Hassan El Mehdi dit Jimmy le rebelle : «Qu’on accepte de se dire la vérité, on aura la plus forte armée de la sous-région…»

30

Hassan El Mehdi est le secrétaire du Front populaire de l’Azawad (Fpa) et membre de la plateforme Front populaire. Ce Front populaire regroupe aujourd’hui presque toutes les différentes communautés du Mali.

Colonel Hassan El Mehdi
Colonel Hassan El Mehdi

Le Fpa, à la différence de plusieurs mouvements, est ouvert à tous les Maliens et est décidé à accompagner le gouvernement dans le cadre de la réconciliation nationale. Hassan El Mehdi est l’un des rares à regagner les rangs des loyalistes avec armes et bagages. Ses combattants sont actuellement dans les zones du nord du Mali. Jimmy le rebelle a participé avec les autres membres de la plateforme à tout le processus de dialogue d’Alger. Il estime que les Maliens doivent s’unir pour la mise en application de l’accord d’Alger.

Pourquoi avez-vous paraphé l’accord d’Alger 2015 ?

Hassan El Mehdi : Je suis membre de la plateforme qui a paraphé ce document. Les motivations que j’ai aujourd’hui sont celles d’aller vers la raison, celles d’accompagner ceux qui veulent sauver ce peuple. Je peux comprendre que des gens aient des réserves par rapport au document, mais l’appel que je lance aujourd’hui, c’est celui d’aller de l’avant. Aujourd’hui, aller de l’avant, c’est dépasser ce stade de stagnation.  Nous sommes décidés à nous donner la main, à trouver une solution au problème posé. Tous les Maliens, sans exception, sont responsables du problème qui est arrivé au Mali. Et sans exception, le Mali a besoin de tous ses enfants pour résoudre ce problème car nous avons tous détruit ce pays.

Les Maliens se prononcent aujourd’hui sur l’accord ; certains disent qu’il n’est pas bon. Il  n’est toujours pas paraphé par la CMA. Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Moi, je pense que l’accord est bon. Premièrement, il est bon parce que ça a nécessité 8 mois de travail de toute la communauté internationale, de la Coordination des mouvements de l’Azawad, de la Plateforme, de la médiation et du gouvernement malien. Un travail de 8 mois, pour moi, ne peut pas tomber à l’eau. Il peut y avoir des omissions, il peut y avoir des détails qui manquent. Mais il est bon parce qu’il doit sauver des millions et des millions de personnes. Il est bon parce que depuis qu’on a commencé à parler de cet accord, il y a eu un cessez-le-feu, il y a moins de problèmes. Pour toutes ces raisons, je pense qu’il est bon.

Selon vous tout le monde doit accepter ce document ?

Je pense qu’aujourd’hui tout le monde doit aller vers la raison. La raison c’est quoi, c’est essayer de redevenir soi-même parce que nous nous sommes retrouvés éparpillés en coordination, plateforme… Alors que c’est un Etat qui est là, qui a besoin de se ressouder, se compléter en prenant en compte tous ses fils, sans exception. Donc l’appel que je lance à tout le monde, c’est qu’on se donne la main, qu’on aille vers une solution à ce problème.

Après la signature, il y a plusieurs étapes comme le cantonnement. Vos  hommes vont-ils accepter cela ?

Je pense que l’accord dans son contenu dit beaucoup de choses qui ne sont pas le cantonnement. Bien sûr qu’il y aura un cantonnement. Un   cantonnement, c’est un regroupement de personnes en armes. Il permettra de localiser et de savoir où sont positionnés les différents combattants. Ce n’est qu’une étape parmi plusieurs autres étapes. Mais là où ça pourrait mieux aller, c’est l’étape qui va permettre aux gens de se rencontrer, de s’ouvrir et de se dire encore plus. Il ne suffit pas de dire qu’un accord est signé ou paraphé, c’est le temps qu’il faut pour que les gens se comprennent et aillent vers la raison. Ça va permettre de prendre en compte beaucoup de choses que les gens n’ont pas pris en compte. Ça permettra aux gens de faire des revendications ; ça permettra à chacun de se dire la vérité et le plus important sera l’approche. Tant que cet accord n’est pas signé, tant qu’il n’y a pas d’approche, il ne peut y avoir de solution.

Malgré le cessez-le-feu, l’insécurité règne partout. Ce n’est plus le nord, c’est partout au Mali…

Pour moi, le cessez-le-feu est respecté parce qu’il est signé entre des parties. Maintenant, le problème qui se pose aujourd’hui, c’est la lenteur pour aller vers la recherche d’une solution. C’est pourquoi j’invite tout le monde à aller vers la paix. Tant qu’il n’y a pas un processus de paix, quelque chose sur lequel les gens se comprennent, ça donne l’occasion à beaucoup de choses. Ça ouvre la porte au banditisme ; ça donne l’occasion à celui qui veut détruire le pays, de le faire. Ce qui est important aujourd’hui et ce qu’il faut savoir, c’est que cet accord doit être signé parce qu’il peut constituer un blocage à tout acte isolé. C’est pourquoi il n’a pas que seulement des amis. Il y a aussi ceux qui ne veulent pas l’accord parce que ça ne les arrange pas, parce qu’ils veulent continuer dans ce vide. Il y a ceux qui veulent l’accord parce qu’il le faut pour essayer de se ressouder en vue de faire face à ce qu’on a devant soi.

Que faut-il faire dans un pays où certains pensent que la crise est dernière nous, pendant que d’autres sont dans les jeux politiques, avec une société civile qui ne joue pas son rôle ?

Il faut qu’on se dise la vérité, rien ne sert de mentir, que chacun se dise la vérité individuellement d’abord. Aujourd’hui, il faut que le pays soit rebâti. Et il ne sera rebâti qu’avec ses fils soudés. Il faut que les gens se comprennent, il faut qu’ils arrêtent de se chamailler ; il faut qu’ils arrêtent d’éviter de se parler ; il faut qu’ils se donnent la main dans la main. En ce moment, nous constituerons l’un des blocs les plus solides. Aujourd’hui, ce pays peut constituer l’armée la plus forte de la sous-région et du monde, si ses fils se retrouvaient, se disaient la vérité, si chacun se sentait Malien. C’est à cette étape là qu’il faut aller et à partir de cette étape, nous ferons tous face à tout ce qui va essayer de détruire ce pays-là.

Vous avez quelques mots pour conclure cet entretien ?

Comme je le disais au début, le pays a besoin de nous tous. Parce qu’il n’y a pas un seul être dans ce pays, qui n’est pas quelque part responsable de ce qui est arrivé à notre pays, soit par sa négligence, soit par son acte. Donc l’appel que nous lançons à tous les fils de ce pays, c’est de se donner la main afin de reconstruire ce que nous avons tous détruit. Nous lançons un appel à nos frères de la coordination afin qu’ils acceptent  d’accompagner le document qu’ensemble, avec la communauté internationale, pendant 8 mois, nous avons élaboré. Ça permettra plus d’ouverture ; ça permettra plus de compréhension entre les parties en vue d’aller vers une solution définitive. Ce problème qui fait souffrir nos populations partout au Mali, parce qu’il y a des endroits, quand vous partez, vous allez croire qu’ils n’ont jamais été habités. Aujourd’hui, les populations savent au fond d’elles-mêmes ce qu’elles veulent. Il faut que chacun prenne la responsabilité de dire ce qu’il veut dire, ce qu’il pense, de dire vers où il veut aller.

Kassim TRAORE

PARTAGER

30 COMMENTAIRES

  1. Qu’on accepte de se dire la vérité, on aura la plus forte armée de la sous-région…»

    Désolé mr le rebel de mes deux, mais t’as rien compris à la problématique.Au Mali nous

    n’ambitionnons pas d’avoir la plus forte armée du monde.Un haut degré de developpement

    intellectuel suffira à notre bonheur.

  2. Et il se trouve toujours des gens dans ce meme Mali pour dire, apres toutes les desertions et retournements de veste de ce Jimmy, qu’on surnomme sans sourciller “LE REBELLE”, que la main du Mali est tendue a tout le monde… 😯 😯 😯
    Decidemment il n’y a pas de limite INFRANCHISSABLE ou INACCEPTABLE pour quelqu’un qui n’a pas HONTE; et les gens qui parlent de mains tendues a ce VAURIEN n’ont pas honte 👿 . Wallaye si on est capable d’ecouter ces bobards au nom d’une soi-disant PAIX, je prefere qu’on laisse IYAD faire ce qu’il veut de ce pays car lui au moins a un objectif dans la vie.

    Quelle honte!!!

  3. Avant que des gens comme ce type avec leurs allies tueurs inter-regionaux et terroristes n’ouvrent les portes de l’enfer sur notre pays, est ce que quelqu’un peut me dire si les maliens avaient un probleme qui n’avait pas sa solution au Mali et qui necessitait mort d’homme?

    Et pour AJOUTER L’INSULTE A L’INJURE, ce DESERTEUR et TUEUR de nos paisibles populations ne trouve rien de mieux a faire pour etre pardonne que de dire:”…Tous les Maliens, sans exception, sont responsables du problème qui est arrivé au Mali…” 😯 😯 😯
    😥 Ô rage ! 😥 ô désespoir ! 😥 ô defaite et impuissance ennemies ! 😥 Ô comble de misère ! 😥

    Quelle honte!!!

    • @Bougo est cette fois vraiment fâché. Sabali et comme tu veux qu’on ajoute “Ô Vieillesse ennemie”, :mrgreen: :mrgreen: KANA DIMI FO KA I KA KOUMAKAN BE TIGNÊ. 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 VIVE LA REPUBLIQUE

      • Oui Sankingba tu as raison, les histoires de ce genre me mettent vraiment hors de moi. Pour la correction que tu as faite dans ton post, j’ai pas voulu utiliser VIEILLESSE ENNEMIE car notre probleme n’est nullement lie a la vieillesse contrairement a Don Diègue quand il s’exclamait ainsi, mais plutot a l’IMPUISSANCE et la DEFAITE sans pareilles de nos FAMA sur le terrain sinon un BLAKORO comme ce CRAPULEUX BRIGAND ne peut pas venir se moquer de tout un pays de la sorte. 🙁

        Quelle honte!!!

  4. Ce que Nous constatons ,Les Touaregs qui sont restes au Mali se retrouvent tous ensemble pour sauver le pays. Ceux qui ont quitte le pays pour ne plus y revenir,ceux qui sont partis en Lybie, ceux qui ont marrie des francaises et se sont etablis en France, ce sont euxd qui ont ete instrumentalises pour perpetuer cette rebellion,en faisant appel aux jihadistes et indirectement aux troupes Francaises.Ils ne vont jamais adherer au contenu et a l’esprit de cet Accord.La seule solution pour arriver a la paix est de les phagocyter et de les illiminer
    completement des affaires.Ce processus une fois declenche va provoquer des departs de leur rang.Les elements irreductibles devraient etre poursuivis et nettoyer le Nord de ces elements tres dangereux,prets a s’allier encore avec les diables,

  5. Je comprend parfaitement ce nouveau langage de Hassane. S’il avait un certain poids dans le retour de la paix, pourquoi sa zone de naissance (Djebock, Inkrouchwèle, Tina Aoukère, Ganchira, Mosoni, Almoustarat, Tarkint, et Tabankort) constitue à l’heure actuelle la zone la plus dangereuse? Je veux dire le Tilemsi. Il a fallu le GATIA pour y raméner un peu de sérénité et allèger la soufrance des Shamanamass, des Imghad et tant d’autres fractions. Avec tous ces combattants qu’il prétend avoir sous ses ordres, pourquoi ne s’allie t-il pas au GATIA pour juguler l’insécurité résiduelle dans le Tilemsi. Lui Hassane et Hamédou Ag Badi peuvent bien se joindre et traquer tous ces bandaits errants.
    C’est de lancer les bonnes paroles mais il faut y joindre l’acte. On ne refuse pas de prendre une main tendue mais on évite les coups de poings sur le ring.
    VIVE LA REPUBLIQUE

  6. Qu’il nous laisse en paix ce pays a assez souffert.Qui sait si la plateforme n’a pas paraphé avec une arrière pensée.

  7. OK ! … qu’on accepte de se dire la vérité ! 🙁

    Ces gens là veulent du sang… toujours du sang… ils se prennent pour une race supérieure… ils refusent de croire que dans un immense pays comme le Mali, les gens sont appelés à vivre ensemble… 🙁

    Aucune communauté internationale n’obligera le Mali à créer une république ethnique, où une race supérieure minoritaire dictera sa loi par les armes.

    On peut pousser la décentralisation à l’extrême, si vous voulez… Chacun travaillera à développer son lopin de terre.

    Comme les Soninkés de la région de Kayes… qui se noient dans les océans pour aller chercher fortune et développer leurs villages. Ils n’ont jamais pris les armes pour éventrer et égorger leur compatriotes… 🙁

    Qu’on accepte de se dire la vérité…

    Dans l’armée malienne, tous les fils se côtoieront… les sonrhais, les peulhs, les arabes, les touregs, les bozos, les bambaras, les miniankas, les bwas, les dogons, les soninkés, les toucouleurs, les khassonkés… et tous leurs métis…

    Plus aucune discrimination positive pour favoriser encore et encore la minorité touareg… 🙁 … que chacun soit récompensé par son mérite.

    Qu’on accepte de se dire la vérité…

    Les touaregs ne représentent que 1 % de la population du Mali… On ne peut continuer à mentir … aucune paix ne peut se construire sur du mensonge…

    Notre combat… c’est le développement de notre pays… nous ferons l’effort pour amener le développement partout où il y a des maliens sédentarisés.

    Celui qui ne veut pas intégrer la communauté nationale… il continuera à errer dans le désert en bandit… et il sera traité comme tel… 🙁

    Vive le Mali… UN et INDIVISIBLE… Démocratique. Et Laïc… Multiethnique. Et Multicastes.

  8. Ya quelqu'un qui va t'ecouter toi Jimmy dans ce pays encore? De Kayes à Kidal on te connait. farfelu.
    Va dire ça à Ouagadougou. tchiiiippppp
    #CaAGatéMaJournée #ToutCaLaCaGateCoeur

  9. “Un chat échaudé craint l’eau froide” dit-on!! Mais jamais nous apprenons de nos erreurs.. Sinon on devraient intégrer ces gens encore dans notre armée mais hélas…!!!

  10. Les Touareg doivent essayer d’aimer les autres maliens qui ne l’ont rien fait depuis la nuit des temps. Ceux qui sont avec la République peuvent aller de l’autre côté d’un moment à l’autre; ils ondoient et ils louvoient, quels sont ces comportements de ce peuple Touareg? Un petit peuple de ce grand pays qui refuse de se mettre avec les autres, c’est vraiment dommage.

  11. Nous ne devrions plus faire confiance a un touareg. Le pourcentage de trahison est énorme.

    • Arretez vos generalisations STUPIDES oui! 👿
      Gamou avec son unite “delta” d’avant 2012, recycle apres 2012 en GATIA n’est-il pas un touareg aussi? Il y a combien de touaregs eparpilles a travers tout le pays qui n’ont jamais cautionne ce banditisme arme que l’on appelle rebellion?
      Ne battons pas toute une ethnie avec le meme baton sous pretexte que certains des leurs ont trahi le pays.

      Quelle honte!!!

  12. Officier Mehdi, je vous comprends en parlant comme un politicard mais pas comme un militaire car les faits sont la. Certe le peuple malien veut la stabilite et la paix mais avec des elements sournois, hypocrites un peu partout, d’ailleurs ils existeront touours, alors comment apres plus 2 ans que cette crise perdure? il y a beaucoup de mauvaises foi que bonnes foi dans ce processusde paix.
    J’espere que voulez revenir a la raison en convaincant vos populations manipulees par des elements que vous memes vous connaissez. C’est trop facile avec une population anaphabete et ignorante de la mettre dans ses poches, helas….
    vive le Maliba.

  13. Jimmy le rebelle? L’Emigre de Ouaga? Le Mali-“bashing” porte parole des premieres heures de la rebellion? As-tu mis ton doigt ou ca sent mauvais 🙁 🙁 🙁 ou qu’est que t’arrives ?
    T’es en retard e 3 ans. Et t’as menti. Je n’ai pas de responabilite dans ce qui est arrive au pays. et beaucoup d’autre millions de maliens n’ont rien a voir avec ce qui est arrive au Mali.
    Les vrais responsables de la tragedie malienne? ce sont des b.a.t.a.r.d.s. comme toi, des apatrides et indecents de rebelles , des minables comme Sanogo qui ont conduit ce pays a la ruine. Avec la benediction des politiciens megalo

  14. «Qu’on accepte de se dire la vérité, on aura la plus forte armée de la sous-région…»

    ————->Avec des milliers de DESERTEURS ❓

    Armée malienne : Des militaires déserteurs touaregs dans ses rangs

    “Des sources militaires font état de la présence actuelle, dans les rangs de l’armée malienne, de militaires touaregs qui avaient rejoint le MNLA. Pire, aucune mesure punitive n’a été entreprise par le département de la Défense contre ces « revenants » et contrevenants.”

    http://www.maliweb.net/armee/armee-malienne-des-militaires-deserteurs-touaregs-dans-ses-rangs-80060.html

    • ” Il ne suffit pas de dire qu’un accord est signé ou paraphé, c’est le temps qu’il faut pour que les gens se comprennent et aillent vers la raison.”

      “Tant qu’il n’y a pas un processus de paix, quelque chose sur lequel les gens se comprennent, ça donne l’occasion à beaucoup de choses. Ça ouvre la porte au banditisme ; ça donne l’occasion à celui qui veut détruire le pays, de le faire.”

      C’est clair et net,ces bandits ne cherchent qu’a “VENDRE la PAIX”,ils n’ont aucune volonte de paix. 🙁

Comments are closed.