Distribution de masse de l’azithromycine dans la région de Kayes : Les acteurs se préparent

0

Après la région de Sikasso, la région de Kayes est annoncée pour bénéficier du traitement (azithromycine) contre la mortalité maternelle et infantile. L’étape de Kayes consiste à distribuer, de porte en porte, ce médicament. Mais, en prélude, les acteurs se sont concertés en échangeant des informations en vue de se préparer pour la réussite de cette activité. C’était lors d’un atelier qui a débuté ce mardi 05 mars au CICB.

« Le travail (distribution de masse de l’azithromycine dans la région de Kayes) que nous allons effectuer ici au Mali ne sera pas une réussite sans l’engagement des communautés » dixit Dr Camilla de la Fondation Bill et Melinda Gate.

Conscient de cela, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a organisé un atelier d’information et d’échange qui a réuni toutes les parties prenantes de la distribution de masse de l’azithromycine dans la région de Kayes. L’ouverture de cet atelier était présidée par le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Pr Samba Ousmane Sow, comme pour exprimer l’importance que les plus hautes autorités accordent à la santé maternelle et infantile.

La distribution dont il est question ici concerne l’azithromycine. Un médicament jadis utilisé pour le traitement du trachome. Cependant, depuis un certain temps, il s’est révélé efficace contre la mortalité maternelle et infantile.  « L’azithomycine a la possibilité de réduire la mortalité infantile » affirme Dr Per Shown de l’Université Finlande et agent de l’OMS depuis 2 ans. En effet, d’après ce dernier, cette efficacité a été attestée par l’étude Mordor publiée en avril 2018. Mieux, le Ministre Sow rapporte que l’azithromycine a fait ses preuves au Niger en réduisant considérablement de 15%  le taux de mortalité infantile.

C’est à la lumière de ces résultats que la Fondation Bill et Melinda Gate promet l’accès gratuit à ce médicament par tous les enfants qui en ont besoin. A cet égard, la Fondation finance la distribution de l’azithromycine au Mali à hauteur de 40 millions de dollars. Grâce à ce financement, les enfants de 0 à 5 ans de la région de Kayes vont bénéficier de l’azithromycine qui leur permettrait de grandir sans ennui de santé. Et à propos du présent atelier, Dr Simon de la Fondation Bill et Melinda Gate exprime « la fondation Bill et Melinda Gate est très enthousiasmé par le travail qui se met en place ».

Par ailleurs, ce projet vient réconforter les plus hauts responsables du pays dans leur vision de rendre la prise en charge des enfants et des femmes enceintes gratuite. En effet, cet atelier intervient au lendemain de l’atelier sur la réforme du système de santé qui, pour le Ministre de la Santé, a été fructueux. Alors, il affirme : « la réforme est en marche ».

Yacouba TRAORE        

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here