COMATEX- SA :1500 travailleurs menacés de chômage technique

0

La direction de la Comatex-SA menace de mettre en chômage les 1500 travailleurs de l’usine pour une crise de trésorerie occasionnée essentiellement par le gouvernement du Mali. Elle vient de saisir, à cet effet, le ministre de l’Industrie, des Investissements et du Commerce. Les discussions enclenchées ont suspendu le préavis, pour autant l’épée de Damoclès reste très haute perchée.  
rn
rnDans une correspondance adressée le 18 janvier dernier au ministre de l’Industrie, des Investissements et du Commerce, la direction générale de la société a annoncé la mise en chômage technique de l’ensemble des travailleurs de la Comatex-SA à partir du 1er février, pour une durée indéterminée. Elle explique que « les graves difficultés qui ont conduit à cette situation catastrophique proviennent du fait que le gouvernement n’a pas pu respecter tous ses engagements pris dans la convention d’établissement et dans le contrat de performance signé le 29 mars 2010, mais que malheureusement la COMATEX y a cru et a pris en compte les incidences dans l’exploitation en 2010 ».
rn
rnDans la même correspondance, la direction de la COMATEX regrette que «  le remboursement des droits et impôts sur les achats des carburants n’est pas accéléré comme prévu pour l’engagement de l’Etat, au contraire il est bloqué au niveau de la Direction nationale du budget pour tous les achats de 2010 ; il représente un montant cumulé de 560.692.015 FCFA. Aussi, la non-application de la décote de 50% sur le prix de cessions des cotons de la CMD. Là aussi, elle ajoute c’est un engagement de subvention pris par l’Etat dans le contrat de performance à l’alinéa 2 de l’article 6, engagement que l’Etat n’a pas respecté mais que la COMATEX a pris en considération pour maintenir les prix de vente de ce produit courant en 2010 où le prix de cession des cotons CMDT a augmenté de 500 FCFA à 650 FCFA, puis à 1612 FCFA/Kg. Comptant sur un paiement rapide de la décote, l’entreprise a maintenu ses prix au même niveau pendant toute l’année du Cinquantenaire au bonheur des consommateurs maliens. La décote correspondant à la valeur de 50% du coton consommé, s’élève à 586.240.058 FCFA ».
rn
rnCette décote du coton et les droits sur les achats de carburant s’élèvent à plus d’un milliard de FCFA que doit l’état à la COMATEX.
rn
rnAyant toujours observé une attitude de non-réponse aux réclamations  et de peur de voir les  1500 travailleurs  se retrouver dans la rue, l’Etat vient d’engager des pourparlers. C’est de justesse que les Chinois ont décidé de lever leur préavis de chômage technique. Pour autant, ils menaceraient de mettre en chômage tous les travailleurs si le gouvernement ne respectait pas ses engagements. Alors ce serait un véritable drame social pour l’ensemble de la région car nombre de sa population vie au crochet de ce géant de l’industrie textile.
rnDaouda Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER