Le MPR sort ses griffes dans la capitale de l''or blanc : «Le MPR ne trahit pas… Il a été toujours trahi»

0

Les samedi 24 et dimanche 25 mars 2007 seront gravés dans la mémoire des populations de Koutiala comme des jours de grandes mobilisations dans la contrée des MINIANKAS. La section MPR de Koutiala a reussi un coup de maître dans la mobilisation, un défi majeur relevé par les responsables, à l’occasion du grand meeting d’informations du partirn

Tout le cercle était mobilisé pour faire du meeting du 25 mars un évènement grandeur nature. En effet, la direction du Parti du Tigre, pour mettre en œuvre une des recommandations du dernier congrès ordinaire tenu les 23 et 24 décembre 2006, à savoir faire refléter le poids sociologique du MPR en poids électoral, a entamé depuis le début du mois de mars des tournées dans les sections de l’intérieur.

rn

Après Niono et Kati, la charge était donnée à la section MPR de la capitale de l’or blanc, Koutiala d’organiser un meeting d’informations à l’intention de ses militantes et militants. L’occasion était bonne pour les responsables de section, après avoir marqué un grand coup lors de l’élection des conseillers nationaux, en enregistrant un score très satisfaisant de 106 voix, et aussi l’adhésion massive des conseillers élus d’autres partis, des responsables politiques et associatifs de Koutiala, de faire de cet évènement, une avant première pour les législatives de 2007.

rn

La commission d’organisation mise pour la circonstance, n’a ménagé aucun effort pour réussir l’évènement. La ville était habillée aux couleurs du Parti. Les animations à l’américaine, la très grande mobilisation des militants des communes rurales et de la commune urbaine de Koutiala, en disaient long sur l’organisation de ce meeting.

rn

Le samedi 24, le Président du Parti, le Dr. Choguel Kokalla MAIGA et sa très forte délégation d’une quarantaine de personnes ont été accueillis à Ouolobougou, village situé à environ 10 kilomètres de Koutiala par le président de la section, Monsieur Yaya Nazanga BARRY. Pour la circonstance, une cinquantaine de motards, conduits par des jeunes du Parti ont accompagné le cortège dans la ville en longeant la route de Ségou, puis à partir de la préfecture, le cortège a pris la route de San pour arriver au siège du Parti dans le quartier KOKO pris d’assaut depuis le matin. Dans la ville, les militants étaient sortis nombreux pour accueillir le Dr. Choguel Kokalla MAIGA durant tout le parcours.

rn

Le dimanche 25 mars, depuis 7 heures du matin, la salle de spectacles située sur la route de Ségou, a été envahie par les militants du Parti. C’est à 10 H 45 minutes précises que le Président du Parti entra dans la salle du Centre, accueilli par les cris et applaudissements. La diva, Naini DIABATE et son orchestre ont fait le déplacement de Koutiala pour assurer l’animation. Les partis politiques présents dans la ville, les responsables des différentes associations, le Maire de la ville, une délégation de la coordination régionale de l’ADP de Sikasso;  tous étaient là pour apporter leur témoignage à l’endroit des responsables de la section MPR de Koutiala qui sont entrain de prendre une longueur remarquable pour le positionnement aux législatives de 2007.

rn

Dans son mot de bienvenue, le Président de la section, après avoir noté sa satisfaction pour la tenue du meeting dans sa section, expliqua le travail quotidien que lui et les siens sont entrain d’abattre sur le terrain. Il dira également que les mots d’ordre du Parti sont suivis et seront toujours suivis par la section de Koutiala, et cela dans la discipline. Pour le président Barry, la section est aussi entrain d’œuvrer pour la réélection du président ATT selon la volonté de la direction du parti. Le président Barry dira également que la section vit bien avec l’arrivée massive de nouveaux militants et surtout des grosses cylindrées connues dans le miankala.

rn

Le président des jeunes, Yousouf SANGARE et la présidente des Femmes, Mme Djouma DIARRA, ont eux aussi axé leur intervention dans la mobilisation qui est l’essence même d’une bonne santé d’un parti politique.

rn

Le Dr. Choguel Kokala MAIGA rappela aux militants l’engagement à ses cotés de deux fils de Koutiala pendants les moments durs de la création du MPR, il s’agit du Professeur Soungalo Dembélé, 1er Vice Président du MPR et de Monsieur Adama Coulibaly 1er Président de la section MPR de Koutiala. Le Dr Choguel dira que ses deux fils ont donné le meilleur d’eux-mêmes pendant les années dures du parcours du parti.

rn

Il a ensuite salué les responsables du parti à Koutiala qui ont bien compris qu’aucun parti ne peut évoluer s’il ne fait pas des ouvertures pour l’adhésion de nouveaux militants. Et ce travail, la section est entrain de le faire, pour preuve, lors de l’élection des conseillers nationaux, le parti a obtenu un score de 108 voix.

rn

Comme à Niono et Kati, le Président du MPR a tenu à expliquer à ses militants les résolutions du dernier congrès ordinaire, entre autres celle de soutenir la candidature du Président ATT avec lequel le Parti a participé pendant cinq années à la gestion du pouvoir.

rn

La gestion consensuelle faite par le Président ATT mérite d’être soutenue et accompagnée par tous. Il dira que comme tous les autres partis membres de l’ADP, le MPR est comptable du bilan de ATT durant ces cinq années. Le MPR, pour cette raison, ne peut pas trahir et n’a jamais trahi, mais ce sont les autres qui le trahissent toujours.

rn

Il a invité ses militantes et militants à s’engager très activement dans la campagne présidentielle comme si c’ était le Président du MPR qui était candidat. Dans la stratégie, le président Choguel a invité les militantes et militants, les populations de Koutiala à s’investir pour une grande mobilisation lors de la présidentielle du 29 avril prochain, car dira t-il, le bilan de ATT est très positif. Les Maliens doivent lui  donner la chance de poursuivre et de parachever l’œuvre entamée à partir de 2002.

rn

 Ce meeting aura, en tous les cas, permis au MPR de mesurer la force de mobilisation des responsables de Koutiala, lesquels, depuis les dernières communales se sont attelés  à faire de Koutiala un bastion électoral sûr pour le parti. C’est la raison pour laquelle des missions sont permanemment présentes au niveau des communes, des villages, auprès des structures des jeunes et des femmes… Un lobying qui a donné ses fruits, car aujourd’hui, le parti totalise plus de 50 élus communaux contre seulement 15 au sortir des élections communales du 30 mai 2004. Ici, les responsables de la section sont confiants et promettent de donner une belle leçon pour la victoire de ATT le 29 avril, et également être présents parmi les 147 honorables à l’hémicycle.

rn

 Issaga KAMPO

rn

Envoyé spécial

Commentaires via Facebook :

PARTAGER