Coupe du monde de basket-ball féminin : Le Mali porte drapeau de l’Afrique

0

La sélection nationale féminine de basket-ball est arrivée dimanche soir en Autralie où elle participera à la Coupe du monde féminine qui se déroulera du 22 septembre au 1er octobre. Quelques heures avant le départ de la délégation de Bamako, le sélectionneur national, l’Espagnol Joaquin Brizuela Carrion a dévoilé la liste des 12 joueuses sélectionnées.

Parmi elles, Diana Balayera, la pivot de Châlons-Reims (2è division française) qui a choisi de défendre les couleurs du Mali après avoir joué pour les équipes U18 et U19 de la France. Née le 28 janvier 1996 en France, Diana Balayera, 1,91m, avait été présélectionnée en 2019, mais n’avait pu continuer la préparation pour cause de maladie. Le Mondial en Australie sera donc sa première campagne avec la sélection nationale.

Après avoir joué en cadet (2015) et en junior (2016), les ailières Salimatou Kourouma (Université de l’Arkansas, États-Unis) et Djénéba Sangaré (Basket club Gransois, France) sont également sélectionnées pour la première fois en sélection nationale senior. Certaines cadres de l’équipe nationale, notamment les pivots Meïya Tirera (Aulnoye, D2 française) et Kankou Coulibaly (Charnay, France),  la meneuse Touty Gandéga (CSP Nantes Basket, D2 française) et l’arrière Djénéba N’Diaye (Bembibre, Espagne) et les jeunes prometteuses telles que la pivot Sika Koné (Spar Gran Canaria, Espagne), la meilleure joueuse de l’Afrobaket U18 Filles, Madagascar 2022, l’ailière Maïmouna Haïdara (CDB Clarinos Tenerife, Espagne) font également partie de la liste.

Pour mémoire, cette 19è édition de la Coupe du monde regroupe 12 équipes contre 16 lors des précédentes campagnes. L’Australie accueille pour la seconde fois la compétition, au Parc olympique de Sydney, après le championnat du monde 1994. Les équipes sont réparties en deux poules de six et les quatre meilleures de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale.

Le Mali est logé dans le groupe B et débutera la compétition le 22 septembre contre la Japon, avant d’affronter le pays hôte, l’Australie (23 septembre). Ensuite, les Aigles Dames se frotteront successivement à la France (25 septembre), à la Serbie (26 septembre) et au Canada (27 septembre). En Australie, le Mali va disputer sa deuxième Coupe du monde de basket-ball féminin après l’édition de 2010 en République tchèque où les Aigles basketteuses ont terminé à la 15è place après leur victoire devant le Sénégal (69-67 a.p.). La poule A est composée de la Belgique, de la Bosnie Herzégovine, de la Chine, de la Corée du Sud, des États-Unis et de Porto Rico

Le Mali est donc le seul pays africain présent au Mondial et aura le redoutable honneur de défendre tout le continent. «En Australie, nous allons tout donner pour honorer notre pays», a déclaré la capitaine des Aigles basketteuses, Sika Koné lors de la cérémonie de remise du Drapeau national à l’équipe par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher.  

Boubacar KANTÉ

LES 12 JOUEUSES : Meïya Tirera (Aulnoye, D2 française), Kankou Coulibaly (Charnay, France), Touty Gandéga (CSP Nantes Basket, D2 française), Sika Koné (Spar Gran Canaria, Espagne), Maïmouna Haïdara (CDB Clarinos Tenerife, Espagne), Djénéba N’Diaye (Bembibre, Espagne), Diana Balayera (Châlons-Reims, D2 française), Aminata Traoré (Melilla sport capital la salle, D2 espagnole), Salimatou Kourouma (University de l’Arkansas à Little Rock Trojans, États-Unis), Gnéré Alima Dembelé (Innova-TSN Leganés, Espagne), Djénéba Sangaré (Basket club Gransois) et Kamité Elisabeth Dabou (Magectias Contra Violencia Genero, D2 espagnole). 

Sélectionneur : Joaquin Brizuela Carrion.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here