Division autour de la motion de censure contre SBM : Le RPM vers une implosion au profit de l’ASMA-CFP

16

En dehors de quelques deux ou trois cadres du Bureau politique national du RPM qui s’agitent comme un beau diable dans de l’eau bénite pour cette motion de censure, la majorité des députés du parti présidentiel rechignent à tenter une défiance contre le gouvernement.

Sentant que la campagne de renversement du chef du gouvernement, qu’ils soutiennent, peut avoir un effet boomerang, les responsables vont-ils franchir le rubicond demain ? Vont-ils déposer la fameuse motion de censure contre le gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga ? Le doute est permis. Et le président IBK va, dans son adresse à la nation ce soir, confirmer cette lecture de la situation. Surtout que cette motion de censure ne draine du monde à l’Assemblée Nationale…

Par loyauté politique, respect des institutions et souci de ne pas plonger le pays dans une crise institutionnelle en plus des crises multiples que vit le pays, la plupart des députés de la majorité présidentielle ne veulent pas cautionner la motion de censure que Dr Bokary Tréta (président du parti) et Mamadou Diarrassouba initient.

En effet, ces responsables du RPM, soutenus par quelques élus comme Moussa Diarra, Mohamed Tounkara, en veulent au Premier ministre sans aucune raison objective. Ils essaient de tympaniser l’opinion par « ça ne va pas, le pays va mal… » Comme ce malaise sociopolitique est la faute du chef du Gouvernement. Quid de la responsabilité du chef de l’Etat ?

Or, à l’analyse, les principaux acteurs politiques se rendent compte que la situation difficile que traverse le pays mérité que le débat public soit dépassionné et qu’avec patience et esprit de sacrifice, les uns et les autres conjuguent leurs efforts pour nous sortir de l’ornière.

C’est eu égard à cette lecture de la situation que des députés influents du RPM comme Abderrahmane Niang, Moussa Timbiné et d’autres protestent contre cette idée de motion de censure. « Nous ne sommes pas associés à cette initiative cavalière et subversive », a confié un député contestataire de ce projet de défiance.

En outre, de nombreux députés du RPM n’hésitent pas à réaffirmer leur loyauté au président de la République et, par ricochet au Premier ministre et à son gouvernement. « Nous voterons contre cette motion de censure », fulmine l’un de ces élus du peuple. Même son de cloche au niveau du groupe parlementaire ADEMA-PASJ, qui estime que le moment n’est pas à la censure du gouvernement.

Par ailleurs, plusieurs députés ne veulent pas trop apparaître comme des complices de cette immixtion de quelques religieux dans le débat politique. « Nous ne voulons pas venir en appui aux prises de positions de l’imam Mahmoud Dicko et Bouillé en se joignant à une campagne de renversement du Premier ministre », fustigent de nombreux élus ayant requis l’anonymat.

Et par une sympathie vis-à-vis de la victime de ce complot, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, de nombreux élus du RPM menacent de démissionner du RPM pour renforcer les rangs de l’ASMA-CFP. Ce qui risque d’entraîner une implosion du parti du tisserand, dont le président-fondateur, un certain IBK ne supporte aucune insubordination ou une quelconque défiance.

Si cette menace se mettait à exécution, le parti du Premier ministre se renforcerait davantage et, la perspective de la présidentielle 2023 sera encore plus crédible pour l’actuel locataire de la primature.

Bruno D SEGBEDJI  

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Motion ou pas, la pire des sanctions est notre propre conscience. Une responsabilité mal assumée a des répercussions même sur nos petits enfants et c’est ce que nos cadres oublient. Les députes font de la farce, ils croient tromper le malien. Ce sont des méthodes bien connues qui leur sont familières et qui se sont redynamisées avec l’arrivée de Boubèye plus Timbéné un ancien de l’AEM à l’assemblée! Je vous le dis en toute vérité ces gens ne sont capables de rien à part la duperie, la tricherie, l’intimidation…..Ces méthodes ont été inventées par les premiers responsables des mouvements démocratiques avec IBK en tête et transmises à l’AEM qui les perpétuent de génération en génération. Il y aura rien Vendredi, du tapage vide!

  2. Bruno D SEGBEDJI c pas malien donc ton “analyse” , il faut la garder pour toi et laisse les maliens gerer leur avenir

  3. Une AN qui n’a jamais réalisé quoi que ce soit de positif dans ce pays. N’est ce pas sous leur barbe et nez que ce pays et fout.u par terre et aujourd’hui littéralement vendu!? Certains maliens vont continuer a jouer a la politique et défendre leur intérêt personnel même face a la fin du Mali.

  4. Le Mali a besoin de sages pour le diriger et le mener à la réussite. Personne d’autre. Et nous n’en manquons certainement pas.

  5. @LE ROI BITON DE SEGOU,
    Je suis d’accord avec vous. C’est une assemblée nationale illégale et illégitime. C’est l’exécutif actuel qui a supporté cette idée de prolongation de mandat des débutés. Compte tenu des circonstances actuelles, il ne convient plus à ce même exécutif de dissoudre l’assemblée nationale. Ça pourrait être très mal interprété et renchérir nos problèmes. Chaque chose à son temps, il ne fallait en aucun cas prolonger leur mandat.
    Tous les agissements que nos parlementaires sont en train de faire maintenant consistant à marquer des points aux yeux des populations pour les prochaines élections législatives. Ils sont à l’assemblée nationale depuis six ans et depuis le pays va de mal en pire. Ont-ils dénoncé quelque chose avant ?

  6. kinguiranke’, toutes les personnes qui me connaissent vous diront que je suis tres constant dans mes positions politiques! Si tu lis mes posts, tu constateras que j’ai ecrit a’ plusieurs reprises que l’actuelle Assemble’e Nationale existe en violation flagrante de la constitution de notre faso.
    kinguiranke’ se dit le premier de sa promotion mais il ecrit…. “ILLEGUAL”!!!!!!!!!
    kinguiranke’, MOR, TOU!!!!!! IL FAUT CORRIGER TA BETISE!
    LE PREMIER DES ANES EST TOUJOURS ANE!!!!!
    ANKE’ TA HOTOU!!!!! HARE’ KHORE” !!!!!!!!
    WALAY ITE’ KOKALAMA!!!! FALIKE’ BA!!!!!!

  7. LES PEUPLES AFRICAINS N ONT PAS BESOIN DE LA DEMOCRATIE-DEFORMEE QUE LES DEBILISATEURS NOUS ONT AMENEE!....FAAROH NOIR

    …NOUS N AVONS NI BESOIN DE PRESIDENTS NI DE PREMIERS OU DERNIERS MINISTRES, NOUS AVONS BESOIN DE GENS QUI SONT PRETS A ETRE SANS EGO NOS SERVANTS ET NOS SACRIFICES POUR TOUTES LEURS VIES CONSACREES AU DESTIN MEILLEUR DU PEUPLE TOUT ENTIER, DES ROIS, DES EMPEREURS, DES CHEFS A VIE ET DONT NOUS DISPOSONS DES VIES ET DU QUOTIDIEN, Y DEPEND NOTRE DEVENIR, ,,,

  8. …COMME TOUJOURS …PREOCUPES A GERER LE QUOTIDIEN, HA …LES MALIENS QUI SAVENT LIRE ET ECRIRE…PAS LA PEINE DE SAVOIR D OU NOUS VENONS ET OU NOUS ALLONS, …LES QUERELLES MESQUINES HERITEES DES COMPORTEMENTS FRANCAIS ET DES ARABES….MOKOH MISEN NINW…

  9. Si vous ne déposez pas cette motion de censure, cela voudrais dire que vous êtes tous corrompu sinon l’arrogance avec laquelle Boubeye est entrain de diriger ce pays ne doit laisser personne indifférent. Il n’a aucune estime envers personne même vous les compagnons d’IBK quand il était dans la galère. Boubeye fait semblant comme s’il est un demi Dieu et IBK est entrain de confirmer cela en l’apportant son soutien. Cette attitude sous entend que IBK n’a pas réellement gagner l’élection présidentiel et c’est pourquoi il a du mal à se séparer de celui qui lui a nommer.

  10. Le roi MAUDIT de segou, quelle anerie et quelle connerie, tu sais tres bien que Boua est lui-meme tres et tre illegual et illegetime, comment il a pousse pour une extension de son Assemblee-RPM et maintenant qu’il y a revolte dans la maison alors tu demandes a IBK de renvoyer l’Assemblee a la maison, BOUA KA BLA!

  11. T.Sankara nous nous voulons au président lui même. vous est toi tu qui d’abord ? tu représente qui et quoi? Je me demande est ce que vous êtes normal.je veux te dire une écoute bien tous ces hommes se connaissent bien. ils savent qui est IBK. tu va voir IBK sortira vainqueur incha Allah. donc toi T.Sankara et tes Amis aigris qui pense le moment est pour régler les comptes vous vous trompé d’adversaire IBK n’est pas votre égale. qui vivra verra incha Allah. IBK as le BARAKA. tu va voir tous ses adversaires vont tombé un a un à commencé par le Chérif de Nioro qui se croit tout puissant et intouchable plus Mahmoud Dicko qui joue le double jeux. sinon les politicard comme Soumaila Cissé et les autres connait qui est IBK. ils savent tres bien ils ne pourrons pas faire tombé se pourquoi ils partent à Nioro chez le Chérif pour l’utilisé en croient que le Chérif peut faire quelque chose. quel lachété ! pourquoi utilisé les religieux dans votre combat politique. vous pensais que avec les religieux vous allez gagné. non vous vous trompé.

  12. Je conseillerais au president IBK de dissoudre le parlement et convoquer les electeurs aux urnes pour elire une nouvelle Assemblee Nationale. L’actuelle Assemblee est illegale!

  13. T-Sankara, tu as tellement raison, tu as tout dit! BOUA KA BLA parceque Boua ne peut pas diriger ce pays, helas!

  14. “…En effet, ces responsables du RPM, soutenus par quelques élus comme Moussa Diarra, Mohamed Tounkara, en veulent au Premier ministre sans aucune raison objective…”
    NOUS NOUS EN VOULLONS AU PRESIDENT LUI MEME. MAIS COMME C’EST BOUBEYE QUI A VOLE LES ELECTIONS POUR LUI, IL FAUT COMMENCER PAR CE DERNIER ET FINIR PAR IBK .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here