Programme « Un Malien,un masque » : Plus de 33 500 masques lavables distribués dans les six communes de Bamako

0

Dans les six communes de la ville des trois caïmans (Bamako), des masques lavables ont été remis aux différents coordinateurs des chefs de quartiers de toutes les communes de Bamako. Du jeudi 23 avril au dimanche 26, plus de 33 500 masques ont été offerts à la population par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

En un mot, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a tenu sa promesse ! Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, il avait, lors de son adresse à la Nation, décrété : le programme « Un Malien Un masque ».

Pour la circonstance, IBK s’était fait représenter par Issiaka Diarra, chargé de distribuer les masques aux coordinateurs de quartiers des six communes de Bamako. À cette occasion, le message transmis par Issiaka aux six coordinateurs de quartiers des six communes de Bamako demeure celui-ci : « Prévenir vaut mieux que guérir. Lors de sa sortie, IBK qui avait promis : Un Malien Un masque vient de tenir sa promesse. Ces masques sont remis pour être utilisés par la population et non pour les laisser à la maison. Pour la protection de nous tous, nous devons ensemble respecter les mesures-barrières. Le coronavirus est au Mali, et c’est facile de l’avoir quand on ne se protège pas. Dans ce cas, nous devons accepter de porter ces masques, nous laver régulièrement les mains avec du savon, utiliser des gels hydroalcooliques… ».

En commune I du district de Bamako, 9000 masques lavables ont été reçus des mains d’Issiaka Diarra par Mahamadou Niaré, chef de quartier de Sikoroni, coordinateur des chefs de quartiers de la commune I. Au nom du coordinateur Niaré, Sory Diallo, chef de quartier de Banconi, a remercié IBK. « Nous sommes contents de ce geste et nous remercions IBK. Nous saluons aussi les médecins pour leur courage. S’il  plait à Dieu, nous partagerons ces masques à nos populations », exprime Sory, invitant la population au respect des mesures-barrières.

En commune II, les populations ont bénéficié de 6 500 masques. À Médina-Coura, les masques ont été remis à Bamoussa Touré, chef de quartier, non moins coordinateur des chefs de quartiers de la commune II. Saluant le geste, ce dernier tenait à préciser qu’IBK et son Premier ministre ont toujours tenu leurs promesses. Pour les dons faits au Gouvernement, Bamoussa a remercié les opérateurs économiques, le pouvoir en place, voire toutes les personnes de bonne volonté pour leurs efforts. Le coordinateur Touré invite ses populations au respect des mesures en vigueur.

Composée de 20 quartiers, la commune III a reçu, courant vendredi 24 avril, 10 000 masques lavables, soit 500 masques par quartier. Le lot a été donné à Modibo Djiré, chef de quartier de Badialan I, non moins coordinateur des chefs de quartiers de la commune III. Et la remise a été faite à la mairie de ladite commune. Vu le nombre de la population estimée à 167 018 habitants, le coordinateur Djiré annonce que les masques reçus sont insuffisants pour la commune III.

Après son remerciement à l’endroit des autorités, M. Djiré critique les conditions de l’hôpital du Mali : « L’autre jour, quand j’ai été à l’hôpital du Mali, ça m’a donné l’envie de ne fréquenter aucun autre hôpital du pays. J’ai trouvé qu’aucune mesure n’était prise pour au moins éloigner les personnes contacts confinées à cause du coronavirus de celles qui n’étaient pas touchées. Cela m’a déçu. Je l’ai vu de mes propres yeux », déplore le coordinateur Djiré.

En date du samedi 25 avril, le coordinateur des chefs de quartier de la commune IV, Aboubacar Tabouré, a, pour les habitants des 8 quartiers de la commune IV, reçu 4 000 masques. La remise a eu lieu sur la place Can de Lafiabougou.

Content du geste,M.Tabouré a remercié IBK et son gouvernement. Compte tenu du nombre d’habitants, il a signalé l’insuffisance des masques. En appelant chacun au respect des mesures-barrières, le coordinateur Tabouré trouve que les autorités « ont bien fait » d’instaurer le couvre-feu. « Est chef celui qui prend des décisions difficiles. Le couvre-feu n’est le choix de personne. Mais face à certaines situations, les autorités sont obligées de prendre certaines décisions. Actuellement, le pays traverse une situation difficile. Je demande aux jeunes de comprendre les autorités et de respecter les mesures-barrières », confie M. Tabouré.

Quant à la commune V de Bamako, composée de 8 quartiers, 4 000 masques ont été remis en présence des chefs de quartiers. Dans cette commune, la population est estimée à 480 000 personnes. D’où le message d’insuffisance des masques d’Adama Sangaré, chef de quartier de Daoudabougou qui représentait le coordinateur. Appréciant le geste, ce dernier souligne que les quartiers de la commune V sont pauvres. Ce qui l’amène à demander d’autres aides au président de la République : riz…

Pour la commune VI, ceux-ci ont été remis ce dimanche 26 avril 2020. Composée de 10 quartiers, la commune VI a bénéficié de 5.000 masques. Pour le geste présidentiel, Seydou Sangaré, coordinateur des chefs de quartiers de la commune VI a, pour l’implication des autorités traditionnelles dans la lutte contre le covid-19, remercié les autorités. « Nous sommes contents, et honorés. Ce don est significatif et symbolique. On remercie IBK pour avoir pensé à la population », souligne le coordinateur, promettant que les 10 chefs de quartiers partageront les masques aux populations.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here