Production cotonnière : IBK salue l’exploit de la filiale ouest de Kita

0

La cérémonie de clôture de la campagne cotonnière  2017-2018 s’est déroulée le 28 juin 2018 à Kita, dans la Case de la Campagne malienne du développement des textiles(CMDT), sous l’égide du président du Conseil supérieur de l’agriculture, Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République.

L’événement a été marqué par la remise des décorations  par le président de la République  Ibrahim Boubacar Keïta aux acteurs qui ont  contribué à  la performance cotonnière du Mali.

En effet, le Mali a fait une production cotonnière   de 728. 640 tonnes. Une production qui a permis au pays de se classer premier producteur de coton en Afrique. Cette  prouesse qui mérite d’être  encouragée  est le fruit d’un travail de synergie et de bonne volonté des acteurs  du secteur comme la CMDT qui a encouragé  les producteurs de la filière.

Ainsi, l’Etat a fait une augmentation du montant de la subvention des engrais, la mise en œuvre d’une politique de pluies provoquées et la fixation d’un prix incitatif aux producteurs à 250f  le kilo de coton graine de 1er choix. Ces nombreux efforts fournis par les plus hautes autorités maliennes  ont  permis au pays de  doubler sa production.

Le choix de la ville de Kita pour abriter la clôture de la campagne cotonnière écoulée   n’est pas fortuit. Cette zone de production cotonnière a dépassé les autres sur certains indicateurs de production et de commercialisation à l’issue de la campagne agricole 2017-2018. Les producteurs ont fait une belle contribution récoltant 59 000 tonnes sur 728 000tonnes de la production nationale.

Dans son mot de bienvenue, Sory Dabo, maire de la commune urbaine de Kita, a  félicité  Ibrahim Boubacar Keïta pour les actions menées en faveur du monde agricole, particulièrement les producteurs agricoles. Ensuite, il a rendu  hommage à Drissa Keïta, ancien PDG de la CMDT, pour sa grandeur d’âme et son amour pour la patrie.

Bakary Togola, président de la Confédération des sociétés et coopératives de producteurs de coton (CSCPC), s’est réjoui du résultat de la production nationale. Selon lui, 728 640 tonnes de coton graine ont été  égrenées, transformées  et payées à temps.

«C’est la première fois dans l’histoire que la production cotonnière du Mali qu’on dépasse 700 000 tonnes. Cet exploit est le fruit durs labeurs des paysans mais de l’engagement et le soutien des plus  hautes autorités», a-t-il révélé à notre micro, avant de préciser que  les 41 secteurs, les 7 filiales et la Confédération des producteurs de coton sont reconnaissants au chef de l’Etat pour tout ce qu’il a fait à l’endroit du monde rural

Puis, Bakary Togola a remercié les autorités en charge de la gestion de la production cotonnière et l’ensemble des producteurs.

« Nous saluons le leadership du PDG de la CMDT, Pr  Baba Berthé et son équipe, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé. Nous remercions  tous les producteurs de coton au Mali grâce à qui le Mali a récupéré sa première place. Le gouvernement a pris l’engagement de donner 15 francs CFA, comme un complément des prix, à tous ceux qui ont œuvré lors de la campagne écoulée. Il s’agit de la ristourne…», a expliqué  le président de la Confédération.

Dans son intervention en langue nationale bamanankan, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a salué les efforts des producteurs de coton du Mali, singulièrement ceux de Kita, avant de renouveler son engagement  à équiper les producteurs afin qu’ils maintiennent le cap.

A. SISSOKO

 

 KITA

Le chef de l’Etat en communion avec les cotonculteurs

 Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République, était à Kita le 28 juin 2018 pour une visite de 24 heures. Cette visite présidentielle dans la zone cotonnière a permis non seulement à Ibrahim Boubacar Keïta de saluer les résultats engrangés par les producteurs de Kita lors de la campagne  écoulée, mais aussi de réaffirmer sa volonté de booster le secteur du coton.

Ce fut dans une atmosphère bon enfant  que   le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a été accueilli par les populations de Kita.

La cérémonie festive de décoration a eu pour  cadre la Case de la Compagnie malienne du développement des textiles. Aussitôt arrivé sur le lieu, le chef de l’Etat a été reçu par les notables et  les autorités coutumières de la ville, une manière de sacrifier à la tradition.

En effet, le Mali  est le premier  producteur de coton en Afrique avec 728 640 tonnes de coton graine produit à l’issue de la campagne cotonnière 2017-2018. Cette performance est le fruit des efforts des producteurs, l’engagement de la CMDT et la volonté politique d’IBK.

Cette année, la CMDT a égrainé toute sa production cotonnière au mois d’avril, contrairement aux années précédentes. Pour recomposer l’encadrement technique de la CMDT et les producteurs cotonniers, le président de la République a décoré ceux qui,  de par leur travail et leur abnégation, se sont illustrés et qui ont contribué à la prouesse de la production cotonnière du Mali.

Drissa Kéïta, ancien patron de la CMDT,  a été élevé à la dignité de Grand officier de l’Ordre national du Mali. Baba Berthé, actuel PDG de la CMDT, décoré  Commandeur de l’Ordre national du Mali. Et  Dr Nango Dembélé, ministre de l’Agriculture, a été fait, Officier de l’Ordre national du Mali. Et plusieurs autres cadres de la CMDT ont reçu de distinctions.

Cette remise de distinction se voulait une manière pour le  Grand Maître des Ordres Nationaux au nom du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, de recomposer l’encadrement technique de la CMDT et les producteurs cotonniers.

Prenant la parole au nom des bénéficiaires, Drissa Keïta, ancien PDG de la CMDT a déclaré que servir son pays est déjà un honneur et un privilège. A l’en croire, la récompense réconforte surtout les bons gens, dans l’ardeur d’un travail bien fait, à contrario, c’est l’impunité qui détruit la confiance dans le contrat social.

« Kita vous remercie d’avoir honoré l’un de ses fils. Ce sont les cadres, les travailleurs de la CMDT, les paysans qui sont honorés à travers la remise de ces distinctions. Les héros de notre  panthéon national  sont célébrés pour leur vertu  et pour leurs valeurs », a indiqué le fils du terroir, Drissa Keïta.

Dans son intervention, le chef de l’Etat a tenu à rassurer les populations sur la bonne tenue du scrutin présidentiel à la bonne date et dans la plus grande transparence. Pour cela, il a expliqué les dispositions prises par le gouvernement et ses partenaires pour la bonne organisation de cette élection.

Dans l’après-midi, le Président Keïta a rencontré les forces vives du cercle de Kita pour s’enquérir de leurs préoccupations.

A. SISSOKO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER