Mali: l’ex-Président IBK montre le bon chemin à la Cedeao

3

Ibrahim Boubacar Keïta, comme un désaveu au jusqu’au-boutisme de la Cedeao, demande à ses ex-homologues de soutenir un processus de transition qui privilégie la paix et la stabilité au Mali. Sa volonté de tourner la page d’une présidence écourtée affaiblit la médiation ouest-africaine et place la junte en meilleure position de négociation.

Malgré le forcing acharné de ses ex-homologues de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Ibrahim Boubacar Keïta est décidé à prendre sa retraite anticipée de Président de la République du Mali après le putsch militaire qui l’a écarté du pouvoir le 18 août dernier et gardé captif.

Aux médiateurs ouest-africains venus prendre de ses nouvelles sur son lieu de détention, IBK a «confirmé qu’il maintenait la déclaration qu’il avait faite relative à sa démission en toute liberté et en son âme et conscience car il demeure convaincu que cette décision est nécessaire pour la paix et la stabilité du Mali». Ces propos sont contenus dans le rapport du médiateur de la Cedeao rendu public ce 27 août.

#Mali– Le Pdt IBK démissionne.
Il est apparu à l’ORTM, portant un masque: “Je voudrais en ce moment précis vs dire ma décision de quitter mes fonctions, ttes mes fonctions, à partir de ce moment. Et avec ttes les conséquences de droit: la dissolution de l’Ass Nat & celle du gouv” pic.twitter.com/KV5ogVCWLi

C’est dans la soirée du 19 au 20 août que l’ancien dirigeant malien, alors détenu par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), avait exprimé à la télévision publique malienne sa volonté de quitter définitivement toutes les charges liées à ses fonctions de Président de la République. Mais telle n’était pas la position de la Cedeao.

Mali: la Cédéao demande le rétablissement d’IBK dans ses fonctions https://t.co/7yUj6vR2T6 pic.twitter.com/4KnXR1yYmC

En première ligne pour condamner «un acte inacceptable», l’institution régionale gardienne du protocole de bonne gouvernance démocratique en Afrique de l’Ouest avait exigé un retour à l’ordre constitutionnel ante non négociable et encouragé ses membres à étouffer le Mali par l’embargo à ses frontières.

……….lire la suite sur https://fr.sputniknews.com/

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. 🗿LES MALIENS, S ILS VEULENT AVANCER, DOIVENT SAVOIR DANS L ESCLAVAGE ISLAMO-ARABE ET S EN LIBERER,TOUT EN SE LIBERANT DE LA FRANCOPHONIE!🗿

    KAFRI KO: MAA’ NIN FIN’YA(YEREWOLO DEN’YA) EST DIFFERENT DU ADAMA DEN’YA (NAA’MAA DEN’YA);HORON’YA(FAAROFINDENW’YA) EST DIFFERENT DU MOUSSA’LA’KA (ABRAHAMISME) 27 Août 2020 at 21:50
    😎
    l essentiel de l homme, c est sa croyance!
    l essentiel de la communautee, c est la croyance qui la regit !
    l essentiel d une societee, c est la croyance qui y prevaut!
    l essentiel d une nation, c est la croyance qui la soude!
    😎

    👥👤👥👤
    SI UNE NATION N EST PAS SOUDEE, REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE SOCIETEE N EST, NE PEUT PAS ETRE SOLIDAIRE VERITABLEMENT , REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE COMMUNAUTEE N A PAS LES MEILLEURS REGLES, REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE PERSONNE EST SUR LE MAUVAIS CHEMIN, REVOIT SA CROYANCE!
    👥👤👥👤

    🦍👥👤🗣LES MALIENS SONT, AUSSI BIEN QUE TOUTE LA BANDE SAHELIENNE DANS L EMPRISE DE L ISLAM ARABE ET DE LA FOLIE ISLAMISTE, LA DROGUE DE LA CROYANCE DES FILS D ABRAHAM, L ESCLAVAGE MENTAL, L ECERVELISME DOGMATIQUE QUE MEME L ECOLE NE PEUT EFFACER, LA SEULE SOLUTION EST INDIVIDUELLEMENT, UN REVEIL VOLONTAIRE. AINSI , UN A UN JUSQU A TOUTE LA NATION, L EVEIL DE CHACUN NOUS SAUVERA! 🗣👤👥🦍
    Répondre

    LE PROBLEME DE L AFRIQUE AU SAHEL, C EST L ISLAM ARABE! IL FAUT Y REFLECHOIR! AVANT L ISLAMISATION NOS ANCETRES Y VIVAIENT EN PAIX ET HARMONIE! 28 Août 2020 at 14:27
    POUR QUE D AUTRES NE PERCOIVENT PAS LE NAA’MAA’ DEN COMME INJURE J ESPLIQUE (BEAUCOUP DE GENS LE SAVENT DEJA), NAA MAA (ETRANGER, LE VENANT) NAA MAA DEN EST L ENFANT DE L ETRANGER AVEC L AUTOCTHONE.

    NAA MAA DEN, N ETAIT PAS INSTRUIT DANS LES TRADITIONS QUI ETAIENT RESERVEES ET PRESERVEES PAR LES SOMAA DENW ET LES YEREWOLO DENW ( ENFANT NES PARMI LES AUTOCTHONES, ET ENFANTS NES PARMI LES LES MEMBRES D UNE MEME FAMILLE (PERE TRAORE+ MERE TRAORE== >YEREWOLO DEN, TRAOREW YE TRAORE DEN WOLO)

    NOS EXPRESSIONS ONT ETE BANALISES EN INJURES, MAIS CE NE SONT PAS DES INJURES MAIS DES STATUS SOCIALES!

    BLAKORO=BLA NE KORO= BLA N’KORO= LAISSE A COTE DE MOI=QUELQU UN (TRES JEUNE, PAS ENCORE INITIE, SANS TACHE SOCIALE IMPORTANTE) QUI EST A COTE DE MOI POUR AIDER DANS LES PETITES BESOGNES), ENCORE UN STATU SOCIAL DE NON-INITIE (PAS ENCORE CIRCONCIS), L EXPRESSION EST UNE INJURE POUR UN CIRCONCIS PUISQUE LE RAMENANT AU BAS DE L ECHELLE, COMME SI ON DISAIT AU GENERAL D ARMEE ” LACROUN”!😂

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

      ÉHH ZANKÉÉ,

      NI KUMA NI KOLO KA GRI’N KOSSÉBÉ..!

      SAÁNÉÉ ANI KONTORON !!

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    VOILÁ LA RÉALITÉ EXPOSÉE SANS CONFUSIONNISME PATHÉTIQUE!

    SAÁNÉÉ ANI KONTORON !!

Répondre à MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here