Avec ses 500 éléments : Le colonel Gamou marche vers Ménaka

39 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Selon une source proche de la présidence, la semaine dernière, le colonel El- hadj Gamou a été reçu par le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré.

Le chef d’Etat major de l’armée a ordonné au colonel-major El Hadj Gamou, cantonné depuis 9 longs mois au Niger voisin, de prendre position à Ménaka, l’extrême nord du Mali, pour couper la route à d’éventuels fuyards islamistes. Gamou s’est déjà exécuté vendredi, menant un assaut sur Ménaka mais sans combat, la ville étant depuis longtemps désertée par les rebelles islamistes engagés sur le principal front de Sévaré. Il s’est replié ensuite au Niger en attendant certainement des renforts.

Le colonel El-Hadj Gamou, faut-il le rappeler, dispose de 8 semi-blindés BRDM, de 77 véhicules 4 X 4 et de 500 soldats dont 396 issus de sa propre ethnie, les Touaregs Imaghads. De source proche de la hiérarchie militaire, le Mali tient à mettre le colonel Gamou à l’épreuve pour tester sa loyauté et son efficacité, lui qui n’a cessé, au cours de la guerre, de multiplier les pirouettes et les simulacres.

A.Touré

SOURCE:  du   17 jan 2013.    

39 Réactions à Avec ses 500 éléments : Le colonel Gamou marche vers Ménaka

  1. tukanranke

    Moi le Tunkanrake,se que je voulai dire aux gouvernements Malien!!!!! :twisted: :twisted: :twisted: ne confiance pas a cette « Homme »car le fils de chien est toujour chien,c’est le »TOUAREG » :evil: :evil: :evil: :evil: MOI LE KUNKANRANKE sa je vous dits aujourd’huit :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:.

    • LaVéritéCrue

      Je vous salue mes frères,
      Je me demande comment vous voulez que l’on règle les problèmes de disparité que vit le Mali avec des propos pareils.
      Merci d’alléger vos mots

  2. anti

    D’abord il allait à Gao et maintenant vous dites qu’il va à Ménaka.
    C’est quoi cette presse? On vérifie les sources chers messieurs.

    Bon même s’il va à Ménaka croyez-vous que 500 hommes suffiront à interpeller les terroristes qui battraient en retraite?
    Il ne faut pas rêver!

  3. samil

    Ton articlet me semble peu credible parcequ’on ne mène pas un assaut sur une ville vide d’ennemi puis se replier en attendant du renfort dans un pays frère.
    De plus si Gamou netait pas loyal le Mali n’aurait pas eu à sa disposition 500 soldats vivant pret à monter au front après la resistance de Kidal. Donc de grace arrete de pollué le net avec tes articles qui ne veulent rien dire.

  4. Vieuxcoul

    À Mr le journaliste si Gamou voulait faire la pyrouette il aurait fait depuis longtemps ,pour ce qui est de ma part il reste loyal jusqu’à preuve de contraire PLQ lui il n’a pas déserté . Ce que je veux dire en plus … APRÈS CETTE VAGUE IL N’Y AURA DE CAMP MILITAIRE AU SUD ….. Les fuyards vont rester au lieu de formation : EMIA KOULIKORO CAMP DE KATI …. Tous au NORD

  5. M'BAYIIRI

    Moi, le burkinabe, je suis totalement en accord avec vous sur votre offuscation née des propos du journaliste !

    Pendant ce temps, sur quel point du front se trouve l’amadoué Capitaine SANOGO, qui n’a de courage que de tirer sur une ambulance: c’est-à-dire, tellement peut intelligent au point de faire un putch à un mois d’une élection présidentielle à laquelle ne concourait pas le président sortant !

  6. Pseudo variable

    Connard de Touré jeteur d’huile sur le feu!!! Si Gamou avait eu des intentions suspectes, il lui suffisait de s’éparpiller dans le désert avec ses hommes et ses blindés ou rejoindre carrément les autres voyous!!!

    Au lieu de ça, il s’est très officiellement installé à Niamey ou il attendu sagement de pouvoir intervenir!!! Respect à lui, plutôt! :twisted: :twisted: :twisted:

    Trempe ta plume dans de l’encre plutôt que de la bile, pourriture! C’est plus facile de salir, de souiller, de diffamer, que d’être constructif n’est ce pas. :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
    Sois prudent Touré, une fois le problème des barbus réglé, dis-toi que le mali va ensuite s’occuper TRES SERIEUSEMENT de ceux qui ont tenté de semer la division, la subversion, et la destabilisation! Penses-y! Tu risque fort de te retrouver aux cotés des mariko, chérif, guindo, etc face à de vrais maliens déchaînés! Penses-y!…

    • M'BAYIIRI

      Moi, le burkinabe, je suis totalement en accord avec vous sur votre offuscation née des propos du journaliste !

      Pendant ce temps, sur quel point du front se trouve l’amadoué Capitaine SANOGO, qui n’a de courage que de tirer sur une ambulance: c’est-à-dire, tellement peut intelligent au point de faire un putch à un mois d’une élection présidentielle à laquelle ne courrait pas le président sortant !

  7. dogonUs

    Trouvez-vous un autre boulot, pauvre bougre! Je me demande de quelle école de media vous vous reclamez?