CAN 2019 : Les Aigles attendus pour (enfin) vaincre le signe indien

0

Les hommes de coach Mohamed Magassouba, malgré les turpitudes qui secouent le football malien, sont parvenus à réaliser la meilleure performance d’une sélection malienne à la CAN. Qu’ils en soient félicités ! Maintenant, place au dur de la compétition, les huitièmes de finale. Le Mali croisera le fer avec sa bête noire de tous les jours, les Eléphants de Côte d’Ivoire.

Nombre d’observateurs du foot africain sont séduits par le jeu produit par le Maliens, savant mélange d’un jeu de possession fait de passes courtes et de tirs en dehors de la surface de réparation. D’ailleurs, hormis le pénalty marqué par Maréga contre la Mauritanie, tous les autres buts du Mali ont été marqués en dehors des 18 mètres. Séduisants face aux Mourabitounes, solides face aux Aigles de Carthage et sereins face aux PalankasNegras d’Angola, le Mali devra monter d’un cran le lundi soir face à la Côte d’Ivoire.

Si, intrinsèquement, les Aigles n’ont rien à envier aux Eléphants, c’est sur le plan du mental que les premiers ont souvent cédé face aux seconds. Dans le sport de haut niveau, la force psychologique est un puissant moteur, surtout dans le football africain où le physique prime souvent sur le technique.

Cependant, les derniers affrontements Mali-Côte d’Ivoire sont plus serrés que dans le temps. Le dernier en date à la CAN 2015 en phase de poule, les Aigles étaient à deux doigts de rompre la « malédiction », rejoints au score dans les ultimes instants du match. Sur cette édition, l’on peut que dire que c’est un peu grâce au Mali que la Côte d’Ivoire l’emporta plus tard en finale face aux blacks stars. Car ce jour, si les Aigles avaient dominé les Eléphants, ces derniers n’auraient pas pu passer la phase de poule, à fortiori, jouer une finale.

Mais, tout cela appartient à l’histoire. Et dans le football, comme dans la vie de façon générale, seul le présent compte. Les nôtres devront jouer le foot qu’ils savent jouer, à fond et sans complexe. La jeune et talentueuse génération malienne a un rendez-vous avec l’histoire face aux expérimentés Eléphants. Et pour une fois, les Aigles devront être costauds dans la tête. Le public sportif malien attend fortement une victoire du Mali face à la Cote d’Ivoire. Si les hommes de Magassouba y parviennent, peu importe la suite, ils auront enfin vaincu le signe indien, briser le mauvais sort, battu leur bête noire…..Bref, les qualificatifs ne manquent pas.

Ahmed M.Thiam

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here