Sambel Bana Diallo du ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population : «Nous devons investir dans la jeunesse et maîtriser la démographie pour accélérer le développement»

1

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population, Sambel Bana Diallo, a présidé le samedi dernier dans la Commune rurale de Kourouma (Sikasso), les activités commémoratives des 20 ans de l’organisation intergouvernementale ; dénommée  Partenaires en population et développement (PPD)». Le thème de cette édition était : «Investir dans les jeunes».

Le département de l’Aménagement du territoire et de la Population est décidé de faire du Mali un modèle de développement ou le bien-être de la population. C’est pourquoi, il a célébré avec faste le 20ème anniversaire de la création de PPD. Pour une première, notre pays a réussi un véritable coup de maître en organisant une journée de sensibilisation sur la planification familiale et l’investissement dans la jeunesse dans la Commune rurale de Kourouma (région de Sikasso).

La rencontre a été l’occasion d’informer la population de Kourouma et des villages environnants sur la nécessité de la planification familiale et ses importances pour le développement de la société. L’occasion était aussi bonne pour le département en charge de la Population d’inciter les habitants de toute la région de Sikasso à mieux maîtriser le taux de naissance pour barrer la route à la sous scolarisation, aux problèmes de santé de la reproduction, de morbidité, de mortalité maternelle, néonatale et infantile, etc.

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population, Sambel Bana Diallo, a expliqué que le PPD a pour objectif de développer et d’améliorer la collaboration Sud-Sud dans les domaines de la planification familiale et de la santé génésique à travers les gouvernements, les ONG, les organisations de la société civile et le secteur privé. Selon lui, il vise également à renforcer la capacité des institutions des pays membres pour mieux coordonner les échanges Sud-Sud.

Il a rappelé que le gouvernement malien est aujourd’hui décidé à faire du dividende démographique un véritable vecteur de développement de croissance économique, cela à travers le projet «Autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel», qui a pour objectif de réussir la transition démographique.

Au cours de la rencontre, le ministre Sambel Bana Diallo a indiqué que le Mali va désormais instaurer une journée annuelle PPD afin de donner un autre espace de plaidoyers et de sensibilisation autres que la Journée mondiale de la population (JMP).

Le choix de la 3ème région administrative du Mali pour abriter cet événement n’est pas fortuit, car la capitale du Kénédougou est la région la plus peuplée du Mali avec 3,2 millions d’habitants et une tranche d’âge de 10 à 34 ans représentant 46% de sa population. La Commune rurale de Kourouma se trouve également être l’une des localités du Mali où le taux de croissance fait partie des plus élevés. Selon les statistiques, en 2009, la population de Kourouma était de 14 741 habitants et cette année, elle est estimée à 18 000 habitants.  Cette commue de 10 villages enregistre en moyenne 600 naissances par an.

Abdoul Karim KONATE

PARTAGER