Première édition du festival Daoula Pulaaku : Douentza a désormais une rencontre culturelle

    0

    En marge des activités de lancement de la biennale, Mopti 2012, les organisateurs et les autorités locales,  administratives et politiques du cercle de Douentza étaient devant la presse, pour annoncer l’organisation de la première édition du festival Daoula Pulaaku, qui aura lieu à Douentza.

    Ce festival, aux dires de sa directrice Djénéba Bolly, est une initiative de l’association promotion art culture et développement au Sahel (P.A.C.D). Cela en partenariat avec  les autorités du cercle qui  se sont  engagées depuis des décennies à préserver et promouvoir la diversité culturelle des peuples qui occupent le pays.

     Les hommes de culture et les promoteurs culturels se sont impliqués dans des actions  diverses qui se traduisent par l’éclosion de festivals, de manifestations culturelles de tous genres mettant en exergue les richesses culturelles du Mali”. C’est pourquoi  l’Association Promotion Art Culture et Développement au Sahel (APACD) dans cette  lancée compte organiser en décembre 2011, dans  le Cercle de Douentza, la première  édition du Festival  " Daoula Pulaaku.

    Pour Djénéba Bolly la directrice du festival, le choix de Douentza s’explique, par la situation stratégique de la ville  considérée comme une ville carrefour.  Douentza  compte 6 arrondissements  et 15 communes. Le Peulh est l’ethnie la plus nombreuse du cercle.

    Les populations vivent  principalement de l’élevage de l’agriculture et du commerce.  ”Le festival  Daoula Pulaaku se veut être cette tribune pour tous les sahéliens si fiers et si riches de leur culture. Il se propose de réunir les peuples sahéliens de la sous-région ouest africaine autour de plusieurs activités culturelles :  musique, danse, arts vestimentaires, arts capillaires, produits d’artisanat, foire animale”.  

    Les activités  prévues pour cette première édition sont des concerts,  des spectacles en plein air. Les artistes et les troupes culturelles feront des prestations en live tous les soirs sur le Site du Festival.  Il y aura une foire exposition-vente ” C’est l’espace où le Sahel étale son artisanat,  son art vestimentaire, sa production culinaire et la large gamme de ses boissons lactées pour permettre aux festivaliers, artistes et invités de les  visiter et d’en acheter”.

     La foire animale  exposera  des animaux, bœufs, moutons et chèvres. Le tout sera sanctionné par des  distinctions  décernées  aux meilleurs éleveurs.  Tout cela se fait en plus des  conférences et débats pour débattre  des thèmes liés au développement de la zone et à la promotion de la culture et de la paix. Les  objectifs du festival  sont  entre autres la création d’un cadre d’expression culturelle pour les peuples du Sahel, la revalorisation de la musique du Sahel, la revalorisation du patrimoine culturel des peuples du Sahel; le développement socioculturel du cercle Douentza, encourager les jeunes talents prometteurs et promouvoir la paix entre les peuples. ”La tenue de ce festival permettra  aux populations de la région du Sahel et aux festivaliers venant de la sous région de  découvrir la richesse de la culture des peuples sahéliens.

    Le festival permettra également aux  artistes et danseurs, de la musique traditionnelle d’obtenir une rencontre annuelle dans le Sahel. Enfin le festival  est l’occasion pour la promotion et la vente des produits artisanaux, culinaires et vestimentaires du Sahel. C’est  donc un programme alléchant concocté par Djénéba Bolly et son équipe qui a fait adhérer le maire, le préfet au projet. Ces derniers  ont affirmé leur soutien à cette manifestation. Le festival Daoula Pulaaku de Douentza  sea tiendra les 17, 18, 19 et 20 Décembre 2011.

    Il est organisé par l’association Promotion Art Culture et Développement au Sahel en collaboration avec le ministère de la Culture, le Gouvernorat de la région de  Mopti, les préfets, les présidents de conseil de cercle, les maires, les associations des jeunes de Douentza et les ressortissants de Douentza vivant au Mali et à l’extérieur. La présidente d’honneur  est l’honorable Fatoumata Dicko  député élue de Douentza.

    Elle était représentée à la soirée de lancement du festival par son frère Oumar Hamadoun Dicko. Cette soirée a été animée par le groupe Dori du Burkina Faso.
                    K.TRAORE 

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER