Coup de tête : Paul Folmsbee, un potentat d’Ambassadeur

4

Depuis, le stupide coup d’Etat de mars 2012 et l’occupation du Nord par les groupes narcoterroristes avec la complicité des bandits armés du MNLA,  le Mali est devenu la carcasse sur laquelle, viennent se poser, tous les charognards de la planète. En témoignent, les propos de Paul Folmsbee, Ambassadeur des USA au Mali, sur les relations entre l’Etat et le GATIA

En effet, ce potentat d’ambassadeur  a  convié  les journalistes chez lui pour leur  dire ceci :   « … Le gouvernement malien doit également mettre fin à tous liens à la fois publics et privés avec le Gatia, un groupe de milice armée qui ne contribue pas à ramener la paix dans le Nord du Mali ». Le comble !

Ces propos   condescendants  qui frisent également  le  néolibéralisme  sont inacceptables et devraient appeler, de la part de la diplomatie malienne, une réaction vigoureuse au lieu d’être muette comme une carpe. Autres temps, autres mœurs me dirait, l’autre.

Ce pseudo donneur de leçons, devrait commencer par  balayer devant sa porte, en dénonçant  les violences racistes et barbares contre les noirs américains dans son pays.

Après avoir mis le chaos  partout dans le monde (Irak, Afganistan,   Sud Soudan, Lybie, Syrie….), ils voudraient  maintenant s’attaquer au  Mali au détour de phrases assassines et de propos   malheureux.

Nous rappelons à ce potentat d’Ambassadeur que,’’ NOUS  SOMMES TOUS  GATIA ‘’. N’en déplaise aux ennemis du peuple  Malien.

Idrissa I. MAIGA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Félicitations à Racine Thiam pour son intervention et l’éclaircissement de la situation, en disant qu’aucun lien n’existe entre l’État du Mali et le GATIA tout comme avec tout autre groupe armé.

    Ceci montre et contribue à améliorer la crédibilité de l’engagement du Mali en tant que partie prenante à l’accord de paix.

    Chaque acteur ou chaque partenaire doit prendre ses responsabilités et cultiver des relations équilibrées avec les parties prenantes à l’accord de paix qui n’empêchent pas que ce dernier se déroule normalement et qui ne commettent pas des entorses au droit international humain et/ou divers crimes.

    Les États Unis ne doivent pas condamner les liens entre le gouvernement et GATIA et ne pas condamner les agissements de la CMA, en particulier, l’accaparement à Kidal de l’aide humanitaire par la CMA au profit de ses combattants, le fait de refuser que soient à Kidal l’administration Malienne ainsi que toutes les communautés autres que les Ifoghas, cas de de la communauté Imghad, et le GATIA.

    Ils ont quand même dénoncé le fait qu’il n’y ait pas l’administration Malienne à Kidal.

    J’ai appelé, le 16 SEPTEMBRE 2016 et, il y a plus d’un an, le 21 SEPTEMBRE 2015, toutes les parties prenantes (CMA, PLATEFORME/GATIA et ÉTAT MALIEN) et tous les acteurs (MÉDIATION,ONU/MINUSMA, PARTENAIRES, CITOYENS, PARTIS POLITIQUES, …) à prendre leurs responsabilités et à s’engager clairement (en étant crédibles et en jouant sur cette crédibilité), sérieusement et sans complaisance pour une mise en œuvre diligente et rapide de l’accord de paix.

    On n’obtiendra une paix durable en toute quiétude que lorsque chacun(e) prendra et assumera ses responsabilités.

    ENGAGEONS-NOUS, TOUTES LES PARTIES PRENANTES ET TOUS LES ACTEURS, CLAIREMENT EN ÉTANT CRÉDIBLES, SÉRIEUSEMENT ET SANS COMPLAISANCE POUR UNE MISE EN ŒUVRE DILIGENTE ET RAPIDE DE L’ACCORD DE PAIX AFIN DE GARANTIR UNE SÉCURITÉ ET UNE PAIX DURABLES DANS UN MALI UN ET INDIVISIBLE.

    Cultivons la confiance à travers des relations claires et crédibles entre toutes les parties prenantes et entre tous les acteurs.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    TEL 00223 95 58 48 97

  2. Gouvernement malien, Plateforme, GATIA, CMA ont et doivent de tout temps avoir les mêmes objectifs: la paix par le sacrifice si ultime qu’il soit.
    Le Mali était quand l’Amérique à travers les USA n’était pas et il faut le savoir nous n’avons rien à apprendre des Etats-Unis.

  3. Moi je trouve que c’est une vérité mais,qui ne devrait pas venir de lui mais de nous, en effet, qu’est ce qu’on peut attendre de ce GATIA après la fin de tout ça, après tout c’est pas pour rien et ou est la place des FAMAS ? Être recruté, prendre le salaire, bouffer et rester à la maison regarder GATIA faire leur travail ? Et qui donne de l’arme et finicie GATIA ? C’est juste un point de vu.

    • Ceux qui supportent le fardeau de nos betises se voient dans l’obligation morale de nous dire la verite’!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! LES PLUS DE 10 000 SOLDATS ONUSIENS QUI OPERENT DANS NOTRE FASO POUR NOUS AIDER A’ RETABLIR LA PAIX ET LA SECURITE’, SONT FINANCE’S PAR LE BUDGET DES CASQUES BLEUS QUI EST FINANCE’ A’ HAUTEUR DE 29% PAR LES USA!!!!
      MES AMIS, EVITONS LE PETIT JEU!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.