75 pays à travers ses membres émanant des cercles politique, diplomatique, scientifique, culturel et économique, l’Institut International de Promotion et de Prestige a pour vocation la recherche dans tous les pays du monde d’hommes, institutions, groupements et entreprises dont les activités, les réalisations et les travaux méritent d’être désignés à l’attention d’une large audience par la remise d’une distinction internationale, comme celle qui a eu lieu à l’Hôtel Sofitel de l’Amitié vendredi dernier.
Pour atteindre cet objectif, explique le Pr. Denis BRETON, l’Institut International de Promotion et de Prestige (IIPP) propose, à un Jury consultatif représentant de nombreux pays, d’examiner les éléments qui méritent d’être mis en « lumière », afin d’envisager éventuellement cette opération de communication et de relations publiques au plus haut niveau. Lorsque les membres du jury se prononcent favorablement, les modalités liées à la remise de la distinction varient selon les récipiendaires. La mission de l’Institut International de Promotion et de Prestige, dira M. Denis BRETON, est de porter à la connaissance internationale, les actions et réalisations exemplaires, afin de diffuser les noms de nos lauréats cités en exemple et mis à l’honneur à travers le monde et ce, dans les domaines humanitaire et social, culturel et scientifique, technologique et économique.

Pour le ministre de l’Industrie et du Commerce, le Dr Choguel K MAIGA, cette distinction est toute fierté pour tout le Mali, notamment le secteur privé. Saluant au nom du président de la République, SE Amadou Toumani TOURE, les efforts du Groupe TOMOTA dans ce cadre de la création d’emplois et sa contribution du budget national à travers ses charges fiscales, le ministre MAIGA emettra le souhait de voir d’autres entreprises maliennes emboiter le pas au Groupe TOMOTA pour une culture de performance et de succès reconnus et récompensés.

Le lauréat quant à lui, très peu locace, a remercié l’Institut International de Promotion et de Prestige à travers Mme Gisèle RUTHMAN et le Pr Denis BRETON, le ministre Choguel et tous ses collèques venus nombreux malgré le carême. Pour lui, ce prix ne récompense pas son seul mérite, mais l’effort commun et le sacrifice de toute équipe de cadres compétents et dynamiques, de techniciens et d’ingénieurs dévoués, d’agents à tous les niveaux mais aussi de parents et d’amis du Groupe. Le PDG du Groupe TOMOTA, très modestement, a dédié sa distinction à l’ensemble du secteur privé malien.

Discours du PDG du Groupe TOMOTA
Excellence, Monsieur le Ministre de l’Industrie et du Commerce, représentant son Excellence le Président de la République du Mali, Honorables représentants de l’Institut International de promotion et de Prestige,
Mesdames, messieurs,
La distinction MÉRITE AU DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE remise au Groupe TOMOTA à travers ma personne nous honore à plus d’un titre.
– En raison d’abord de la présence à cette cérémonie de Madame Gisèle RUTMAN, présidente du comité exécutif et du comité consultatif de l’Institut international de Promotion et de Prestige, et du Professeur Denis BRETON, éminent physicien, membre de cet Institut. Aux côtés de Monsieur le Ministre de l’Industrie et du Commerce représentant son Excellence le Président de la République du Mali, ils président cette cérémonie. Nous les en remercions vivement.
– En raison ensuite de ce que représente au plan mondial l’Institut international de Promotion et de Prestige dont la vocation est de rechercher, à travers les continents, les hommes et les entreprises dont l’ oeuvre et l’action méritent d’être distinguées. Comment le Groupe TOMOTA ne serait-il pas fier de voir désormais son nom à côté de ceux d’ALCATEL, d’IBM, de la NASA et de bien d’autres ?
– Enfin nous sommes fiers de cette distinction parce qu’elle récompense toute une équipe de responsables, d’ingénieurs, de techniciens chevronnés, d’ouvriers spécialisés, de travailleurs qui mettent leur savoir et leur savoir-faire au service du développement de l’Industrie au Mali. Qui dit développement de l’Industrie, dit développement économique, porteur de développement social.
– Le Groupe TOMOTA peut être fier d’avoir su rester depuis sa création une société de référence, d’être classé parmi les 500 premières entreprises africaines, d’être, enfin, avec ses 2500 personnes travaillant dans ses divers secteurs d’activités, non seulement le premier groupe privé malien mais surtout le premier employeur privé.
C’est là le résultat de 30 années de labeur et de combats. Nous mettrons tout en oeuvre pour que notre action ne s’écarte pas de cette voie. La distinction dont nous sommes aujourd’hui l’objet ne peut que nous y encourager et nous stimuler toujours davantage.

Soyez-en chaleureusement remerciés.

Groupe TOMOTA
11 sociétés reparties dans 5 secteurs d’activités majeurs (Imprimérie-Edition, Distribution, Batiment, Transport, Agro-industrie) et employant 2.500 travailleurs de 15 nationalités, voici la fiche d’identité de la première société privée du Mali : le Groupe TOMOTA
 
Fondée en 1976 par Aliou Tomota, à partir de la Librairie Papeterie du Soudan (LPS), le Groupe TOMOTA, avec ses 2500 travailleurs dans ses divers secteurs d’activités (Imprimérie-Edition, Distribution, Batiment, Transport, Agro-industrie), est non seulement le premier groupe privé malien mais surtout le premier employeur privé.
La créa­tion de Graphique Industrie en 1989, qui détient 70% du marché de l’impri­merie malien et possède un parc de machines ultraperformantes, couplée au rachat des Editions du Mali (EDIM), ont constitué une nouvelle étape dans le développement du Groupe, devenu depuis le leader de l’édition imprime­rie en Afrique de l’Ouest.
Le Goupe TOMOTA a fait son entrée dans le métier de la distribu­tion à partir de 1996 avec la créa­tion de la SOGOGEM, spécialisée dans la commercialisation de pièces de re­changes et d’articles de quincaillerie et de Ser­vice Conseil Distribution (SCD), qui distribue la prestigieuse marque de photocopieurs Gestetner.
Pour accen­tuer son développement dans les mé­tiers porteurs, le Groupe TOMOTA a créé son pôle bâtiment immo­bilier en 1998 avec EGGG-BAT, société de génie civil, et la Société africaine de pro­motion immobilière (SAPI) qui gère le parc immobilier du groupe.
Le transport et 1a logistique consti­tuent l’un des pôles majeurs du Grou­pe TOMOTA depuis 1999, avec la création de Tata Transport, qui possède un parc de plus de 260 véhicules (tracteurs, semi-remorques, citernes, pick up…) et autres engins. Rayonnant dans tou­te la sous-région, elle possède des bu­reaux de représentation dans tous les ports de la côte ouest africaine. Avec, cette année, le rachat de Huicoma et le lancement d’un hô­tel Ibis à Bamako, le Groupe Tomota a pris un tournant historique, pour deve­nir l’un des groupes mutti activité les plus puissants d’Afrique de l’Ouest avec comme slogan « un autre regard sur le Mali ».
 
ALOU TOMOTA : ENTREPRENEUR-BÂTISSEUR

Piqué par le virus des affaires dès son plus jeune âge, Alou Tomota, natif de la région de Mopti, a débuté sa carrière, après des études en gestion comptabilité, par la librairie et la papetérie. Sa rigueur dans le travail, son sens de l’oppor­tunité, et sa capacité à s’en­tourer des meilleurs compétences lui ont permis de bâtir un véritable empire en trois décennies. Les succès accumulés, tout au long de sa carrière d’entrepre­neur-bâtisseur, lui ont permis acquérir une reconnaissance institutionnelle nationale et internationale. Chevalier de l’ordre national (français et malien), Aliou Tomota, 49 ans, est aussi Vice-Présidem du patronat malien.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER