Edito : Kidal, symbole de l’intégrité territoriale retrouvée du Mali

10

C’est le jeudi 13 février 2020 que l’Armée malienne reconstituée a foulé le sol de la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Elle y est désormais après plus de cinq ans d’absence, consécutive à la  visite inopportune de Moussa Mara, alors Premier Ministre et surtout après la débâcle des FAMA dans leur tentative de récupérer par la voie des armes cette ville aux mains des  séparato- djihadistes. Le Mali y est par la volonté de la France, de la Communauté internationale et surtout conformément à l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Nombreux sont les maliens à se réjouir du retour des forces armées et de sécurité sur cette partie du territoire qui a  longtemps échappé au contrôle de l’Etat central.   Certes l’armée reconstituée est à Kidal, mais des questions légitimes méritent d’être posées, parmi lesquelles il y a le rôle que cette armée reconstituée devra jouer dans une région où les groupes armés, les groupes djihadistes, les forces barkhanes et la MINUSMA ont pignon sur rue.  Ne va-t-elle pas être cantonnée et soigneusement gardée par les forces étrangères qui vont être des forces tampon entre le Mali et la CMA ? Cette dernière acceptera-t-elle de jouer le second rôle, à partir du moment où l’armée malienne est présente ? Les forces françaises ces et la MINUSMA mettront-elles tout en œuvre pour que Kidal soit véritablement dans le giron de la République du Mali comme Kayes, Koulikoro, Tombouctou et Gao ? En attendant des réponses à ces questions, le citoyen lambda continue à être animé par un double sentiment, celui de la joie mêlé à un sentiment de suspicion quant à la bonne foi de tous les acteurs.

Nonobstant ces craintes légitimes, Kidal est devenue aujourd’hui la ville symbole de l’intégrité territoriale du Mali  retrouvée, de l’unité nationale reconquise, de la cohésion sociale regagnée  et de l’espoir d’un début de processus de réconciliation entre sud  et le nord. Ce flambeau qui vient d’être allumé au Mali doit être entretenu pour que vive enfin dans la paix et la concorde les populations du nord en général et celles de Kidal en particulier qui ont souffert le martyre pendant des longues années. Que tous les acteurs impliqués dans la résolution de la sempiternelle crise fassent preuve d’engagement et surtout de respect de la parole donnée.

Comme un bonheur n’arrive pas tout seul, l’idée de dialoguer avec les leaders religieux maliens que sont Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa, a également prospéré. C’est  le Président de la République lui-même qui  a confirmé cette option, celle  de prendre langue avec les Djihadistes maliens   après que l’annonce  ait été faite par l’ancien Président de la  Transition Dioncounda Traoré lors d’une conférence de presse.

En somme, il ne manque plus qu’une certaine union sacrée de toutes les filles et de tous les fils autour de la patrie mère qui est le Mali, pour éviter que le Bateau qui a longtemps tangué ne chavire pas.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. D’habitude Youssouf Sissoko est le sinistre fossoyeur en chef..Et teneur de ses propos etait plutôt morbide

    ICI son enthousiasme fait penser à un croque mort ..qui déciderait de faire la fête

  2. “Kidal, symbole de l’intégrité territoriale retrouvée du Mali”

    Par pitié, ARRÊTEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS, NOUS NE SOMMES PLUS DES ENFANTS !!!

    Quelle soi-disant “intégrité territoriale retrouvée” ???
    Il s’agit d’une armée “SPÉCIALEMENT TAILLÉE SUR MESURE” pour la circonstance et uniquement composée de touaregs, pour ne pas HEURTER LA SUSCEPTIBILITÉ des enturbannés qui continuent à tenir le coin EN MAÎTRES !!!🙄🙄🙄🙄🙄🙄

    Et bien que composée de touaregs, cette même pseudo-armée à été obligée de se rendre à Kidal et d’y prendre ses quartiers………..SOUS BONNE ESCORTE ET SOUS HAUTE SURVEILLANCE !!!😎😎😎😎😎😎

    Alors Sissoko, libre à toi de faire l’enfant et de faire semblant de t’enthousiasmer sur ta supposée “intégrité territoriale retrouvée du Mali”😂😂😂, mais ne nous demande pas et n’attends pas de nous qu’on se montre aussi NAÏFS que toi!😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    PS: Et quand je dis “naïfs, c’est juste parce que je veux rester poli!😂😂😂

  3. S’il y a un symbole c’est celui d’un échec qui montre une contradiction terrible de deux autorités/deux armées dans un seul état: l’état dont le territoire est internationalement reconnu comme le sien doit tout de même avoir son armée escortée pour rentrer sur une partie de son territoire. Par ailleurs quel est l’objectif de cette action contradictoire? Tromper la vigilance du peuple, ou quoi? La mafia Kidal va t-elle finalement céder a la légitimité de l’autorité de l’état malien dont la restauration est la raison officielle pour laquelle les forces étrangères sont au Mali?
    “Il est évident qu’il ne peut pas y avoir deux armées maliennes. Mais dans le cas précis, pour recouvrer l’intégrité territoriale de Kidal (si on peut utiliser ce terme), il faut le dialogue. Il n’y aura pas de partition (du Mali)”, a déclaré M. Le Drian lors d’une conférence de presse à Gao en 2013.

    Ah il y a eu déjà…car s’il n y a pas DEUX ARMÉES pourquoi une doit être escortée? Et tout est mal parti dès 2013 quand on a donné trop de légitimité a la mafia Kidal au détriment du retour de l’état légitime du Mali. Contrairement a tous ce qu’on dit sur la faiblesse de l’état malien et son armée et de ses erreurs etc.. tous sait qu’il était conscient dès 2014 de l’importance du temps a ne pas donner a la mafia Kidal de s’installer illégalement -politiquement et militairement… c’est ainsi que les FAMAs avaient monté plusieurs tentatives dans le but de recouvrer Kidal aussitôt… mais c’était hélas sans compter avec les actes de sabotages et d’hypocrisie internationales qui mettaient les “rebelles” au même pied d’ égalité avec l’état malien!

    Aujourd’hui on fait semblant parce que le peuple a les yeux braqués sur Kidal comme la plaie qui agonise le pays. Sans être pessimiste je dirais qu’une mafia installée par les armes et la propagande politique mensongère ne cédera rien pacifiquement.

    • Pkagame
      “c’est ainsi que les FAMAs avaient monté plusieurs tentatives dans le but de recouvrer Kidal aussitôt… mais c’était hélas sans compter avec les actes de sabotages et d’hypocrisie internationales”

      Ah oui???
      Sans blague???
      Tu pourrais nous citer quelques exemples de ces supposées “tentatives des Famas” ???😁😁😁😁

      La seule et unique RÉELLE TENTATIVE de nos Famas (armée et non verbale!!) fût celle de la visite de Mara….

      Et là, on a vu… On a juste vu DE NOS PROPRES YEUX le brillant résultat militaire !😎

  4. AH …MAITRE BASSALIFOU SYLLA …
    NOUS POSSEDONS AUSSI L ARRET 073 DE LA COUR SUPREME DU MALI DU 5 MARS 2015 –
    C EST BIEN CET ARRET QUI DENONCE LA MANIERE DONT VOUS AVEZ , EN COMPAGNIE DE VOTRE CLIENTE BHM SA , ETABLI DES ETATS DE CREANCE …
    N IMPORTE COMMENT !
    POUR NOUS , ALORS QUE LES EXPERTS NOMMES PAR LE TRIBUNAL ONT MIS UN MOIS ET DEMIE POUR ETABLIR QUE LA BHM SA NOUS DEVAIT 1.707 MILLIARDS …..VOILA QU AVEC L AIDE DU CONTENTIEUX DE L ETAT ET DU PRESIDENT DU TRIBUNAL ISSOUFI TOURE VOUS NOUS « FLINGUEZ » AVEC 6.837 MILLIARDS DE DETTES … !
    …..ET CE N EST QU AU BOUT DE 9 ANS QU A ABIDJAN …APPRES QUE VOTRE COMPLICE SOIT ENMENE DEVANT UN JUGE PAR LA CCJA …QUE LA CCJA RETABLIRA LA VERITE DES 1 , 707 MILLIARDS DUS PAR BHM SA !

    L ARRET 073 DE LA COUR SUPREME SE TERMINE PAR :

    STATUANT A NOUVEAU : RECOIT L APPEL DE LA BHM SA
    – ANNULE LE JUGEMENT 086 DU 29 MAI 2008 DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BAMAKO POUR INCOMPETENCE D ATTRIBUTION,
    – DECLARE LES SOCIETES WAIC –SA ET GISOTON MALI SA RECEVABLES ET BIEN FONDEES EN LEUR REQUETE ,
    – ANNULE POUR EXCES DE POUVOIR LES TITRES EXECUTOIRES DE CREANCES N 140 ET 141 DU 23 JUILLET 2008 EMIS PAR LA BHM SA
    – ORDONNE LA RESTITUTION DE LA CONSIGNATION VERSEE
    – METS LES DEPENS A LA CHARGE DU TRESOR PUBLIC
    – ORDONNE LA NOTIFICATION DU PRESENT ARRET AUX PARTIES
    – AINSI DAIT JUGE ET PRONONCE PAR LA COUR SUPREME SECTION ADMINISTRATIVE LES JOURS MOIS ET AN QUE DESSUS
    – ET ONT SIGNE LE PRESIDENT ET LE GREFFIER

  5. …..ET MAITRE BASSALIFOU SYLLA SE PLAINDRAIT PARTOUT ….
    CAR NOUS CHERCHERIONS A LE METTRE EN PRISON !
    EH BIEN NON , CHER MAITRE ! PAS NOUS !
    L ETAT VOTRE ETAT …CERTAINEMENT !
    AVEZ VOUS UNE IDEE DE CE QUE VOUS AVEZ FAIT MEME EN NOUS VOLANT ?

    VOUS NE POUVEZ IGNORER QU EN MEME TEMPS QUE VOUS NOUS AVEZ VOLE ….LE RESULTAT DE LA REDDITION DES COMPTES PENDANT 8 ANS ET DEMI …ET LES HALLES DE BAMAKO …EN PARTICULIER …..IL Y A EU UN AUTRE VOL PERPETRE AVEC L AIDE DU VERIFICATEUR NATIONAL SIDI SOSSO DIARRA ….ET LUI DE 56 MILLIARDS ACTUELS !…VOUS L IGNORIEZ ?

  6. Ce régime doit arrêter de nous distraire avec des fausses solutions à nos vrais problèmes. La situation de ce pays est telle que l’heure n’est plus aux symbolismes. L’absence ou la présence d’une armée escortée par BARKHANE et MINUSMA pour aller se mettre à la disposition d’une horde de voyous et de djihadistes de Kidal n’a rien à voir avec l’intégrité territoriale du Mali. Si l’armée Malienne avait des ressources pour ramener Kidal sous le contrôle de l’État, elle devait les utiliser pour ramener la sécurité au Centre du pays et dans les parties utiles du Nord. Pendant que mille écoles sont fermées et pendant que l’administration est interdite dans le MALI utile, le mieux était de s’occuper de cela et demander à la CMA de mettre son Kidal stérile dans son derrière 😎😎😎

    • Se facil de critique l’arme l’armée c’est nous on manifeste si il sont tue non on défend le mali non donc si le malien aime le mali ibk n’e serait pas la avec sont fils pour tue nous frère on demande de sortire de le chasse ne chasse le il mit le mali a KO mettant lui aussi en KO y’a que ça qui reste ou vous reste la France pompe tout si il fini il dit que y’a plus rien je ne jamais vue un génération plus plus nulle que set génération du mali qui sont la qui pensée que a l’alcool est sex est crime set virement honte ibk est se band vous exterminera sur

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here