Mme N’Diaye Rama Diallo, Directrice de campagne adjointe d’IBK : ‘’Nous aurons droit à une belle victoire sans ambages’’

9
Mme N’Diaye Rama
Mme N’Diaye Rama

Rencontrée en marge de la conférence de presse que donnait son candidat, Ibrahim Boubacar Keita au QG de campagne le dimanche 04 Aout dernier, Mme Ndiaye Rama Diallo, Directrice adjointe de campagne, nous donne sa lecture du premier tour de la présidentielle pour lequel son candidat est arrivé en tête avec un score confortable. Lisez plutôt.

L’Enquêteur : Vous avez réussi une grande mobilisation à Sikasso avant la campagne présidentielle, pensez-vous pouvoir rééditer cet exploit pour porter le président IBK à Koulouba ?

 

Mme N’diaye Rama Diallo : je vous remercie de toute l’attention que vous portez à mon Président, car ce n’est plus le candidat IBK mais le président IBK. En effet, je pense que la mobilisation de Sikasso était une véritable réussite et vous étiez les premiers témoins. A Bougouni, à Niéna les associations de femmes et de jeunes ont fait preuve d’une grande mobilisation, donc d’un grand intérêt pour le candidat que nous suivions, le président IBK, qui est un homme très légaliste. C’est tout d’abord par conviction personnelle que je le suis. Déjà le fait que son choix s’est porté sur moi, la jeune femme que je suis, témoigne également de l’intérêt que ces jeunes et ces femmes ont montré ce jour-là à Sikasso. C’est vrai qu’on n’était pas en campagne. L’idée était  juste de venir rencontrer les jeunes et les femmes de Sikasso, pas pour leur parler, mais pour les écouter.

 

C’était une démonstration de force démocratique. C’était une première historique de voir cette salle Lamissa Bengaly remplie, surtout qualitativement. Ce n’était pas du remplissage, mais une présence effective de toutes les couches socioprofessionnelles de Sikasso et nous en étions fiers. Tout le monde était là, les cultivateurs ont répondu massivement. Maintenant, pour la suite, il y a déjà une partie qui a été réalisée, c’était le premier tour. Et nous en sommes sortis vainqueur avec presque 40% des suffrages, qui dépassait légèrement le double du taux du deuxième. Je pense que c’est une victoire sans pareille. Le facteur le plus louable encore c’est le taux de participation. Alors que nous remarquions tous que les maliens sont sortis massivement pour choisir l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Beaucoup ont déploré le fait que nous ne soyons pas passés au premier tour comme président légitime et pour un président définitivement élu. Mais je pense également comme le président l’a dit tout à l’heure, ceci est un fait de Dieu que nous devons accepter avec beaucoup de bonheur, d’honneur et d’humilité. Moi, je pense que c’est encore mieux car nous aurons droit à une plus belle victoire, beaucoup plus méritée et surtout sans ambages. Donc aujourd’hui encore je n’ose pas parler de taux, mais je crois que le 12, on sera sur ce taux inchallah.

 

 

L’Enquêteur : Quelle lecture faites-vous des allégations de vos adversaires au premier tour, qui se retrouvent aujourd’hui dans votre camp ?

Moi, je pense que la lecture est assez claire et partagée par tous et par tous les maliens. Moi, j’ai beaucoup aimé l’intervention du candidat Dramane Dembélé qui dit qu’il nous rejoint par ce que c’est le peuple et il suit le choix du peuple. Nous avons beaucoup d’alliés.  Avec lui nous partageons beaucoup de choses. Nous sommes tous membres de l’international socialiste. L’ADEMA a été le premier membre de l’international socialiste par la voie d’IBK, quand il était à l’ADEMA. Je pense que si le candidat Dramane rejoint sa famille, il n’y a pas de surprise. Il y avait un premier stade où chacun avait droit au chapitre si je peux m’exprimer ainsi, mais maintenant qu’il n’y a que deux candidats dans la course, chacun rejoint sa famille.

 

 

L’Enquêteur : Est-ce que votre candidat battra campagne comme au premier tour ?

Battre campagne comme au premier tour, peut-être que non; mais mieux que ça pour pouvoir avoir une victoire sans ambages.

 

L’Enquêteur : Quels seront les axes prioritaires de cette campagne du deuxième tour ?

Je vous invite à me reposer cette question le 9 Août prochain et je vous promets de vous répondre.

 

 

Propos recueillis par Harber Maïga et Aliou Badara Diarra

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. 😈 😈 🙄 🙄 ,he bé,copine avec les deux filles de lobbo,quelle manipulatrice,qui cherche ses intéret,comme tous ceux qui se sont ralier ua président AUTOPROCLAME?MOI JE DIT AUX MALIENNES ET MALIENS ,OUVRE BIEN ?de toute les façon ,personne n’a un couteau,sous la gorge,meme si il y’a des militaires en civil ds les bureaux de vote,votez en tant qu’un homme,à votre ame et consience,et réveillez-vous dééééééééééééééééééé 😯 😯 ❓ ❓ ❓ ❓

  2. Il faut reconnaitre qu’elle est competente comme tous les jeunes qui sont dans l’equipe de campagne d’IBK.

  3. Il faut reconnaitre qu’elle est competente comme tous les jeunes qui sont dans de campagne d’IBK.

  4. Cette femme était pour ATT, son mari était meme PDG SOTELMA et près de ATT et voilà qu’elle se retrouve avec IBK. C’est dommage ! aucune dignité !

  5. ALLAHOU AKBAR.DIEU AIME LE MALI.POUR LA PREMIERE FOIS AU MALI LA VOLONTE DU PEUPLE SERA RESPECTEE IN CHALA.DONC SORTONS TOUS LE DIMANCHE 11/8/2013 POUR ALLER VOTER IBK. RIEN NE PEUT CONTRE LA VOLONTE DE DIEU.QUE DIEU SAUVE, PROTEGE ET GUIDE LE MALI DANS LE DROIT CHEMIN. AMEN.

  6. Expliquez-moi pourquoi il y’en a qui sont toujours du côté “pouvoir”!!!
    Fille de Lala Sy ministre sous Moussa Traoré pendant des années!
    Copine très proche avec Mabo et Fanta les filles de ATT
    Et maintenant elle bat campagne pour IBK probable président dans les années à venir…
    Eh ben…

    • Lama ne nous faisons aucune illusion ATT est avec IBK. Comment comprenez vous la position de Billy Touré, de Chato, du directeur de campagne de ATT, de Diagne Semega ? Tous ces gens ne suivent que le mot d’ordre de ATT. IBK a suivi ATT en 2002. La suite logique de la grande trahison de IBK. Ce complot était ficelé avant le coup d’Etat. Les naifs pensaient que c’étaient Modibo le candidat de ATT. Ce n’est pas vrai. Tout ce coup d’Etat n’était que de la comedie….

    • si tous les amis d’att ou de sa famille se replient, le Mali sera vide.On a tous interet à changer de mentalite et mettre le MALI devant.ENSEMBLE NOUS POUVONS.

Comments are closed.