Guinée: Conté libère l'ex-chef du patronat et un ex-ministre

0

CONAKRY (AFP) – samedi 16 décembre 2006 L’ancien président du patronat guinéen et un ex-ministre de la Jeunesse, inculpés de "détournement de deniers publics" et incarcérés depuis plusieurs jours à Conakry, ont été libérés samedi sur ordre du président Lansana Conté, a appris l’AFP de sources concordantes.

M. Conté s’est "personnellement rendu à la prison et a demandé à ce qu’on libère" l’ex-chef du patronat, Mamadou Sylla, et l’ex-ministre de la Jeunesse, Fodé Soumah, a déclaré une source à la présidence, qui n’a pas souhaité donner de détails.

Joint par l’AFP, l’un des avocats de M. Sylla, Me Christian Sow, a confirmé la mise en liberté des deux hommes.

"Ils (MM. Sylla et Soumah) ont été libérés par le président Conté, tous les deux. Pour le moment, c’est tout ce que je sais. Je ne sais pas sur quelle base cette décision a été prise", a déclaré Me Sow.

Aucune source officielle ou judiciaire jointe par l’AFP n’avait pu expliquer ni les raisons ayant motivé la décision de M. Conté, ni s’il s’agissait d’une liberté provisoire ou assortie d’un abandon de charges.

Un journaliste de l’AFP a vu MM. Sylla et Soumah à bord de voitures traversant le quartier de Kaloum (centre-ville), où est située la prison, suivi d’un cortège de sympathisants scandant: "Victoire! Ils sont libres!".

Les véhicules roulaient en direction de Dixinn (banlieue), où se trouve le domicile de Mamadou Sylla.

M. Sylla, PDG du groupe Futurelec Holding, avait été placé sous contrôle judiciaire après avoir été inculpé le 19 octobre de "complicité de détournement de deniers publics" d’un montant de 1,9 million d’euros de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) entre 2001 et 2003. L’Etat estime qu’il doit également 24 millions d’euros à la BCRG, et a été suspendu de ses fonctions de président du patronat mi-novembre.

Il avait été arrêté et écroué le 6 décembre pour "non-respect de la mesure de contrôle judiciaire" le visant, selon le Parquet général.

Fodé Soumah, qui fut ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture de 2004 à 2006 après avoir été vice-gouverneur de la BCRG (1994-2004), avait quant à lui été arrêté et écroué le 8 décembre.

Auparavant, il était visé par une mesure de contrôle judiciaire depuis son inculpation, fin octobre, de détournement de deniers publics (1,9 million de d’euros de la BCRG entre 2001 et 2003) au bénéfice de Mamadou Sylla.

Source: AFP

Commentaires via Facebook :

PARTAGER