Innovation à Sotelma-Malitel : Le début d’un ouf de soulagement des abonnés

0




Les abonnés de l’opérateur historique de la téléphonie mobile au Mali sont les plus heureux. Depuis la cession de Sotelma-Malitel à Moroc Telecom, les clients sont inondés de cadeaux de tout genre facilitant le coût de téléphone sans vol, ni arnaque. D’où la satisfaction des millions de Maliens.

Les Maliens se souviennent, en 2007, des déclarations faites par Youssouf Sangaré secrétaire Général de la section syndicale de la Sotelma-Malitel sur radio Benkan. M. Sangaré un employé de la société, mettait la pression sur l’Etat afin qu’il privatise la Sotelma. À l’époque, il soutenait que seule la privation pourrait arranger les citoyens à communiquer moins cher et de permettre au personnel d’être dans des bonnes conditions de travail.

Ses déclarations étaient considérées comme de l’utopie. Mais, il n’a fallu que trois années pour que les populations du Mali se rendent compte de l’utilité de la privation de l’opérateur historique. «Face un monde qui change, il vaut mieux penser au changement que de changer le pansement». Cet adage rime bien avec les avantages que les responsables de Sotelma-Malitel accordent à leurs millions d’abonnés à travers le pays. Il n’est un secret pour personne, depuis juillet 2009, l’espace des télécommunications est en train de changer dans notre cher Mali.

Les tarifs appliqués par l’opérateur historique sont les moins chers. Ces avantages sont discutés chaque jour dans les grins de Bamako et à l’intérieur du pays. Il s’agit surtout du mode de facturation à la «seconde». Cette politique permet aux clients de Malitel de payer juste ce qu’ils consomment sans risque de surfacturation, contrairement à ce qui se voit ailleurs.

Cet esprit de transparence fait aujourd’hui que des milliers de Maliens font davantage confiance à leur téléphone mobile. «Je suis personnellement comblé de Malitel qui vient de démystifier le coût exorbitant de téléphone. Je paie simplement ce que je consomme et bénéficie de pleins avantages», se réjouit Binafou Traoré un autochtone de Yirimadio. Aussi un boutiquier de Bolibana dit qu’il a l’embarras du choix. «Je me demande quel mode de tarification choisir, car ils sont tous avantageux», explique-t-il.

Idem à Boulkassoumbougou, pour les abonnés de Malitel. «Nous n’avons été aussi gâtés en matière de téléphone que ce temps-ci. Depuis quelques semaines, les bonus sur les recharges pleuvent dans mon téléphone. Il faudrait que cela soit continuel. Nous aimons notre Malitel, le téléphone du Mali», témoigne Adama Dakouo qui manifeste sa joie d’être un client Malitel.

Un autre produit et non le moindre fait de la société une entreprise citoyenne. Il s’agit de «Dimanche Nissondia». A tout cela s’ajoute, le renforcement de son réseau à travers le pays. «Ça ne sert à rien d’inonder les clients de bonus sans penser à renforcer les réseaux. C’est pourquoi, nous avons mobilisé plusieurs milliards de FCFA dans ce sens», explique un responsable de la société.

Des milliers de clients de Sotelma-Malitel diront que les chantiers commencés par la Sotelma augurent, sans aucun doute, des lendemains meilleurs pour les Maliens. Ils la souhaitent bon vent pour qu’elle continue à faire bouger les lignes et changer l’espace téléphonique de notre pays.

Kady Emmanuel Théra

[email protected]

 

Commentaires via Facebook :