Soumaila Cissé: Un républicain imperturbable !

5

Surnommé ‘’Soumi Champion’’, Soumaïla Cissé puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le président du principal parti politique de l’Opposition, l’Union pour la République et la Démocratie (URD). Connu pour son sens élevé de la responsabilité et sa propension de dire haut ce que les autres murmurent plus bas, Soumi est un grand républicain. Eh oui ! Un grand homme politique patriote qui a marqué l’histoire politique contemporaine du Mali.

Trimballé dans tous les sens, le chef de file de l’Opposition malienne, Soumaïla Cissé, reste bien stoïque, face à toutes ces attaques venant d’envieux et de craintifs. Il accepte d’être secoué et agité dans tous les sens et prend sur lui quand tout son être se trouve imbibé par tant d’obscénités. Pour des ambitions périlleuses et des fins politiciens, qu’est-ce qu’on n’a pas dit sur lui ?

Il a subi des clichés d’une bassesse inouïe, axée sur l’ethnie. Il faut rétablir la vérité pour avancer, les non-dits seront un malaise concentré qui explosera avec fracas. Depuis le putsch de 2012, (le plus ridicule de l’histoire du Mali), le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaïla Cissé, a subi des clichés d’une bassesse inouïe axée sur l’ethnie, le communautarisme et d’autres encore… Il a été traité de tous les noms d’oiseaux. A l’époque l’honorable Cissé a subi des calomnies de toutes sortes et du genre. Il est l’auteur de l’embargo sur le Mali. “Ici, il n’a pas un million de responsable de ce fait si ce n’est le général populiste de micro Amadou Aya Sanogo”. Il s’est accroché à un pouvoir né d’un coup d’État et les voisins de la sous-région ont été contraints d’appliquer les textes en la matière.

Malgré les calomnies de tout genre envers lui, Soumaïla Cissé est un républicain qui est resté imperturbable. Chef de file de l’opposition, il est patriote convaincu. Pour preuve, toutes les marches de l’opposition ont été très bien encadrées. Il n’y a pas eu d’incident ni de casse. Cela n’est-il pas salutaire ? D’autant plus, qu’on sait dans la sous-région comment les marches de l’opposition se terminent au désastre.

Au Mali, Soumi n’a jamais appelé à la violence malgré que sa victoire lui a été volée lors de la présidentielle de 2018. « Le Président Soumaïla Cissé est un pacifiste, il nous a toujours respecté et cède toujours à tout ce qu’on lui demande pour apaiser le climat social », a indiqué publiquement le guide des ançards, Ousmane Chérif Madani Haïdara.

Un homme très craint

Très craint par le régime IBK, Soumi Champion continue de subir des méchancetés et des calomnies. Son leadership et sa constance font peur.  A travers une campagne médiatique, on cherche maintenant à tout prix à déstabiliser son parti, l’URD. Mais c’est sans connaitre la dignité, l’honneur et la cohérence des cadres du parti de la poignée de mains. La tentative de fragiliser Soumi au sein du parti ne marchera pas. Qu’il continue d’accentuer des attaques sordides contre lui, nous confia un vice-président de l’URD. Avant de poursuivre : « On dit que le président n’est pas un démocrate, c’est faux et archifaux. L’exemple qu’il a donné en 2013 en allant saluer son challenger chez lui-même avant la proclamation des résultats de la présidentielle. A l’intérieur du parti, on discute de tous les sujets avant de prendre une décision commune.  Je vous jure que si ce n’était pas la culture démocratique, et les prises des décisions suite à la force des arguments, le parti du chef de file de l’opposition n’allait pas tenir encore son rang ». Et de conclure : « L’URD tient contre tous les obstacles grâce à sa cohésion, et grâce à la considération manifestée à l’endroit de ses cadres ».

En tout cas, qu’on aime ou pas, le président du parti de la poignée de mains est l’un des hommes politiques qui ont marqué l’histoire politique du Mali de 2013 à 2018, et qui continuent dans la même posture républicaine incontestablement.

Tientigui

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. La lutte contre la corruption doit commencer par tous les candidats aux élections présidentielles maliennes avec les candidats fonctionnaires actifs et retraités miiliardaires du genre Soumi républicain repus. Comment ont-ils eu ces milliards ? Nomoko et le journaleux sont gentils dèh. Oui il y a beaucoup à dire sur la gestion IBK. Mais n’oubliez pas que votre Soumi est l’un des premiers milliardaires de la démocratie, qui a bouffé à la Cmdt, et à l’Aci sans compter le Ministère des Finances et de l’urbanisme et l’Uemoa. Il a bouffé, bouffé, bouffé jusqu’à….Mais Dieu ne dort pas. Si on ne l’attrape pas ici, il devra justifier ses milliards Lahara.

  2. Soumi républicain voleur. Oui il y a beaucoup à dire sur la gestion IBK. Mais n’oubliez pas que votre Soumi est l’un des premiers milliardaires de la démocratie, qui a bouffé à la Cmdt, et à l’Aci sans compter le Ministère des Finances et de l’urbanisme et l’Uemoa. Il a bouffé, bouffé, bouffé jusqu’à….Mais Dieu ne dort pas. Si on ne l’attrape pas ici, il devra justifier ses milliards Lahara.

  3. Oui il y a beaucoup à dire sur la gestion IBK. Mais n’oubliez pas que votre Soumi est l’un des premiers milliardaires de la démocratie, qui a bouffé à la Cmdt, et à l’Aci sans compter le Ministère des Finances et de l’urbanisme et l’Uemoa. Il a bouffé, bouffé, bouffé jusqu’à….Mais Dieu ne dort pas. Si on ne l’attrape pas ici, il devra justifier ses milliards Lahara.

  4. Nomoko et le journaleux sont gentils dèh. Oui il y a beaucoup à dire sur la gestion IBK. Mais n’oubliez pas que votre Soumi est l’un des premiers milliardaires de la démocratie, qui a bouffé à la Cmdt, et à l’Aci sans compter le Ministère des Finances et de l’urbanisme et l’Uemoa. Il a bouffé, bouffé, bouffé jusqu’à….Mais Dieu ne dort pas. Si on ne l’attrape pas ici, il devra justifier ses milliards Lahara.

  5. Merci Tientigui. Vous êtes l’incarnation même de votre prénom «  Tientigui ». Les menteurs ont beau mentir sur l’honorable Soumaila CISSE , l’homme reste imperturbable . En 2013, en bon perdant il s’est rendu avec sa famille au près du vainqueur un certain IBK. Les deux hommes se sont dit tout devant la presse , les images ont fait le tour du monde . Eh oui ! Soumaila CISSE est un démocrate convaincu qui respecte les règles de la démocratie . Durant ce quinquennat le Président IBK n’a pu honorer à aucune promesse de campagne. Les maliens sont restés sur leur faim. Presque tous les alliés d’IBK l’ont quitté pour diverses raisons : homme à double voir triple langages, incompétence , budgétivore , mensonge , dilapidation des ressources du pays, collusion avec les bandits armés qu’il s’est engagé lors de la campagne de combattre , népotisme , clanique , gestion familiale du pouvoir , mal gouvernance etc… Il sait comment son quinquennat est arrivé à son terme . Comme il aime le pouvoir plus lui même , il était obligé de composer même avec le diable pour se maintenir au pouvoir par tous les moyens. C’est ainsi avec l’aide de la France et la MINUSMA et leur complicité dans le bourrage des urnes dans les zones contrôlés par leurs protégés à savoir les bandits armés , qu’uj simulacre d’election présidentielle a été organisée . La suite est connue du monde entier . IBK et ses alliés savent qu’il a été nommé gouverneur de France au Mali et non réélu comme président de la république . Durant plusieurs mois, avec les marches et autres contestations de rue se sont déroulées dans tout le pays et plusieurs capitales du monde entier pour dénoncer cette nomination. Mais la promesse qui avait faite à la France et les bandits armés obligeait ceux-ci à l’aider pour assoir son régime si réellement il y’a régime . Bien qu’ils soient ses alliés mais savaient qu’IBK n’etait pas l’homme qui pouvait diriger même un pays normal surtout le Mali qui est en guerre . En six petits mois de gestion il est à nouveau bloqué , il a fallu faire appel à l’opposition pour lui permettre d’achever son deuxième mandat tronqué à peine commencé . A ce jour , les maux dont souffre le pays ne font que s’empirer . Malgré tout l’honorable Soumaila CISSE contribue quantitativement et qualitativement à œuvrer pour l’rmergence d’une vraie démocratie . Eh oui ! en critiquant , en dénonçant et en proposant des solutions . Malheureusement jamais l’aveugle ne peut aller à la chasse, même s’il va avec un guide jamais il n’amenera avec lui même un lapin a plus forte raison un gibier . IBK est un aveugle, il ne peut pas diriger lez Mali. Il n’a ni la capacité intellectuelle , ni physique, ni humain et ni la technique . Il est connu des cadres maliens qui savaient très bien qu’IBK insuffisant qu’il est amènerait le Mali au cimetiere mais jamais vers un quelconque progrès . Ces défauts n’etaient pas connus de la grande majorité des maliens qui ont agi en votant massivement pour le candidat IBK en 2013. Mais en 2018, les maliens , les observateurs nationaux et internationaux savent très bien que le vainqueur de l’election présidentielle est bien Soumaila CISSE . Le destin de l’homme est entre les mains d’Allah le tout puissant . Croyant , Soumaila CISSE l’est , malgré ce vol massif de sa victoire , il est resté humble , courtois et démocrate . Il est dans cette même logique jusqu’au jour où IBK dira la vérité au peuple sur son incompétence à gérer le pays. IBK va parler. C’est bien lui qui a décroché son téléphone pour appeler Soumaila CISSE , lorsqu’il avait le dos au mur ? C’est encore lui qui traita Tiebile Drame de « Petit monsieur « ? IBK ne peut pas diriger le Mali, il manque dans son entourage la ressource humaine . C’est pourquoi , pour diriger il est obligé de faire des alliances de contre nature , en témoignage son choix dans la nomination des Premiers Ministres choisis , six (06) en 6 ans de gestion soit un PM chaque année .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here