Droit de réponse du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne de France

0

Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne de France

295 Rue de Charenton Boîte 10

75012 Paris – FRANCE

A l’Attention de la Direction du Site Maliweb.net

Objet : Démenti d’une publication non Signée

Monsieur le Directeur,

C’est avec surprise que le bureau du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne de France (CSDMF) attire votre attention sur une publication non signée, sans entête de l’association CSDMF de l’exclusion de notre Président Dramé Baidy élu démocratiquement et unique candidat à sa propre succession pour un nouveau bail de 3 ans.

Les publications mensongères d’un petit groupe de dissidents en France au service de monsieur Mohamed Chérif Haidara depuis Bamako pour nuire au fonctionnement démocratique de notre association ne nous ébranle point.

Ils sont incapables de signer leur torchon, mais aussi ils ont peur de se porter candidat à la Présidence du CSDM-France.

Comme par hasard c’est quelques jours avant le renouvellement du bureau prévu le 5 Octobre 2019 dernier qu’ils se réunissent en catimini au nom du bureau pour divertir la Diaspora Malienne de France.

-Une réunion de bureau de 7 personnes sur 63 ne peut exclure un Président

-Un Président est élu en Assemblée Générale par les militants, et Sympathisants,

-Une réunion de bureau est convoquée par le Président de l’association comme stipule les Statuts du CSDMF.

-Autre amateurisme dans le courrier des 7 dissidents téléguidés par Haidara depuis Bamako.  Ils parlent de procuration alors qu’elle est interdite par nos statuts au CSDMF.

-Les dissidents parlent aussi de logo du CSDM en tant que Président de l’association et du Conseil d’administration il me revient de protéger le logo de l’association en France face aux malfrats qui veulent utiliser à des fins cosmétiques.

Ceux qui s’agitent sur les réseaux sociaux ne savent pas le contenu de nos statuts. Ils peuvent continuer à se mentir. Car la loi 1901 en France est très simple, tout acte qu’on pose doit être conforme aux statuts.

Après 2 ans de silence dans un souci d’unité le bureau du CSDMF décide de mettre sur la place publique avec courrier à l’appui les raisons de la crise orchestré par Mohamed Cherif Haidara contre le bureau du CSDMF.

NB : Important pour vos lecteurs

C’est la Commission de Médiation du CSDMF qui se transforme

En bureau de dissidence.

  Fait à Paris le 10 Octobre 2019

Le Président du CSDMF

Baïdy DRAMÉ

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here