Le collectif des comptables des centres de santé de référence écrivent à ATT : «Tenez votre promesse en assurant la gratuité totale de la césarienne»

0

Nous vous saluons et vous disons merci pour toutes les bonnes actions que vous continuez encore à mener dans notre chère patrie.rn

Cela dit, nous voulons vous rappeler la promesse faite au peuple du Mali pour la gratuité totale de la césarienne : le kit et l’hospitalisation.

rn

Les kits sont fournis régulièrement à ce jour. Mais l’hospitalisation reste impayée. Cela pose un problème énorme dans la vie de centre de santé de référence. Pendant que l’hôpital du Point G, dans son conseil d’administration, déclare 525 cas de césarienne pour l’année 2006, tous les centres de référence à Bamako sont entre 1000 et 1500 interventions en césarienne pour la même année. Le non-paiement de ces hospitalisations entrave la bonne marche de ces centres.

rn

Les centres de références dépendent à 90 % de leurs ressources propres. Nous trouvons inconcevable que cet argent reste impayé. Toutes les formations et les séminaires qui se font tout le long de l’année sont payés d’avance en totalité. Pourquoi l’hospitalisation des césarisées n’est-elle pas payée ?

rn

Le peuple du Mali, à travers nous, vous demande l’exécution effective de votre promesse.

rn

Nous ne savons pas les informations que vous avez, mais nous vous prions, par vos propres moyens, de vérifier ces propos dans toutes les formations hospitalières et les centres de santé de référence.

rn

Nous comptons sur vous pour mettre fin à cette situation.

rn

Nous vous prions de croire en notre sincérité et savons compter sur votre large compréhension. Merci.

rn

Bamako, le 8 Mars 2007 Collectif

Commentaires via Facebook :

PARTAGER