Lutte contre la cybercriminalité : Des agents de la police formés par la CENTIF

0

L’hôtel Millenium de Bamako a abrité, le lundi 19 avril 2021, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation à l’intention  des agents d’application de la loi sur la lutte contre la cybercriminalité, le blanchissement de capitaux et le financement du terrorisme. Cet atelier de trois jours est organisé par la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières du Mali (CENTIF) en partenariat avec le cabinet privé DA-TA FLAQ’S. Ledit atelier a pour objet de renforcer les capacités des enquêteurs de la Police nationale dans le cadre de la lutte contre la criminalité transnationale organisée et particulièrement la lutte contre la cybercriminalité.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était présidée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Col Modibo Koné, en présence du représentant du président de la CENTIF, Allaye DIA et d’autres personnalités. Dans ses mots de bienvenue, le représentant du président de la CENTIF, Allaye DIA, a fait savoir qu’un programme de formation a été élaboré par la CENTIF depuis le début de l’année 2021. « Nous avons une mission de sensibilisation et de formation par rapport à la matière de blanchiment de capitaux », a-t-il dit. Selon Allaye DIA, ces genres de formation permettront de contrecarrer les cybercriminels.

Enfin, il a invité les uns et les autres à prendre le meilleur coté des nouvelles technologies. A sa suite, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Col Modibo Koné, a rappelé que les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication peuvent constituer un outil formidable de développement dans les domaines de l’éducation, de la santé, du commerce, de l’agriculture et de l’industrie. Elles ont pour avantage, ajoute-t-il, de pouvoir mettre en connexion les partenaires, les structures, les villes, les Etats et même les continents.

A contrario, si elles ne sont pas maîtrisées, poursuit le ministre, les conséquences sont encore plus désastreuses. « Il est à noter qu’au Mali, la loi n° 2019-056 relative à la Cybercriminalité qui détermine les infractions cybercriminelles et les procédures à suivre pour leur répression a été adoptée le 05 décembre 2019. Il est alors plus que nécessaire de former les acteurs sur ce nouvel outil mis à leur disposition afin de prévenir, lutter contre les effets néfastes, mais surtout de profiter des avantages qu’il procure. Nous encourageons cette belle initiative, tout en vous exhortant à mener davantage les réflexions pour des solutions plus efficaces et rationnelles dans le cadre de la lutte contre cette nouvelle forme de criminalité. Chers participants, les différents modules qui vous seront présentés au cours de cette formation, vous permettront d’acquérir les connaissances nécessaires pour détecter et conduire des enquêtes dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité », a conclu le ministre Modibo Koné.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here