Préavis de grève des enseignants : Les syndicats menacent, les autorités rassurent

2

Les pédagogues tiennent au fameux article 39 comme à la prunelle de leurs yeux et restent vent debout. Pourtant, les pouvoirs publics ont précisé qu’ils n’ont nullement l’intention d’abroger cette disposition législative

Le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Mme Diawara Aoua Paul Diallo, a rencontré le jeudi 22 juillet 2021 les leaders des syndicats de l’éducation signataires du protocole d’accord du 15 octobre 2016.

Les discussions ont porté sur la rétention des notes et le boycott des examens scolaires de fin d’année déclenchés depuis le 1er juillet après l’adoption par le conseil des ministres du 30 juin dernier, de la loi portant grille indiciaire unifiée des militaires, des personnels relevant des statuts des fonctionnaires de l’état, des collectivités territoriales et des statuts autonomes. Le 16 juillet, le président de la Transition et le Premier ministre ont signé une ordonnance relative à cette loi.

Selon les syndicats de l’éducation, la loi portant grille indiciaire unifiée remet en cause les acquis de l’article 39 de la loi n° 2018-007 du 16 janvier 2018 portant statut du personnel des enseignements secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale. Autrement dit, elle l’abroge purement et simplement.

La partie gouvernementale a exposé aux enseignants de la Synergie sa vision de l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les fonctionnaires dans l’équité. Elle leur a également exposé un tableau comparatif des indices de l’application de la grille unifiée par rapport à la grille des enseignants. Il ressort des analyses qu’avec l’application de la grille unifiée, la quasi-totalité des enseignants des catégories B et C bénéficieraient d’une majoration à l’exception des enseignants des classes 1ère et exceptionnelle de la classe A.

À ce propos, le gouvernement a proposé des alternatives afin que ces deux catégories d’enseignants ne puissent pas perdre des points. La première alternative est de faire avancer la 1ère classe et la classe exceptionnelle de la catégorie A des enseignants à un échelon immédiatement supérieur pour compenser la perte d’indice due à l’uniformisation.
La seconde alternative est de renégocier une prime spéciale pour compenser les pertes de points d’indice dues à l’uniformisation des salaires.

……..LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il suffit, tout simplement d’accorder des primes conformément aux différences d’indices existants. La notion de prime spécial est un sabotage.

  2. To be honest education is likely most important entity in human existence. Where taken lightly in this world we have poorly developed nations filled with poverty. To grow wealth we must educate by masses to world class modern degree. Although schools may be of thrift financial state teachers must be duly paid plus equity for teachers should be considered above equity for other government employees or we continue even under Global Warming to embrace methods that put us high on list for being first to genocide.

    Yesterday I made point we will be highly dependent on working in combination with our ocean bordering neighbors to create clean water by tens of hundreds of mobile desalination systems that fill tanker trucks that daily transport clean water to designated points. If not already within ten years it will be essential to life under Global Warming to do so. Another essential for our survival will be grow houses as oppose to open field farming. We will build as many as million of them therefore we need start gathering necessary manufacturing equipment to manufacture steel frame grow houses plus high heat resistant plexiglass that will cover them.
    Global Warming will deteriorate soil to extent grow houses are sure to be one of best ways to grow crops plus maintain soil that grow food.
    Let us not be stupid?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here