Coup double pour Séville

0

Dans un match marqué par trois expulsions, le FC Séville a fait tomber le FC Barcelone (2-1), samedi lors de 25e journée de Liga. Les Catalans, qui avaient pourtant ouvert le score par Ronaldinho qui a ensuite raté un penalty, laissent les coéquipiers de Frederic Kanouté passer devant au classement.


LIGA – 25E JOURNEE

FC SEVILLE – FC BARCELONE : 2-1

Buts : Kerzhakov (38e), Alves (60e) pour Séville – Ronaldinho (14e) pour Barcelone

La visite des Blaugrana sur la pelouse de leur dauphin sévillan s”annonçait périlleuse. Les hommes de Rijkaard craignaient ce déplacement en Andalousie. Ils avaient raison. Le club catalan y a perdu sa place de leader en s”inclinant sur le plus petit des écarts (2-1), au cours d”un match enlevé. Le combat fut rude, la rencontre ponctuée de duels très physiques. Les Barcelonais ont fini dans la douleur, à 9 contre 10.

Le match commence timidement. Aucune équipe n”ose se découvrir. Et, à la première occasion du match, Ronaldinho ouvre le score (0-1, 14e). Sur un service parfait de Zambrotta, parti à la limite du hors-jeu, le Brésilien bénéficie de quelques errements de la défense andalouse pour placer un coup de tête imparable. Malgré ce but, on sent les Catalans fébriles, en proie au doute. Le penalty raté par Ronaldinho le confirme (28e). Obtenu suite à une faute d”Odio, expulsé sur le coup, le coup de pied de réparation est stoppé par Palop. Ronnie peut s”en vouloir d”autant que Séville égalise logiquement avant la pause, par un splendide but de Kerzhakov (1-1, 38e).

Au retour des vestiaires, les deux équipes se répondent coup sur coup pendant dix bonnes minutes. Ensuite, les hommes de Ramos prennent définitivement le dessus sur un joli coup franc de Daniel Alves (2-1, 60e). Dès lors, les Catalans perdent les pédales. On perçoit de l”énervement sur les visages catalans. Enervement qui se traduit par deux expulsions : Giuly (62e) et Zambrotta (76e). Le sursaut d”orgueil de fin de rencontre ne suffira pas. La rencontre était pliée. Le FC Séville ne pouvait espérer mieux.

Eurosport – Benoït VINOLAS – 04/03/2007 00:54

Commentaires via Facebook :

PARTAGER