ATT -CRATIE : DROIT DE REPONSE : “La fameuse synthèse d''un cadre du RPM contre l''Anti-thèse du Pr. Yoro DIAKITE sur ATT -CRATIE”

    0


    l – INTRODUCTION

    Monsieur le Directeur de publication de «Info-Matin», je vous remercie d”avoir donné l”occasion 6 un cadre du RPM de répliquer en lieu et place des promoteurs du livre "ATT-CRATIE ", à mon article paru dans vos colonnes sous le titre: « A propos de ATT-CRATIE, une contribution du Professeur Yoro DIAKITE, Président du BARA ». Le débat contradictoire vivifie notre jeune démocratie.

    Le journal « L”indépendant» et « Info-Matin » sont les seuls qui nous ont accompagnés de façon” constante dans notre lutte dans l”opposition et qui d”une manière générale ont toujours ouvert leurs colonnes au débat démocratique contradictoire, tout en donnant toujours leurs propres appréciations. Le BARA les remercie et les en félicite.    Nous apprenons aussi par Monsieur Nancoma D. CAMARA du RPM que «par deux fois il a été censuré sur le sujet parce que ses articles ont été jugés injurieux et non conformes à la ligne rédactionnelle de Info-Matin». Cela est tout à fait à votre honneur. Mais dans le cas d”espèce par rapport au BARA et à son Président, nous devons avoir la franchise de reconnaître ceci:

    1) Le comité de rédaction de Info-matin a mis tout son génie pour transformer le titre de mon article en « A TT fera ses dix ans», en tirant cette petite phrase de son contexte et réussir ainsi à concentrer sur le Professeur Yoro DIAKITE les foudres des anti-A TT qui dans la presse et par téléphone l”insultent et le traitent d”opposant repenti et de défenseur caché du régime A TT.

    2) Votre comité de rédaction prétend donner la parole à Monsieur Nancoma D. CAMARA un cadre RPM de la commune IV pour répliquer à un « opposant repenti» et dites-vous, pour «élever le débat au-delà de la stratification sociale qui ne mérite pas qu”on s”y arrête ». Mais en réalité,” l”exception confirmant la règle, vous lui donnez la parole pour écrire contre le BARA et son Président un « article injurieux et non conforme à la ligne rédactionnelle de info-matin ». Ecoutez quelques échantillons: Le militant RPM nous taxe de « traître à la nation pour avoir soutenu les accords d”ALGER, de Ponce Pilate, de perversions politiques, de poker menteur, de négrillon de la politique, d”indigence intellectuelle qui s”accouple avec notre situationnisme le plus abject; et le BARA est appelé le VIH de la politique malienne qui se met en mission du régime ».
    C”est pourquoi Monsieur le Directeur de publication, je vous saurais gré de bien vouloir publier aussi, en bonne et due place, mon droit de réponse à la fameuse synthèse de l”anti-thèse du Professeur Yoro DIAKITE. Et merci d”avance…

    Enfin, Monsieur le Directeur de publication, je sais que toute pensée sociale est empreinte d”une idéologie de classe et que les journalistes aussi comme tout homme, produits de rapports sociaux. Déterminés, ont légitimement des tendances politiques déterminées. Par conséquent, l”on comprend qu”ils trempent généralement leur plume dans la plaie des autres, mais presque jamais dans leur propre plaie ni celle de leurs amis politiques.

    II – Le ventru et le coup de poing dans la bedaine.

    D”après un proverbe bien de chez nous: «On dit que l”homme bedonnant est généralement débonnaire et encaisse les coups, mais si tu le tapes sur la bedaine, alors là, ça lui fait, quand même mal et  il réagit » ! Ma petite phrase fatidique, « ATT fera ses 10 ans» a dû faire mal en allant frapper « en plein dans le mille » de ceux qui se sentent morveux et qui se sont mouchés en  se défoulant sur le BARA et son Président, au lieu d”analyser froidement les conséquences de leur tactique suicidaire pour conquérir Koulouba.

    Pardon! Je fais sûrement erreur, car des militants et cadres suffisants du RPM, comme Nancouma CAMARA et ses semblables ne se trompent jamais. Leur synthèse est déjà ”faite: « ATT ne fera pas 10 ans à Koulouba », contre l”anti-thèse du professeur Yoro DIAKITE qui prétend que «A TT fera ses 10 ans». Mais rira bien, qui rira le dernier!

    En parlant du ventru et du coup de poing dans sa bedaine, je plaisante là un peu sur mon triste sort avant de disparaître bientôt sous le coup de la maladie incurable, le «VIH politique» que le militant RPM de la commune IV a détecté chez le BARA!

    Au 3ième anniversaire de l”accession du général ATT au pouvoir, le militant Nancouma du RPM ne devait pas être au Mali pour prendre connaissance des interviews que le professeur Yoro DIAKITE a données au moins à trois organes de presse de la place, dans lesquels il s”étonnait des prises de positions tardives de certains partis contre le consensus de A TT. «Le consensus n”est pas la démocratie», disaient tout de go, certains partis de la majorité, sans jamais daigner en sortir! Partant de la situation nationale et internationale, analysant les forces en présence de même que l”état des partis politiques empêtrés dans des contradictions qui les minaient, le président du BARA aboutissait à la conclusion:

    a) Que ces partis politiques menaient au fond un combat d”arrière garde.
    b) Que A TT était sur le chemin de faire inexorablement ses 10 ans, chemin déblayé et proprement préparé par les partis politiques eux-mêmes,
    c) Mais que ceux des partis qui désiraient aller aux élections présidentielles en 2007, devaient se retirer dès maintenant du gouvernement afin d”être crédible et d”aller animer à temps une opposition démocratique à l”Assemblée Nationale en développant un projet alternatif.

    Le professeur Yoro DIAKITE reçu seulement deux réactions à sa thèse. Celle d”un haut cadre du BARA qui estimait que sa déclaration était prématurée et hasardeuse car le bruit courait que le Président A TT risquait fort de ne pas se présenter en 2007. Puis celle de la radio « Patriote» qui invita le Président du BARA à s”expliquer au cours d”une émission qui dura de 21H à 1H du matin

    Comme vous le voyez Monsieur CAMARA, la thèse que vous combattez avec rage n”est pas nouvelle. Sa nouveauté peut résider dans le seul fait qu”elle est répétée à quelques mois des élections présidentielles. C”est cela qui semble vous déranger! Mais où étiez-vous?
    Mais Monsieur Nancouma CAMARA, la signification politique des insultes est connue, de même que les vieux procédés de lutte des insulteurs comme vous. En politique, partout où des gens sont à cours d”arguments idéologiques, ou d”idées pour combattre leurs adversaires ils recourent toujours aux insultes, aux pires mensonges, à des insinuations et à la calomnie.

    De façon insidieuse, vous voulez dire qu”ATT m”a demandé de« prendre ma plume pour tenter de démonter la thèse défendue par le Sphinx», que «j”ai changé de camp en faussant compagnie à mes compagnons d”infortune », « que je me suis mis en mission du régime» et que «je suis un opposant repenti ». Fort bien! Sachez tout simplement Monsieur le militant et cadre RPM de la commune IV, que lâché par ceux qu”il a soutenus aux élections présidentielles, le Bara est allé démocratiquement dans l”opposition. Eh bien, le Bara décidera tout aussi souverainement pour 2007 de soutenir aux élections présidentielles, le candidat qui lui semblera le mieux indiqué à faire avancer le développement du Mali et la cause du peuple. Vos insultes et vos vociférations contre nous n”y changeront rien.

    III- la synthèse d”un cadre RPM et la fable de La Fontaine.

    Un jour, le président du BARA écrivit une contribution au débat sur le livre "ATT-cratie" du Sphinx. Alors survint un militant et cadre RPM de la commune IV qui l”interpella en ces termes:
    – Professeur, vous avez troublé notre sommeil.
    – Comment troubler votre sommeil?
    – Oui notre sommeil à nous au RPM et de tous ceux qui ne veulent plus de A TT à Koulouba. –  – Mais comment cela, sir CAMARA ?
    – Comment cela! Mais vous avez écrit une anti-thèse au Sphinx!
    – Mais sir CAMARA, je n”ai donné que le point de vue de mon parti sur son livre.
    – Oui! Mais vous dites que A TT fera ses 10 ans à Koulouba !
    – Ce n”est qu”un point de vue, sir CAMARA !
    – AH! vous voulez me dire encore que ce n”est qu”un parapluie ouvert. Et si vous oubliez de le fermer ce parapluie! Il restera ouvert jusqu”en Avril 2007.
    – Mais sir CAMARA, il ne pleut pas au mois d”avril!
    – Mais voyons! les pluies pour mûrir les mangues peuvent bien tomber dès le mois d”Avril.
    – Oui sir CAMARA, mais les mangues, c”est bon!
    – Oui professeur, c”est bon les mangues. Mais ATT au pouvoir en 2007, ce n”est pas bon pour nous au RPM.
    – Je ne savais pas sir CAMARA, car vous êtes avec lui au gouvernement!
    Impertinent! Il fallait le savoir!
    Et alors, sans autre forme de procès, l”on cria Il Haro sur le professeur", son parti et lui-même furent déclarés «VIH de la politique malienne», combattus et mangés comme tel.
     
    IV – Ôtez-nous d”un doute, Monsieur CAMARA.

    Le professeur Yoro DIAKITE a versé dans le débat sur le livre «ATT-Cratie» du sphinx, simplement une contribution de son parti. Vous, militant et cadre du RPM réagissez avec une violence rare en démocratie où chacun doit avoir le droit de penser ce qu”il veut, et dire ce qu”il pense, comme le souhaitait déjà ARISTOTE depuis l”antiquité.

    De deux choses l”une: Ou bien vous êtes du côté du sphinx, alors votre réaction est normale et compréhensible, ou bien vous ne l”êtes pas, mais simplement vous êtes un admirateur et adepte des thèses du sphinx contre "ATT et son clan", et dans ce cas on peut être surpris et étonné de l”ampleur de votre rage contre le professeur Yoro DIAKITE et son parti, mais l”on peut tout de même tenter de vous comprendre et d”expliquer votre état d”âme, car tout dans ce monde ici-bas a une cause concrète.

    Pour soutenir votre courroux contre nous, vous dites que «le Bara sous la plume du professeur Yoro DIAKITE tente de discréditer votre parti pour avoir suivi ATT en 2002 ».Là, vous mentez. Vous dites aussi que le professeur Yoro DIAKITE «avoue lui-même que c”est le RPM qui a assuré une victoire certaine au second tour à ATT». Sous cette forme c”est aussi faux car il ne sait jamais prononcé auparavant sur cette question; le vocable «avoue» est donc abusif ou utilisé mal à propos. Vous mentez car le BARA depuis 2002 a soutenu que ceux qui ont combattu le candidat ATT au 1er et 2ième tour, devraient accepter d”assurer à l”Assemblée Nationale une opposition démocratique afin de mieux contrôler l”action gouvernementale. Nous n”avons jamais attaqué le RPM ni avant, ni dans notre article que vous incriminez. Le nom d”IBK n”y apparaît même pas une seule fois. En d”autres circonstances, oui! Nous nous sommes parfois étonnés de la tactique politique du parti majoritaire à l”Assemblée Nationale; juste pour comprendre, mais nous n”avons jamais eu de réponse.

    En réalité Monsieur CAMARA, vous n”avez pas aimé la déclaration du BARA selon laquelle « A TT fera ses dix ans». Le chemin de Koulouba s”est subitement assombri devant vous, à tel politique vous avez déjà changé votre fusil d”épaule quand vous dites:« Que le BARA se donne le crédit et le moyen; les élections approchent à grandes enjambées; le peuple tranchera souverain

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER