Programme « Un Malien un masque »: 1500 masques lavables offerts à la famille fondatrice Niaré de Bamako

0

Hier, jeudi 23 avril 2020,1500 masques lavables ont été offerts à la famille fondatrice Niaré, sise à Niarela, par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita. La remise du don a eu lieu sous la présence de Dramane Niaré, patriarche des Niaré.

Dans le cadre de son programme « Un Malien un masque », Ibrahim Boubacar Keita,président de la République du Mali, vient d’offrir au total1500 masques lavables à la famille fondatrice Niaré de Niarela,en Commune II du district de Bamako.

Pour éviter l’expansion de la maladie du covid-19, ce geste a été fait par IBK.« Nous sommes là ce matin pour la remise de 1500 masques lavables au patriarche Dramane Niaré pour tous les membres de la famille. Nous avons déjà offert des masques aux prisonniers du Mali. Mais pour la part des citoyens de la ville,nous avons voulu commencer par la famille fondatrice Niaré. Après le vestibule Niaré, nous saisissons les chefs de quartiers pour leur part »,explique Siaka Diarra,représentant du chef de l’État.

Pour le patriarche Niaré, « que ça soit en bien ou en mal, le chef de l’État est le premier responsable du Mali ».Par ce geste,Dramane confie qu’IBK a joué son rôle de premier responsable des citoyens.Face à une dizaine de membres de famille, le bénéficiaire Dramane confirme que le président IBK connaît très bien cette maladie.« IBK connaît très bien cette maladie,il a même tenu des conférences sur le virus »,a-t-il exprimé.

Vu les comportements du peuple face à la prise au sérieux de la lutte contre le covid-19, Dramane demeure persuadé que les Maliens « sous-estiment »à présent le virus.Or,dit-il,le coronavirus est une maladie qui a dépassé le monde. D’où son inquiétude dans l’enraiement du virus au Mali.

Musulman qu’il est, Dramane note que ce virus est une maladie divine, une petite démonstration de Dieu aux hommes.Prenant l’exemple sur la France, les USA, la Chine où il pouvait y avoir plus de 1000 morts par jour, le patriarche estime que le Malidoit encore remercier Dieu pour moins de 20 citoyens morts suite au virus.Mettant l’occasion à profit, il précise que la protection de la vie humaine n’est pas un « jeu ».Ce qui l’amène à remercier les autorités du pays pour l’instauration du couvre-feu. Conscient de la gravité du virus, il estime que toute une famille peut être tuée en un seul coup par cette maladie.C’est fort de ce constat que Dramane invite les autorités à plus de sensibilisation et de conscientisation des citoyens pour stopper le virus dans le pays.Au sujet de la distribution des masques reçus, le patriarche promet de faire son mieux.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here