Fusion entre le RPM et le MPD : Ensemble pour construire dans l’action

0

Le MPD et le RPM partagent désormais le même idéal celui de construire un Mali débout, conscient, fier avec une jeunesse engagée. La cérémonie de signature du protocole d’accord a eu lieu le mercredi 22 novembre 2006 dans la salle de conférence du centre Djoliba.

‘année 2007 constitue pour notre pays une saison électorale. Après la fixation de la date des échéances électorales, la piste se trouve être ouverte aux athlètes. Le défi est donc lancé pour les athlètes aux championnats à la course au pouvoir ou la course vers Koulouba.

Cette colline à vertu prometteuse ne laisse indifférente ni le simple citoyen, ni les partis politiques. A défaut d’être parmi les favoris à la course vers la colline de Koulouba, les jeunes partis politiques manquant de compétition se rallient aux vétérans du championnat dans l’espoir de vivre les délices de cette colline. C’est sans doute animé de cette certitude que le MPD s’est rallié au vétéran RPM de Ibrim Boubacar Keïta. Le Mouvement pour la Promotion Démocratique (MPD) est un jeune parti politique qui a vu le jour le 02 août 2005. Il se fixe comme objectif l’éveil des consciences du peuple et la responsabilisation de la jeunesse aux défis qui l’attendent. La cérémonie du protocole d’accord entre les deux partis a eu lieu le mercredi 22 novembre 2006 dans la salle de conférence du centre Djoliba.

Cette  cérémonie a enregistré la présence de Moussa Tembiné secrétaire Général du bureau national de l’union des jeunes et de plusieurs partisans des deux partis. Dans son discours, le secrétaire général du MPD a mis l’accent sur la vision commune de son mouvement avec le parti de IBK. Selon lui, ces deux partis s’opposent à la déliquescence dans laquelle se trouve notre démocratie qui n’est plus qu’une simulacre de démocratie, une démocratie basée sur un " consensus " politique " indigne " qui ne dit pas son nom.  Il s’indigne contre le désespoir dans lequel la politique du président de la République maintient la jeunesse du pays.  Dans le même ordre d’idée, le secrétaire Général affirme que le pouvoir actuel ferme sciemment les portes d’opportunité aux jeunes, qui doivent pourtant être le vecteur du développement et du futur de la nation. Il a qualifié l’Agence pour la Promotion des Jeunes comme étant un organisme qui ne répond pas aux attentes des jeunes chômeurs. Selon lui, l’APEJ sélectionne les candidats sur des critères discriminatoires.

Pour mettre fin à toutes ces dérives persistantes, Moussa Sanogo Appelle les maliens en particulier la jeunesse à se rallier à IBK qui paraît comme le seul homme capable de changer la situation morose dans laquelle se trouve notre pays. Dans son intervention, Moussa Tembiné, Secrétaire Général du bureau national de l’union des jeunes du RPM a souhaité la bienvenue au MPD dans les girons du RPM ; il espère que cette nouvelle union débouchera sur des résultats favorables pour le Mali. Moussa Tembiné a remercié le MPD de sa décision de rejoindre le RPM sachant que ce dernier est défavorisé en moyens médiatiques et financiers. 

Pour lui, le MPD a rejoint le RPM de façon désintéressée en ayant pour seule idée le développement du Mali. Sur un autre plan, Moussa Tembene à profiter de cette occasion pour dénoncer le fait que le RPM soit absent à la Commission Electorale Indépendante.

Mamadou SENOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER