Caravane de la mascotte et remise de Fanion : Mopti a désormais son sort entre ses mains

    0

    Après Ségou en 2005, Kayes 2008 et Sikasso 2010, Mopti abritera la biennale artistique et culturelle 2012. Petit à petit Mopti est en train de s’activer pour accueillir les jeunes du Mali. Après les évaluations des biennales, la mise en place des commissions et de la commission d’organisation, en plus de la visite d’explication de la manifestation aux notabilités de Mopti,  la Venise a accueilli la mascotte et reçu le fanion de la biennale. Les deux cérémonies ont eu lieu au stade Barema Bocoum.

     La mascotte de la biennale est arrivée le jeudi 15 septembre 2011, lors des demi finales de la coupe ATT. La remise de fanion a eu lieu le samedi 17 septembre 2011 en présence du président de la république.  Il y avait un monde fou, dans les gradins. Outre le président de la république les membres du gouvernement, on notait la présence de Modibo Sidibé, ancien premier ministre du Mali, Senou Oumarou, ancien premier ministre du Niger et de Soumaïla Cissé, président sortant de la commission de l’UEMOA. Pour ce qui est de la cérémonie d’arrivée de la mascotte, elle s’est faite dans un désordre total, car les jeunes de Mopti n’ont pas voulu que leur maire prononce son discours d’accueil. Le maire Papa Bathily a été hué par ceux-ci. Ainsi, c’est dans cette ambiance que la mascotte a été présentée. L’autre temps fort de la cérémonie a été le concert géant organisé par le ministère de la culture, en collaboration avec les organisateurs de la coupe ATT.

    En tout cas, cette soirée animée par Neba Solo, Fousseyni Sissoko, Mariam Togola, meilleure soliste de la biennale de Sikasso, Baba Salah Cissé, Milmo, a été gâchée par la mauvaise qualité de la sonorisation.

    L’artiste Baba Salah, l’a d’ailleurs dénoncé publiquement. Pour ce qui est de la cérémonie de remise du fanion de la biennale, elle a failli être avalée par les événements de la finale, de la coupe ATT, car les organisateurs de cette manifestation n’ont pas annoncé qu’il y aura une cérémonie de remise de fanion de la biennale. Il a fallu un forcing des organisateurs pour que cela se fasse avant le coup d’envoi de la finale. En tout  cas c’est dans  cette confusion que le gouverneur de Sikasso, Ibrahim Féfé Koné, a remis le fanion au ministre de la culture, Hamane Niang. Qui a son tour l’a donné au gouverneur de Mopti, Seydou Toumani Camara.

    Qui est le président de la commission d’organisation de la biennale Mopti 2012. Après cette remise, la balle est désormais dans le camp de la ville de Mopti, qui a en charge la bonne organisation de la messe des jeunes du Mali. Avant le passage de témoin, le matin, les responsables de Mopti et certains membres du gouvernement avaient procédé à la pose de la première pierre de la mascotte de la biennale à l’entrée de la ville de Mopti. Les travaux de construction des mascottes qui sont trois au total ont été confiés à l’honorable Mamadou Koumaré. Qui a le mérite d’avoir réussi à faire les mascottes dans les villes de Ségou, Kayes , Sikasso.  Les travaux prendront  fin d’ici 6 mois et les mascottes seront livrées avant la biennale en décembre 2012.
                                             
         Kassim TRAORE

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER