Lutte contre l’insécurité à Bamako : Un gang de voleuses démantelé par le commissariat du 10e arrondissement

0

Grâce à un coup de filet de la brigade de recherches du 10e arrondissement,  la bande à Assitan Diarra, une reprise de justice a été complètement démantelée le dimanche 13 mars dernier.rn

A peine Assitan Diarra avait quitté la prison pour femmes de Bollé où elle a  purgé 3 mois de prison ferme, qu’elle fut rejointe par Korotoumou Doumbo, une évadée de cette même prison. 

rn

Les deux délinquantes ont aussitôt  formé un redoutable gang, spécialisé dans les vols à l’étalage. N’ayant pas de domicile fixe, Assitan et son groupe ont élu domicile dans les alentours de la grande mosquée de Bamako.

rn

C’est à partir de cette position stratégique qu’elles écumaient le District, jusqu’au jour où l’épervier du Mandé, Papa Mambi Kéïta réussit à mettre la main sur certains membres du gang. Dès lors, le groupe commença à sévir dans les zones périphériques de la capitale.

rn

Le dimanche 25 février dernier, jour de marché, le gang au grand complet se transporta à Sénou. Habillée en burqa, Assitan fit le tour du marché. Elle discutait avec les commerçants et pendant ce temps, ses complices opéraient. Aussitôt  qu’elle quitta le marché, plusieurs commerçants s’aperçurent de la perte de leurs marchandises.

rn

Lors de ce seul passage, Bakary Togola perdit 12 pantaculottes et 8 pantalons, Madou Diarra, 4 bazins blanchis à la gomme, Aboubacar Diallo, 5 complets bazin.

rn

A cause du nombre important de plaintes reçues au niveau du commissariat de police du 10e arrondissement, déposées par les commerçants de Sénou, contre les vols organisés par des jeunes filles, le Commissaire divisionnaire, Mady Fofana, a demandé à la brigade de recherches de faire tout pour retrouver les voleuses en question.

rn

Le dimanche dernier, Asssitan Diarra risqua encore un petit tour au marché de Sénou, mais cette fois, la chance ne lui a pas souri. Elle fut tout de suite reconnue et conduite au poste de police de Sénou.

rn

Les enquêtes menées au niveau du 10e arrondissement permirent à l’inspecteur divisionnaire Bakary de mettre la main sur les autres membres du gang.

rn

Il s’agit de Korotoumou Doumbo, Araba Diakité mère de deux enfants, Adama Maïga, mère de deux enfants, Fatime Guindo, mère de deux enfants, Kadi Traoré et Téné Guindo en état de grossesse. Elles sont toutes célibataires, sans profession et résidant toutes dans les alentours de la grande mosquée de Bamako.

rn

Les sept membres du gang ont toutes reconnu les faits, elles seront bientôt présentées devant le Procureur du tribunal de la commune VI.

rnP.F.Medjo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER