Marche à Bamako contre la « campagne anticipée » et la « politisation de l’armée »

0

APA Bamako (Mali) – La jeunesse du Front Démocratique pour la République (FDR, opposition) a manifesté samedi à Bamako, pour s’élever contre ce qu’elle qualifie de « campagne électorale anticipée », menée par le pouvoir, et « la politisation de l’armée », a constaté APA.

« Non à l’utilisation des moyens de l’Etat à des fins électorales », ont scandé les manifestants tout au long de leur marche qui s’est achevée par la remise d’une déclaration au ministère de la communication et des nouvelles technologies de l’information.

La « situation va changer », pouvait-on lire sur des banderolles, en référence au slogan rendu populaire par l’opposant Soumeylou Boubèye Maiga, candidat investi de « Convergences 2007 », à la présidentielle d’avril prochain.

« Démission du directeur de l’ORTM » (Office de Radiodiffusion Télévision du Mali, média de service public) ou « démission du gouverneur de Bamako », les slogans ont été variés.

Les manifestants ont aussi réclamé un « audit du fichier électoral », en prélude à l’élection présidentielle du 29 avril pour laquelle neuf candidatures ont été enregistrées, dont quatre émanant des partis membres du FDR.

Regroupement de seize partis politiques crée le 25 février dernier, le « FDR » a pour ambition affirmée, de "réussir l’alternance politique", au Mali à la faveur des élections générales d’avril-mai.

AT/ib/APA
01-04-2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER